Les investissements de CanNor soutiennent les économies régionales des T.N.‑O.

Document d'information

Le gouvernement du Canada, par l’entremise de l’Agence canadienne de développement économique du Nord (CanNor), s’emploie à offrir un soutien aux entreprises régionales, aux organisations autochtones et aux collectivités des Territoires du Nord‑Ouest.

Au nom de l’honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de CanNor, Michael McLeod, député des Territoires du Nord‑Ouest, a annoncé qu’un investissement de plus de 1,8 million de dollars a été effectué pour soutenir l’emploi, le renforcement des capacités, le développement des infrastructures et l’innovation à Inuvik et à Fort McPherson, ainsi que les bénéficiaires de la région désignée des Inuvialuit et de la région désignée des Gwich’in des T.N.‑O.

La pandémie de COVID-19 a eu de graves répercussions économiques sur les entreprises, les organisations et les secteurs économiques de l’ensemble des T.N.‑O., et ces investissements apportent un soutien indispensable aux collectivités et aux habitants du Nord. Les investissements directs dans ces divers projets et dans l’infrastructure du Nord aideront à la relance, stimuleront la croissance économique, amélioreront le perfectionnement des compétences et créeront de bons emplois pour les habitants du Nord. Grâce à cet investissement, le gouvernement fédéral vient en aide aux petites entreprises des T.N.‑O. pour qu’elles puissent maintenir des emplois à temps plein et à temps partiel, créer de nombreux nouveaux emplois et, ce faisant, générer une prospérité économique.

Initiatives des T.N.-O. soutenues par CanNor

Organisme de développement économique communautaire d’Inuvialuit                           550 000 $

CanNor a investi 550 000 $ dans ce projet de deux ans, et l’Organisme de développement économique communautaire d’Inuvialuit (ICEDO) y ajoute 223 328 $. Le coût total du projet s’élève à 773 328 $. Le projet soutient l’élaboration d’une stratégie d’intervention économique pour la COVID‑19 afin d’aider les collectivités de la région désignée des Inuvialuit à faire face aux difficultés économiques engendrées par la pandémie. L’ICEDO élaborera un plan stratégique pour 2021‑2025 afin d’orienter sa réponse économique, qui comprendra des profils communautaires et sectoriels et qui déterminera les occasions et les partenariats clés qui contribueront à la prospérité et à la durabilité économique. Les principales occasions étudiées comprennent notamment la préparation d’une stratégie relative aux navires de croisière pour les collectivités ayant un accès côtier à la mer de Beaufort, ainsi que l’élaboration d’initiatives de transformation d’aliments traditionnels et d’élevage de rennes. Ce projet favorisera une croissance économique durable à long terme, augmentera les possibilités d’emploi dans la région et rehaussera le niveau de vie des bénéficiaires. Le projet devrait permettre de créer quinze emplois, d’en maintenir cinq autres et de développer deux postes.

Études sur le terrain – Exploitation du gaz dans la région désignée des Inuvialuit            550 000 $

CanNor a investi 550 000 $ dans ce projet d’un an et l’Inuvialuit Regional Corporation (IRC) y ajoute 512 306 $ pour assurer la sécurité énergétique de la région désignée des Inuvialuit. Le coût total du projet s’établit à 1 062 306 $. Dans le cadre de ce projet, l’IRC prendra des mesures pour la planification d’un puits de gaz naturel et d’une installation de liquéfaction opérationnels, ce qui comprend une étude de faisabilité, des exigences conceptuelles de recherche et des analyses géotechniques et environnementales de la source de gaz naturel, du site du puits et d’une route d’accès de quatre kilomètres. Les renseignements recueillis faciliteront la prise de décisions dans le cadre du projet de sécurité énergétique d’Inuvialuit, qui vise à créer localement des emplois et à réduire les émissions de combustibles fossiles dans la région. La réalisation de cette phase devrait permettre la création de dix emplois.

Tetl’it Zheh Development Corporation : Expansion de l’entreprise                                     277 363 $

CanNor a investi 277 363 $ dans ce projet s’échelonnant sur trois ans, et une somme supplémentaire de 73 319 $ est versée par la Tetl’it Zheh Development Corporation (TZDC). Le coût total du projet est de 350 682 $. Le projet aide la TZDC à améliorer sa capacité à tirer profit de débouchés économiques en misant sur la dotation en personnel, la planification des activités et l’amélioration de ses installations commerciales existantes. Les améliorations apportées aux installations comprennent l’aménagement d’une clôture de sécurité, la rénovation du garage pour améliorer l’efficacité et la construction d’une aire d’entreposage pour le bois. Le financement soutient également la TZDC dans le renforcement de ses capacités, ce qui comprend la mise à jour de son plan d’affaires et l’embauche et la formation d’employés pour fournir des services commerciaux. Ce projet soutiendra un emploi à temps plein et deux emplois à temps partiel, dans l’espoir que ces postes seront éventuellement autofinancés par les revenus découlant du projet.

Projet d’agriculture à longueur d’année d’Inuvik                                                                400 500 $

CanNor a investi 400 500 $ dans ce projet de trois ans, auxquels s’ajoutent 85 000 $ versés par l’Université de la Saskatchewan et 89 600 $ de la Community Garden Society of Inuvik (CGSI). Le coût total du projet s’élève à 575 100 $. Le financement du projet servira à l’achat et à l’installation d’un système de jardinage hydroponique aménagé dans un conteneur Sea Can de 40 pieds qui permettra à Inuvik de disposer d’une nouvelle source de produits frais toute l’année et de développer davantage un système de production alimentaire local et novateur. CGSI a mis sur pied un partenariat avec l’Université de la Saskatchewan pour compiler des données de recherche sur le jardinage hydroponique dans l’Arctique de l’Ouest afin d’étendre ses services à la collectivité locale et de renforcer les capacités dans le cadre d’initiatives d’éducation locales et régionales dans l’ensemble de la région désignée des Inuvialuit et de la région visée par la revendication territoriale des Gwich’in. Grâce à ce projet, on prévoit la création d’un nouvel emploi à temps partiel et le développement de trois emplois existants.

 

Première Nation Teetl’it Gwich’in – Programme de congélateur communautaire               100 000 $

CanNor a investi une somme de 100 000 $ dans ce projet d’une durée de trois ans, à laquelle s’ajoutent 24 660 $ du Conseil de bande Teetl’ Gwich’in, 5 000 $ du service du mieux‑être du Conseil de bande et 3 000 $ du hameau de Fort McPherson. Le coût total du projet s’établit à 132 660 $. Le projet soutient la construction et l’installation d’un congélateur communautaire à Fort McPherson, ainsi que la création d’un programme de formation visant à accroître la capacité des habitants à récolter, à transformer et à stocker des aliments traditionnels. Ce projet vise à réduire l’insécurité alimentaire dans la collectivité en maximisant l’utilisation des ressources de la terre, plutôt que de dépendre de produits souvent difficiles à obtenir et coûteux provenant de l’extérieur de la région. Les ateliers de formation apprendront aux habitants de la collectivité de nouvelles techniques de boucherie, de pêche, d’utilisation des parties non comestibles des animaux, de récolte de fruits sauvages, de cuisine, d’emballage et de conservation des récoltes. Le projet devrait créer un poste de stagiaire à temps partiel pour un habitant et développer un poste à temps plein.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :