CanNor annonce les participants retenus pour la phase 1 du Défi innovation alimentaire dans le Nord 

Communiqué de presse

CanNor a sélectionné neuf participants pour la phase 1 du Défi, qui consistera à développer des stratégies innovantes visant à améliorer la sécurité alimentaire dans les territoires.

Le 28 janvier 2022  – Iqaluit (Nunavut) – Agence canadienne de développement économique du Nord (CanNor)

La sécurité alimentaire est un problème persistant dans le Nord et l’Arctique. Les coûts élevés de la main-d’œuvre et du transport ainsi que la présence de défis socio-économiques ont des conséquences sur la capacité des habitants à se procurer de la nourriture. En conséquence, le gouvernement du Canada s’est engagé à réaliser des investissements stratégiques pour renforcer les systèmes alimentaires du Nord. 

L'année dernière, l’Agence canadienne de développement économique du Nord (CanNor) a lancé le Défi innovation alimentaire dans le Nord, qui approche sous un angle nouveau les défis socio-économiques de la région dans le cadre du Fonds des initiatives pour les communautés nordiques isolées (FICNI). Le Défi a pour objectif de soutenir des projets communautaires novateurs axés sur les systèmes de production alimentaire locaux et autochtones afin d’améliorer la sécurité alimentaire dans les territoires canadiens.

Le Défi alimentaire : trouver des solutions novatrices dans les territoires canadiens

Aujourd’hui, l’honorable Daniel Vandal, Ministre des Affaires du Nord, ministre responsable de Développement économique Canada pour les Prairies et ministre responsable de l’Agence canadienne de développement économique du Nord, a annoncé que neuf projets provenant des trois territoires avaient été sélectionnés pour participer à la phase 1 du Défi. Cela représente un investissement du gouvernement du Canada dans la sécurité alimentaire de plus de 2 millions de dollars.

Près de 50 propositions de projets ont été reçus. Toutes ces propositions ont été soumis à un examen approfondi qui comptait notamment l’apport d’experts externes.

La phase 1 du Défi consiste en une validation de principe et une mise à l’essai de solutions novatrices en matière de sécurité alimentaire. Les participants retenus reçoivent un financement pouvant aller jusqu’à 250 000 dollars pour mettre leurs idées à l’épreuve. La phase 2 sera une phase de mise en œuvre au cours de laquelle un maximum de trois participants sélectionnés à la phase 1 seront chacun admissibles à un financement pouvant aller jusqu’à 1 million de dollars afin d’étendre la portée de leurs projets. Les projets retenus pour la phase 2 seront annoncés en 2023.

Des projets centrés sur des initiatives menées par les communautés

Ces neuf projets sont centrés sur différents aspects de l’insécurité alimentaire dans le Nord et s’appuient sur des solutions innovantes et communautaires pour résoudre ces enjeux. Ces projets comprennent l’essai de secteurs émergents en matière de production alimentaire dans le Nord, l’octroi d’un soutien financier aux chasseurs, la création de nouvelles installations de stockage et de transformation des aliments, la formation des habitants à de nouvelles compétences en matière de récolte, de transformation et de distribution, et la création de nouveaux modèles de diffusion des connaissances traditionnelles relatives à l’alimentation. Pour aider au développement de ces projets ou initiatives, des ateliers auront lieu pour donner l’occasion aux participants, aux experts et aux autres parties intéressées d’échanger des idées, de faire part de leurs conseils et de proposer des suggestions.

Citations

« Notre gouvernement collabore avec les organisations et les communautés du Nord pour trouver des solutions novatrices, pertinentes et menées à l’échelle locale aux problèmes de longue date touchant les systèmes alimentaires nordiques. Ces groupes ont beaucoup travaillé sur la question des problèmes de sécurité alimentaire et, par le biais de ce Défi, notre gouvernmement travaille avec eux pour développer leurs idées et soutenir les nouvelles avancées afin d’assurer un soutien à long terme aux individus et aux familles au sein de leurs communautés. »

– L’honorable Daniel Vandal, Ministre des Affaires du Nord, ministre responsable de Développement économique Canada pour les Prairies et ministre responsable de l’Agence canadienne de développement économique du Nord

« L'innovation et l'ingéniosité ne sont pas nouvelles dans nos communautés du Nord. Le financement accordé par le ministère du Développement économique et des Transports aidera le Qajuqturvik Community Food Centre dans sa mission d'améliorer la sécurité alimentaire au Nunavut. Cette organisation montre l'importance de s'attaquer aux problèmes modernes à l'aide des connaissances traditionnelles et des valeurs sociétales inuites. Notre gouvernement est fier de toutes les demandes soumises et, grâce aux autres possibilités de financement disponibles, il continue d'encourager les membres de la communauté à créer des initiatives et des programmes dirigés par la communauté. »

- L'honorable Lorne Kusugak, ministre du Développement économique et des Transports, Gouvernement du Nunavut

« La sécurité alimentaire est plus que simplement mettre de la nourriture sur la table. Il s’agit de continuer à accroître la résilience et à promouvoir l’innovation nordique pour relever les défis clés des systemes alimentaires complexes dans le Nord. Ce partenariat, cet investissement, vient appuyer les chasseurs, encourager le soutien à l’acquisition de nouvelles compétences dans les communautés et jeter les bases d’une production alimentaire dans le Nord. L’accès à la nourriture, tout particulièrement dans nos collectivités les plus éloignées, est un défi. Ces investissements viennent renforcer les solutions conçues par le Nord. »

– L’honorable Shane Thompson, ministre de l’Environnement et des Ressources, Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest

« Les Yukonnais méritent d’avoir accès à de la nourriture saine et nutritive, et ce, à prix abordable. Cet investissement aidera à combattre l’insécurité alimentaire dans les territoires, tout particulièrement dans les collectivités rurales du Yukon. Nous constatons avec plaisir que les participants sélectionnés feront une promotion du savoir et des pratiques traditionnels en ce qui touche le traitement de la nourriture dans les Premières nations et qu’ils offriront des denrées locales à faible coût ou gratuitement aux Yukonnais de ces collectivités. Ces initiatives novatrices profiteront à notre territoire pendant de nombreuses années. »

– Tracy-Anne McPhee, ministre de la Santé et des Affaires sociales, Gouvernement du Yukon

Faits en bref

  • Parmi les neuf projets qui reçoivent un financement dans le cadre de la phase 1, cinq bénéficieront le Nunavut, deux, les Territoires du Nord-Ouest et deux, le Yukon. Ils se partageront les 2 millions de dollars de financement disponibles pour la phase 1.

  • Au Nunavut, les candidats retenus sont le Centre alimentaire communautaire de Qajuqturvik (Qajuqturvik Community Food Centre), la Société d’Ilisaqsivik (Ilisaqsivik Society), le hameau de Cambridge Bay (Hamlet of Cambridge Bay), la Société de développement commercial de Qikiqtaaluk (Qikiqtaaluk Business Development Corporation) et la Société d’Aqqiumavvik (Aqqiumavvik Society).

  • Dans les Territoires du Nord-Ouest, les candidats retenus sont la Société de développement des Métis de Fort Simpson (Fort Simpson Métis Development Corporation) ainsi qu’un projet de nourriture communautaire géré en collaboration par le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, Savoir polaire Canada et l’Université de Waterloo. 

  • Au Yukon, les candidats retenus sont la Direction de l’éducation des Premières Nations du Yukon (Yukon First Nation Education Directorate) et la Première Nation de Little Salmon/Carmacks (LS/CFN).

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Ryan Cotter
Directeur des communications
Cabinet du ministre des Affaires du Nord, ministre responsable de Développement économique Canada pour les Prairies et ministre responsable de l’Agence canadienne de développement économique du Nord
infonorth-infonord@cannor.gc.ca

Craig Welsh
Conseiller en communications, Nunavut
CanNor
867-975-1347
craig.welsh@cannor.gc.ca

Restez branchés

Suivez CanNor sur Twitter, Facebook et LinkedIn.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :