Les gouvernements du Canada et de l’Alberta améliorent la qualité, l’accessibilité et l’abordabilité de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants de l’Alberta

Communiqué de presse

Le 12 avril 2018                       Edmonton (Alberta)

Les gouvernements du Canada et de l’Alberta investissent dans les systèmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants pour améliorer la qualité de vie des familles grâce à des services de garde abordables et de qualité en Alberta. Aujourd’hui, le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable Amarjeet Sohi, au nom du ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l’honorable Jean-Yves Duclos, et la ministre des Services à l’enfance de l’Alberta, l’honorable Danielle Larivee, ont annoncé un accord bilatéral d’une durée de trois ans qui, en aidant les parents à faire face aux coûts croissants qu’ils doivent assumer pour élever des enfants et en répondant aux besoins uniques d’apprentissage et de garde des jeunes enfants et des familles de l’Alberta, confirme leur engagement envers le développement des enfants.

Cet accord alloue un peu plus de 136 millions de dollars sur trois ans à l’Alberta pour investir dans l’apprentissage et la garde des jeunes enfants. Ce financement accordé à la province servira à améliorer l’accès à des services de garde de qualité, abordables, souples et inclusifs grâce à l’expansion des centres d’apprentissage et de garde des jeunes enfants dans l’ensemble de la province. En 2017, le gouvernement albertain a lancé un projet pilote de 22 centre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, où il a établi des frais maximaux de 25 $ par jour pour tous les parents afin de permettre aux enfants et à leur famille d’avoir accès à des services de garde de qualité, abordables, souples et inclusifs. Grâce à ce financement, environ 78 centres d’apprentissage et de garde des jeunes enfants supplémentaires seront créés partout en Alberta en 2017-2018, une augmentation de plus de 350%.

Cette annonce fait suite à l’accord historique conclu le 12 juin 2017 par les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables de l’apprentissage et de la garde de jeunes enfants concernant un Cadre multilatéral d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. Le Cadre jette les bases d’une collaboration entre les gouvernements pour concrétiser une vision commune à long terme afin que tous les jeunes enfants du Canada puissent profiter de services d’apprentissage et de garde de qualité dans un environnement enrichissant.

En prenant soin de nos enfants aujourd’hui, nous veillons à la croissance et au renforcement de la classe moyenne pour les années à venir. L’accord bilatéral est appuyé par les investissements à long terme au titre de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants annoncés par le gouvernement du Canada dans les budgets de 2016 et de 2017, qui s’élèvent à 7,5 milliards de dollars sur 11 ans. Il s’agit d’une mesure supplémentaire qui permettra d’assurer aux enfants de l’Alberta le meilleur départ possible dans la vie.


Citations

« La mise sur pied de systèmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants est l’un des meilleurs investissements que peut faire notre gouvernement pour renforcer les familles, la société et l’économie canadiennes. Grâce à l’entente conclue avec le gouvernement de l’Alberta, nous serons en mesure de mieux soutenir les parents, les familles et les collectivités dans leurs efforts pour offrir le meilleur avenir possible à leurs enfants. »
– L’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

« Nous estimons que des services de garde accessibles et abordables sont essentiels au développement positif de la petite enfance, à la participation des parents au marché du travail, à l’égalité des femmes, à l’intégration sociale et l’inclusion des nouveaux arrivants, et à la réduction de la pauvreté, qui sont tous des aspects de la croissance sociale et économique. »
– L’honorable Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« Les enfants de l’Alberta méritent de bénéficier du meilleur départ possible dans la vie, et notre gouvernement est déterminé à rendre les services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, de même que d’autres possibilités de changer leur vie, plus abordables pour les familles. Nous sommes fiers d’obtenir du soutien du gouvernement du Canada pour offrir les services de garde à 25 $ par jour à davantage de familles dans la province, et nous espérons pouvoir annoncer l’emplacement des nouveaux centres pilotes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants très bientôt. »
– L’honorable Danielle Larivee, ministre des Services à l’enfance de l’Alberta

Faits en bref

  • Dans les budgets fédéraux de 2016 et de 2017, le gouvernement a proposé d’investir 7,5 milliards de dollars sur 11 ans, à compter de 2017-2018, pour financer et créer des services de garde abordables et de qualité partout au pays, tout particulièrement pour les familles qui en ont le plus besoin. De cette somme :

    o   95 millions dollars serviront à combler les lacunes en matière de données afin de mieux comprendre les défis et les besoins des services de garde et de suivre les progrès;

    o   100 millions de dollars seront affectés à l’innovation en matière d’apprentissage et de garde des jeunes enfants;

    o   un montant sera consacré au renforcement des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones adaptés à la culture.

  • Le gouvernement fédéral cherche à conclure avec chaque province et chaque territoire un accord bilatéral de trois ans qui précisera les besoins en matière d’apprentissage et de garde des jeunes enfants propres à chaque administration ainsi que l’affectation des fonds à cette fin. Il a annoncé la conclusion d’accords bilatéraux avec 11 autres provinces et territoires, soit la Colombie-Britannique, l’Île-du-Prince-Édouard, le Manitoba, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, le Nunavut, l’Ontario, la Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon. 

  • Dans le cadre des accords bilatéraux, le gouvernement du Canada versera aux provinces et aux territoires 1,2 milliard de dollars sur trois ans pour les programmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. Les gouvernements présenteront chaque année un rapport sur les progrès réalisés relativement au Cadre et aux accords bilatéraux. 

  • Afin de tenir compte des cultures et des besoins uniques des familles et des enfants inuits, métis et des Premières Nations, le gouvernement élabore conjointement un cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones en collaboration avec les Autochtones.

  • Dans le plan d’action de l’Alberta, l’expansion des centres d’apprentissage et de garde des jeunes enfants est une priorité étant donné qu’elle vise à améliorer l’accès à des services de garde de qualité, abordables, souples et inclusifs à 25 $ par jour pour tous les parents. Les contributions du gouvernement fédéral en vertu de cet accord bilatéral seront utilisées pour financer jusqu’à 78 centres d’apprentissage et de garde des jeunes enfants supplémentaires, une augmentation de plus de 350%. L’incidence qu’ont eue les 22 centres d’apprentissage et de garde des jeunes enfants actuellement financés par le gouvernement albertain permettent d’avoir une idée de l’incidence qu’aura l’expansion de tels centres.

    o   En avril 2017, le gouvernement de l’Alberta a annoncé le financement d’un projet pilote de 22 centres d’apprentissage et de garde des jeunes enfants qui coûtent un maximum de 25 $ par jour pour tous les parents. Ce financement a eu les répercussions suivantes :

    -        environ 1 300 places en garderie agréée, dont 700 sont nouvelles;

    -        environ 120 nouveaux emplois dans les services de garde dans l’ensemble de la province;

    -        357 parents, principalement des femmes, ont pu intégrer le marché du travail.

    o   Grâce à l’expansion portant les 22 centres d’apprentissage et de garde des jeunes enfants à approximativement une centaine partout dans la province, le nombre total d’enfants inscrits passe d’environ 1 300 à 5 800.

    o   Les centres d’apprentissage et de garde des jeunes enfants offrent des services de garde améliorés, notamment des heures prolongées et souples, pour appuyer les parents travaillant à temps partiel ou aux études, et du soutien supplémentaire pour les familles vulnérables.

    o   Les centres d’apprentissage et de garde des jeunes enfants appuient la mise en œuvre d’initiatives de qualité, telles qu’un cadre fondé sur des preuves pour le programme de formation en apprentissage et en garde des jeunes enfants et des programmes de services de garde inclusifs.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Émilie Gauduchon-Campbell
Attachée de presse 
Cabinet de l’honorable Jean-Yves Duclos, C.P., député 
Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social  
819-654-5546

Aaron Manton
Attaché de presse
Services à l’enfance
Gouvernement de l’Alberta
780-638-9578
aaron.manton@gov.ab.ca

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :