Les pêches en Colombie-Britannique obtiennent un soutien du Fonds canadien pour la stabilisation des produits de la mer

Communiqué de presse

Des aliments frais. La sécurité des travailleurs. Plus de 9,6 millions de dollars pour assurer la sécurité des transformateurs de poissons et de fruits de mer de la Colombie-Britannique pendant la pandémie de COVID-19.

Le financement aide les pêcheries à se conformer aux nouvelles lignes directrices en matière de sécurité, à mieux gérer les stocks et à contribuer à la sûreté du système alimentaire canadien

Le 17 mars 2021 – Delta (Colombie-Britannique) – Diversification de l’économie de l’Ouest Canada

Les femmes et les hommes du secteur canadien de la transformation du poisson et des produits de la mer sont des moteurs économiques en Colombie-Britannique, et leurs contributions sont essentielles à notre chaîne d’approvisionnement alimentaire nationale. Le secteur a dû faire face à d’immenses défis en raison de la COVID-19, et le gouvernement du Canada a travaillé rapidement pour faire en sorte qu’il ait le soutien dont il avait besoin pendant cette période sans précédent.

Le 25 avril 2020, le gouvernement fédéral a lancé le Fonds canadien pour la stabilisation des produits de la mer (FCSPM), doté de 62,5 millions de dollars. Ce fonds a été créé spécifiquement pour aider les travailleurs canadiens de la transformation du poisson et des produits de la mer à s’adapter aux défis posés par la COVID-19. Aujourd’hui, le FCSPM aide des partenaires à la grandeur du Canada à conserver leurs employés et à maintenir de solides mesures de santé et de sécurité pour assurer la protection des travailleurs. Il augmente la capacité de l’industrie de traiter, de stocker, d’emballer et de distribuer des produits sains et de haute qualité, de même que de modifier leurs processus et la commercialisation pour s’adapter aux demandes en évolution des consommateurs.

En soutenant le secteur canadien de la transformation des produits de la mer, le gouvernement du Canada contribue à positionner l’économie nationale en vue d’une reprise solide après la pandémie. Les industries océaniques du Canada contribuent chaque année pour environ 31,7 milliards de dollars au PIB du Canada, et le gouvernement du Canada souhaite que ce chiffre augmente. En investissant dans le secteur de la transformation du poisson et des produits de la mer à un moment critique, le gouvernement du Canada ouvre la voie à une économie bleue plus forte et plus résiliente pour l’avenir.  

L’honorable Carla Qualtrough, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, au nom de l’honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DEO), a annoncé aujourd’hui un investissement de 9 610 288 $ dans le cadre de ce fonds au profit de 71 projets en Colombie-Britannique.

Cet investissement a aidé les transformateurs de poissons et de produits de la mer basés en Colombie-Britannique à faire face à la pandémie, à conserver les emplois dans leur collectivité et à se préparer à une forte reprise économique. Par exemple, North Delta Seafoods Ltd. a utilisé le financement du FCSPM pour munir ses employés d’un équipement de protection individuelle moderne et acquérir de nouveaux équipements de transformation et d’emballage. Cela a permis de maintenir des emplois et de produire des produits emballés de façon sécuritaire et prêts à être vendus au détail, contribuant ainsi aux chaînes d’approvisionnement alimentaire du Canada à un moment où on en avait le plus besoin.

Une initiative de Pêches et Océans Canada, le FCSPM de 62,5 millions de dollars est mis en œuvre par les agences de développement régional du Canada. DEO verse un financement de plus de 10 millions de dollars dans l’Ouest. En Colombie-Britannique, DEO s’est associé à l’Investment Agriculture Foundation of BC pour offrir un soutien aux entreprises qui en ont le plus besoin.

Citations

« L’approvisionnement alimentaire du Canada est essentiel à notre mieux-être, et nous devons protéger les travailleurs de première ligne qui fournissent cette nourriture, y compris les travailleurs des pêches. Nous savons que la distanciation sociale dans les usines de transformation peut être compliquée, voire impossible, et que l’acheminement des prises jusqu’au marché a parfois été un défi. Nous valorisons nos pêcheurs. Nous valorisons nos pêches. Et nous continuons à les soutenir pour qu’elles restent viables tout au long de la pandémie et au-delà. »
– L’honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de Diversification de l’économie de l’Ouest Canada

« Nous apprécions nos pêcheurs. Nous apprécions nos pêcheries. Et nous continuons à les soutenir pour qu'elles restent viables pendant et après la pandémie.»  – L'honorable Mélanie Joly

(Gazouiller cette citation)

« Nous sommes fiers de nous associer à l’Investment Agriculture Foundation of BC pour fournir aux acteurs de l’industrie de la transformation du poisson et des produits de la mer les ressources nécessaires pour s’attaquer aux défis et aux impacts économiques causés par la pandémie. Ensemble, nous contribuons à protéger la santé et la sécurité des travailleurs de ces installations afin que les employés puissent conserver leur emploi et que les entreprises puissent poursuivre leurs activités pour assurer l’intégrité de l’approvisionnement alimentaire du Canada. »
– L’honorable Carla Qualtrough, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées

« En tant que fille d’un travailleur d’usine de poisson, je sais à quel point les transformateurs de produits de la mer sont essentiels pour nos collectivités côtières et rurales. Lorsque la pandémie a frappé, une priorité immédiate de notre gouvernement a été d’obtenir pour le secteur de la transformation le soutien dont il avait besoin pour assurer la sécurité des travailleurs et s’adapter aux demandes changeantes des consommateurs. Nous avons créé le Fonds canadien pour la stabilisation des produits de la mer spécifiquement pour répondre aux besoins particuliers des transformateurs, et il est inspirant de voir comment nos partenaires de la Colombie-Britannique et de partout au Canada utilisent ces fonds pour renforcer le secteur. Grâce au FCSPM, notre secteur des produits de la mer se réoutille, se refait une image et trouve de nouveaux marchés, ce qui aidera l’économie nationale du Canada à mieux se rebâtir. »
– L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Le FCSPM aide les transformateurs de poissons et de fruits de mer à protéger leurs travailleurs et à continuer à soutenir les collectivités dans lesquelles ils exercent leurs activités. » – L'honorable Bernadette Jordan

(Gazouiller cette citation)

« Nous sommes très heureux de nous associer à Diversification de l’économie de l’Ouest Canada pour offrir ce programme essentiel. Grâce au FCSPM, nous contribuons à la solidité de notre approvisionnement alimentaire local en soutenant les priorités en matière de sécurité, de capacité et d’adaptabilité au marché des transformateurs de poissons et de produits de la mer de la Colombie-Britannique. »
– Don Low, président, Conseil d’administration, Investment Agriculture Foundation of BC (IAF)

Faits en bref

  • Le FCSPM vise à stabiliser le secteur de la transformation des produits de mer du Canada en aidant à atténuer les répercussions de la pandémie de COVID-19.

  • Les buts et objectifs du programme du FCSPM sont la santé et la sécurité des travailleurs, l’exploitation des usines, la réceptivité du marché et la capacité de stockage.

  • Le fonds s’aligne sur la responsabilité fondamentale de DEO en matière de développement économique dans l’Ouest canadien en soutenant l’économie et en aidant les petites et moyennes entreprises.

Liens connexes

Personnes-ressources

Personnes-ressources
Catherine Mounier-Desrochers
Attachée de presse, Cabinet de la ministre du Développement économique et des Langues officielles
catherine.mounier-desrochers@canada.ca

Diversification de l’économie de l’Ouest Canada
Relations avec les médias
wd.media-medias.deo@canada.ca

Restez branchés

Suivez le Ministère sur Twitter : @DEO_Canada

Page d’accueil de DEO
Numéro sans frais de DEO : 1-888-338-9378
Téléimprimeur (appareil de télécommunications pour personnes ayant une déficience auditive) : 1-877-303-3388

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :