Document d’information: ACCORD ENTRE LE CANADA ET L’ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD SUR L’APPRENTISSAGE ET LA GARDE DES JEUNES ENFANTS

Document d'information

Le 12 juin 2017, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants ont signé le Cadre multilatéral d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. Il s’agit d’une étape très importante, puisque les gouvernements se sont entendus pour résoudre certains des principaux problèmes nationaux en matière d’apprentissage et de garde des jeunes enfants.

Les gouvernements travailleront à concrétiser leur vision commune à long terme du Cadre, qui veut que tous les enfants du Canada puissent fréquenter un établissement d’apprentissage et de garde de jeunes enfants qui soit de qualité et qui constitue pour eux une expérience enrichissante. Ils se sont engagés à accroître la qualité, l’accessibilité, l’abordabilité, la flexibilité et l’inclusivité des services d’apprentissage et de garde d’enfants, tout particulièrement pour les familles qui en ont le plus besoin.

La mise en œuvre de ce Cadre, et d’un cadre distinct d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones, à élaborer en collaboration avec Autochtones, est appuyée par les investissements fédéraux proposés dans les budgets de 2016 et de 2017, lesquels totalisent 7,5 milliards de dollars sur 11 ans. Ces accords bilatéraux précisent les besoins d’apprentissage et de garde des jeunes enfants propres à chaque administration auxquels il faut répondre ainsi que l’affectation des fonds à cette fin. Dans cette optique, gouvernement du Canada versera aux provinces et aux territoires une somme de 1,2 milliard de dollars au cours des trois prochaines années.

Les gouvernements du Canada et de l’Île-du-Prince-Édouard ont conclu un accord bilatéral sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants. Dans le cadre de cet accord d’une durée de trois ans, le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard recevra 10,5 millions de dollars en vue d’investir pour agrandir des espaces (particulièrement ceux destinés aux nourrissons), soutenir les enfants qui ont des besoins spéciaux et les familles vulnérables qui pourraient bénéficier de services d’apprentissage et de garde de qualité et répondre aux besoins de longue date des familles de l’Île qui ont des emplois saisonniers ou qui travaillent par quarts.

D’ici à la fin de cet accord de trois ans, le financement permettra :

·        d’augmenter l’accès pour les enfants vivant dans les collectivités mal desservies et les enfants qui sont plus vulnérables, y compris les nourrissons, les enfants d’âge préscolaire, les enfants dont les parents occupent un emploi à horaire atypique ou un emploi saisonnier et les enfants des familles de nouveaux arrivants;

·        d’augmenter les services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants pour les enfants les plus vulnérables, y compris les enfants ayant des capacités uniques et les enfants de collectivités acadiennes et francophones;

·        d’accroître la qualité des expériences d’apprentissage et de garde offertes aux jeunes enfants par le personnel en mettant à la disposition de celui-ci du soutien à la formation en matière d’apprentissage et de garde des jeunes enfants.

 

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :