Le gouvernement du Canada investit dans des organismes inuits pour lancer un nouveau programme de formation axée sur les compétences et l’emploi

Communiqué de presse

Ce programme fondé sur les distinctions donne aux Autochtones les moyens de perfectionner leurs compétences et de trouver un emploi

Le 8 juillet 2019                        Iqaluit (Nunavut)                      Emploi et Développement social Canada

Le gouvernement du Canada et ses partenaires inuits prennent des mesures importantes pour que les Inuits aient davantage de possibilités d’emploi et puissent connaître une prospérité durable qui s’étende également à leurs familles et à leurs communautés. Travailler en partenariat est la meilleure façon d’engendrer de meilleurs résultats dans l’intérêt des Inuits.

Aujourd’hui, la ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord, l’honorable Carolyn Bennett, au nom de la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, l’honorable Patty Hajdu, a annoncé en collaboration avec la Kakivak Association le lancement de la Stratégie relative au marché du travail inuit, dans le cadre du Programme de formation pour les compétences et l’emploi destiné aux Autochtones (PFCEA).

Le gouvernement et ses partenaires autochtones ont préparé conjointement la mise en œuvre du Programme de formation pour les compétences et l’emploi destiné aux Autochtones, qui est le fruit des efforts déployés pour renouveler les relations avec les peuples autochtones. Ce programme s’appuie sur le succès de la Stratégie de formation pour les compétences et l’emploi des Autochtones (SFCEA), qui a permis de fournir des services à environ 375 000 Autochtones.

Les organisations partenaires comme la Kakivak Association, ainsi qu’un vaste réseau d’organismes autochtones aux quatre coins du Canada, assurent l’exécution du programme en vue d’offrir des programmes de perfectionnement des compétences et des services de formation professionnelle aux Autochtones afin qu’ils puissent enrichir leurs compétences et atteindre leurs objectifs de carrière à long terme. Chaque organisation conçoit et met en œuvre des programmes en fonction des besoins et des priorités de sa communauté.

Le budget de 2018 proposait un investissement historique de 2 milliards de dollars sur cinq ans, puis de 408,2 millions par année subséquente, dans le but de créer le Programme de formation pour les compétences et l’emploi destiné aux Autochtones. Ce programme améliore le soutien aux partenaires autochtones, car il permet de disposer d’une plus grande souplesse en matière de financement et de conclure des ententes à plus long terme. Ces améliorations témoignent de l’engagement du gouvernement à favoriser la réconciliation et à assurer un avenir meilleur pour les Autochtones et l’ensemble des Canadiens.

Citations

« Notre gouvernement est déterminé à renouveler les relations avec les Autochtones, en se fondant sur la réconciliation et sur des principes comme la reconnaissance des droits, le respect et la coopération. Ce partenariat confère aux Inuits le pouvoir de mettre en œuvre leurs propres programmes et services de formation axée sur les compétences. Nous sommes fiers de collaborer avec des organisations inuites comme la Kakivak Association et l’ITK afin d’assurer l’égalité des chances pour les Inuits. »
– L’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail

« Le gouvernement veut réduire les écarts qui existent entre les Autochtones et les non-Autochtones en ce qui concerne les compétences et l’emploi. C’est pourquoi nous sommes heureux d’établir un partenariat avec les organisations inuites comme la Kakivak Association afin de mettre en œuvre le nouveau Programme de formation pour les compétences et l’emploi destiné aux Autochtones. Ce programme prévoit un plus grand financement et des approches améliorées pour aider les Inuits à améliorer leurs compétences et à trouver un emploi. »
– L’honorable Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord

« L’emploi, le développement de la main-d’œuvre et le travail sont l’une des huit priorités communes établies par les dirigeants inuits et le gouvernement fédéral dans le cadre du processus du Comité de partenariat entre les Inuits et la Couronne. Je suis heureux de voir que cet engagement financier permettra aux organisations inuites d’améliorer la formation et le développement des compétences des Inuits grâce à ce programme. »
– Natan Obed, président, Inuit Tapiriit Kanatami

« Nous sommes heureux de voir un financement stable et à long terme versé aux Inuits dans le cadre du Programme de formation pour les compétences et l’emploi destiné aux Autochtones, qui met l’accent sur les besoins uniques et les priorités des Inuits. »
– Monica Ell-Kanayuk, vice-présidente, Inuit Tapiriit Kanatami

« Le nouveau Programme de formation pour les compétences et l’emploi destiné aux Autochtones fera augmenter le niveau de service et le soutien offerts par la Kakivak Association et les organisations semblables dans tout l’Inuit Nunangat. Les partenariats améliorés et les ententes de financement flexibles à long terme prennent appui sur des années fructueuses de prestation de programmes et décuplent nos possibilités d’aider les Inuits à réussir. »
– Joe Attagutaluk, président du conseil de direction, Kakivak Association

Faits en bref

  • La population autochtone est jeune et il s’agit du segment démographique connaissant la plus forte croissance au Canada. Plus de 400 000 jeunes Autochtones auront l’âge d’intégrer le marché du travail au cours des dix prochaines années.

  • Le gouvernement du Canada et ses partenaires autochtones travaillent en collaboration pour que les membres des peuples autochtones aient les mêmes possibilités que les Canadiens non autochtones au chapitre des compétences et de l’emploi.

  • Le Programme de formation pour les compétences et l’emploi destiné aux Autochtones repose sur une approche fondée sur les distinctions qui vise à prendre en compte les besoins particuliers des Premières Nations, des Inuits et des Métis. Il prévoit un volet de financement destiné à soutenir la prestation de services à l’intention des Autochtones vivant en milieu urbain ou non affiliés.

  • De ce nouveau financement, une somme de 161,2 millions de dollars sur cinq ans, puis de 32,6 millions par année subséquente, est consacrée au volet destiné au marché du travail pour les Inuits.

  • La Stratégie relative au marché du travail inuit reconnaît les besoins uniques des Inuits et vise à combler les écarts en matière d’emploi et de compétences entre les Canadiens inuits et les Canadiens non autochtones.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :

Véronique Simard
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Patty Hajdu, C.P., députée
Ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail
veronique.simard@hrsdc-rhdcc.gc.ca
819-654-5611

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :