Document d’information : Offrir aux aînés du Canada une plus grande sécurité et une meilleure qualité de vie

Document d'information

Offrir aux aînés du Canada une plus grande sécurité et une meilleure qualité de vie

Le gouvernement du Canada s’engage à faire en sorte que ses programmes et ses services répondent aux besoins de la population vieillissante du Canada et offrent aux aînés canadiens et aux futurs retraités une plus grande sécurité et une meilleure qualité de vie. Par conséquent, le gouvernement a pris des mesures importantes pour améliorer la sécurité du revenu des aînés, améliorer leur accès à des logements abordables, promouvoir le vieillissement en santé, améliorer l’accès aux soins de santé et favoriser l’inclusion sociale et l’engagement des aînés.

Sécurité du revenu

  • Le gouvernement du Canada a rétabli l’âge d’admissibilité à la Sécurité de la vieillesse et au Supplément de revenu garanti à 65 ans (plutôt qu’à 67 ans).
  • Le gouvernement du Canada a augmenté le Supplément de revenu garanti d’un montant maximum de 947 $ par année pour les aînés vivant seuls ayant le revenu le plus faible, ce qui a permis d’aider près de 900 000 aînés à faible revenu et contribuer à sortir 57 000 aînés de la pauvreté.
  • Le gouvernement du Canada a bonifié le Régime de pensions du Canada en augmentant les prestations et les cotisations pour améliorer la sécurité du revenu de retraite des travailleurs d’aujourd’hui et les aider à maintenir leur niveau de vie lorsqu’ils quitteront la population active. Il a également mis en œuvre un ensemble de réformes qui protègent davantage les personnes handicapées, les parents de jeunes enfants, les familles de travailleurs à faible revenu et les personnes qui perdent un époux ou un conjoint de fait.
  • L’automne dernier, le gouvernement du Canada a lancé les consultations pour améliorer la sécurité de la retraite. Les consultations visaient à demander aux pensionnés, aux travailleurs, aux entreprises et à d’autres intervenants d’aider à trouver un équilibre juste pour aller de l’avant en ce qui concerne la sécurité de la retraite pour tous les Canadiens.

Prévention de la fraude et de l’exploitation financière

  • Le gouvernement du Canada collabore avec les banques et les groupes d’aînés pour créer un code de conduite qui guidera les banques dans la prestation de leurs services aux personnes âgées.
  • Le gouvernement du Canada a adopté des mesures législatives visant à renforcer les droits des consommateurs en matière de services bancaires et à améliorer la protection offerte par l’Agence de la consommation en matière financière du Canada.
  • L’Agence de la consommation en matière financière du Canada dirige aussi la stratégie Renforcer la littératie financière des aînés, qui vise notamment à informer les aînés et à les protéger contre la fraude et l’exploitation financière.
  • Le gouvernement du Canada investit dans des projets communautaires dans le cadre de son programme Nouveaux Horizons pour les aînés (PNHA) afin d’informer les aînés sur les fraudes et les arnaques potentielles.

Accès à un logement abordable et réduction de la pauvreté

  • Le gouvernement du Canada a lancé la Stratégie nationale sur le logement du Canada, un plan de 40 milliards de dollars sur 10 ans visant à réduire l’itinérance ainsi qu’à améliorer l’offre de logements et la qualité de ceux-ci pour les Canadiens dans le besoin, y compris les aînés.
  • Dans le cadre du Fonds national de co-investissement pour le logement, le gouvernement s’est engagé à créer au moins 7 000 logements pour les aînés.
  • Le gouvernement du Canada a présenté Une chance pour tous : la première stratégie canadienne de réduction de la pauvreté, qui vise à réduire la pauvreté de 20 % d’ici 2020 et de 50 % d’ici 2030.

Inclusion sociale, vieillissement en santé et amélioration de l’accès aux soins de santé

  • Dans le budget de 2017, le gouvernement fédéral s’est engagé à verser aux provinces et aux territoires un financement ciblé de 6 milliards de dollars sur 10 ans pour améliorer l’accès à des services de soins à domicile, y compris les soins palliatifs. Une somme supplémentaire de 184,6 millions de dollars sur cinq ans a été allouée pour améliorer les soins à domicile et les soins palliatifs offerts aux collectivités autochtones.
  • Le gouvernement du Canada élabore une stratégie nationale sur la démence dans le cadre de son engagement à améliorer la qualité de vie des personnes touchées par la démence, ainsi que celle de leurs familles et des proches aidants. La stratégie tiendra compte des expériences des personnes atteintes de démence et s’appuiera sur le travail novateur déjà en cours partout au pays.

Participation sociale

  • Dans le cadre du PNHA, le gouvernement du Canada continue de verser du financement à des organismes qui aident les aînés à profiter de la qualité de vie dans leur collectivité de même qu’à y contribuer en adoptant un mode de vie actif et en participant à des activités sociales. Le PNHA a financé plus de 23 000 projets dans des centaines de collectivités partout au Canada depuis 2004.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :