Favoriser la recherche géoscientifique au Nunavut

Document d'information

L’investissement de CanNor appuie la recherche qui contribue à l’avancement de l’exploration minière et de l’adaptation aux changements climatiques

Au cours des exercices 2016-2017 et 2017-2018, CanNor a investi plus de 7,4 millions de dollars dans la recherche géoscientifique dans les trois territoires canadiens.

Au Nunavut, CanNor investira 2 672 335 $ dans des projets géoscientifiques axés sur la cartographie, les interactions entre le pergélisol et les infrastructures, l’analyse des fonds marins ainsi que dans l’expansion et la promotion des géosciences dans le territoire.


CanNor : 2 672 335 $
Ressources naturelles Canada : 1 802 000 $
Gouvernement du Nunavut : 1 306 000 $
Affaires autochtones et du Nord Canada : 860 000 $
ArcticNet : 180 000 $
Universités : 50 000 $
Financement total (Nunavut) : 6 870 335 $


Les fonds serviront à financer une série de projets au Nunavut, notamment ceux qui suivent :

  1.  Recherche géologique pour l’exploitation responsable des ressources naturelles;
    • Cartographie de la zone du lac Tehery et de la baie Wager;
    • Relevé exhaustif du nord de l’île de Baffin, y compris des levées aéromagnétiques
    • Examen du potentiel minier de la zone du lac Kathleen dans la région de Kitikmeot
    • Évaluation des sources de pierre à sculpter dans la partie sud de l’île de Baffin et à Sanikiluaq
    • Cartographie et étude de la ceinture géologique de Hope Bay dans la région de Kitikmeot
  2. Cartographie des changements climatiques et du pergélisol
    • Travaux de télédétection et enrichissement des études sur le pergélisol et de la cartographie géologique des matériaux superficiels étudiant les marques d’écoulement glaciaire, les matériaux superficiels
    • Recherche à l’aide d’études géochimiques de minéraux lourds dans l’île Somerset et la presqu’île Boothia, évaluation des répercussions des changements climatiques ainsi que les efforts le long des zones côtières
    • Analyse des effets du pergélisol sur l’infrastructure dans l’ouest de la baie d’Hudson Cela aidera le secteur des ressources naturelles et favorisera le développement économique dans la région.
    • Financement de la base de données sur le pergélisol au Nunavut et du Secrétariat du changement climatique.
  3. Cartographie des infrastructures
    • Établissement d’une cartographie bathymétrique et des caractéristiques écologiques des fonds marins de la baie de Frobisher  afin d’appuyer les activités d’exploration, l’évaluation des risques naturels et le développement de l’infrastructure.
  4. Renforcement des capacités et sensibilisation du grand public
    • Promotion et encouragement des géosciences au moyen d’activités de sensibilisation communautaires, notamment des stages.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :