Un soutien supplémentaire pour les entreprises touristiques et les autres petites entreprises de l’ensemble de l’Ouest canadien qui subissent des pertes en raison de la COVID-19

Communiqué de presse

Voyez si votre entreprise est admissible à un financement suppplémentaire de 20 000 $ au titre du FARR (passant de 40 000 $ à un maximum de 60 000 $)

Le Fonds d’aide et de relance régionale élargi offre désormais 20 000 dollars supplémentaires aux petites entreprises admissibles nécessitant une assistance financière continue.

Le 5 février 2021 – Edmonton (Alberta) – Le gouvernement du Canada soutient les petites entreprises et protège les emplois depuis le début de la pandémie, et continuera de le faire aussi longtemps qu’il le faudra. Depuis son lancement le 13 mai 2020, le Fonds d’aide et de relance régionale (FARR) a protégé plus de 33 500 emplois dans l’Ouest canadien en fournissant près de 427 millions de dollars pour soutenir plus de 7 400 entreprises et organisations, dont près de 45 p. 100 se trouvent dans des régions rurales et 30 p. 100 appartiennent à des femmes.

Aujourd’hui, l’honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de Diversification de l’économie de l’Ouest Canada, a annoncé un financement complémentaire du FARR en vue de le faire correspondre à l’offre accrue de financement au titre du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC). Cette annonce fait suite à l’intention énoncée par le gouvernement du Canada dans son Énoncé économique de l’automne, soit d’accroître le financement du FARR de 500 millions de dollars à l’échelle nationale, dont plus de 250 millions de dollars pour l’Ouest canadien. Cela rendra plus de 800 millions de dollars disponibles pour répondre à une demande élevée et aider les petites entreprises et les organisations de l’Ouest canadien aux prises avec des problèmes de liquidités auxquels ne peuvent répondre les autres programmes d’aide fédéraux, comme le nouveau Programme de crédit pour les secteurs durement touchés (PCSDT).

Les nouveaux demandeurs au titre du FARR peuvent maintenant demander une contribution remboursable sans intérêt pouvant atteindre 60 000 dollars, comparativement à 40 000 dollars précédemment. Quant aux entreprises qui ont déjà reçu un financement du FARR, elles peuvent maintenant demander un financement supplémentaire d’un montant maximum de 20 000 dollars si elles continuent à subir des pertes admissibles attribuables à la COVID-19. Les demandeurs admissibles pourraient aussi avoir accès à un soutien supplémentaire en matière de liquidités d’une valeur de plus de 60 000 dollars entièrement remboursable.

En raison des nombreuses restrictions concernant les déplacements et la santé publique, le secteur touristique de l’Ouest canadien a été, en particulier, durement touché par la pandémie. Par conséquent, un minimum de 25 p. 100 du financement du FARR de l’ensemble du Canada est réservé aux entreprises et aux organisations associées au tourisme local afin de les aider à se préparer à une éventuelle relance de l’industrie.

Citations

« Nous avons écouté les petites entreprises et les exploitants d’entreprises touristiques et nous comprenons qu’un soutien supplémentaire était nécessaire pour les rallier à notre réouverture et à notre relance économiques. La couverture de 20 000 dollars supplémentaires de pertes aidera de nombreuses petites entreprises à s’en sortir. Mon message à l’intention des entrepreneurs est clair : nous avons affronté avec vous cette pandémie depuis le début et nous vous épaulerons jusqu’à la fin. »
L’honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de Diversification de l’économie de l’Ouest Canada

« Une aide qui leur permettra de combler 20 000 dollars de pertes additionnelles aidera de nombreuses petites entreprises à s’en sortir. » - L’honorable Mélanie Joly

(Gazouiller cette citation)

Faits en bref

  • Le FARR est un programme national de deux milliards de dollars qui offre un soutien en fonction des besoins. Il est administré par les agences de développement régional du gouvernement du Canada, dont Diversification de l’économie de l’Ouest Canada, et vise à combler les lacunes des autres programmes en offrant une assistance :

    – aux entreprises et organisations non admissibles aux autres programmes de soutien lancés par le gouvernement fédéral en réponse à la pandémie;

    – aux entreprises et organisations qui continuent à faire face à des difficultés après avoir bénéficié de ces mesures.

  • Un soutien en matière de liquidités pour une période pouvant atteindre 12 mois est offert pour combler les pertes subies entre le 1er avril 2020 et le 31 mars 2021, soit six mois de plus que précédemment. La date limite pour présenter une demande est le 31 mars 2021.

  • Dans le cadre de ce nouveau financement, la valeur maximale de la contribution passe de 40 000 dollars à 60 000 dollars, en fonction de l’admissibilité.

  • Les demandeurs admissibles peuvent obtenir un financement initial allant jusqu’à 40 000 dollars, dont 25 p. 100 est non remboursable (jusqu’à 10 000 dollars) si la portion restante est remboursée au 31 décembre 2022.

  • Les demandeurs admissibles peuvent demander un financement supplémentaire de plus de 40 000 dollars jusqu’à concurrence de 60 000 dollars, dont 50 p. 100 est non remboursable (jusqu’à 10 000 dollars) si la portion restante est remboursée au 31 décembre 2022.  

  • La mesure de soutien en matière de liquidités d’une valeur de plus de 60 000 dollars entièrement remboursable est assujettie à des conditions et à des échéances différentes.

  • Les Sociétés d’aide au développement des collectivités de l’ensemble de l’Ouest administrent en outre un soutien ciblé du FARR à l’intention des petites entreprises des collectivités rurales.

  • Dans l’Ouest canadien, les bureaux de l’Initiative pour les femmes entrepreneurs participent aussi de façon complémentaire à la mise en œuvre du programme.

Liens connexes

Personnes-ressources

Catherine Mounier-Desrochers
Attachée de presse, Cabinet de la ministre du Développement économique et des Langues officielles
catherine.mounier-desrochers@canada.ca

Diversification de l’économie de l’Ouest Canada
Relations avec les médias
wd.media-medias.deo@canada.ca

Restez branchés

Suivez le Ministère sur Twitter : @DEO_Canada

Page d’accueil de DEO
Ligne téléphonique sans frais de DEO : 1-888-338-9378
ATS (appareil de télécommunications pour personnes malentendantes) : 1-877-303-3388

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :