Appuyer la prochaine génération de travailleurs au Nouveau-Brunswick

Communiqué de presse

Une stratégie modernisée aidera les jeunes Canadiens à faire face aux obstacles à l'emploi.

Le 13 août 2019        Saint John (N.-B)      Emploi et Développement social Canada

La prospérité continue du Canada dépend de la capacité des jeunes Canadiens à poursuivre des carrières intéressantes. En les aidant à acquérir les compétences et l’expérience dont ils ont besoin pour avoir une chance réelle et juste de réussir, nous aidons à assurer la prospérité continue du Canada en investissant dans notre meilleur atout : notre population.

Aujourd’hui, Wayne Long, député de Saint John–Rothesay, a annoncé, au nom de l’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, un investissement de plus de 570 000 $ du gouvernement pour le projet One Future de ONE Change Inc. Cet investissement aidera 15 jeunes du Nouveau-Brunswick à faire face aux obstacles à l’emploi, ainsi qu’à acquérir des compétences et de l’expérience pour entrer sur le marché du travail, ou encore à retourner au collège ou à l’université.

Ce projet est financé dans le cadre du programme Stratégie emploi et compétences jeunesse (SECJ), qui a été lancé le 3 juin 2019. Cette nouvelle stratégie, qui s’adresse à tous les jeunes Canadiens, procure des services d’emploi plus souples et des mesures de soutien améliorées. Elle aide les jeunes à acquérir les compétences et l’expérience dont ils ont besoin pour bien faire la transition vers le marché du travail, et elle fait en sorte que personne ne soit laissé pour compte.

Citations

« Les jeunes Canadiens sont talentueux, ambitieux et travaillants, mais la transition vers le marché du travail est parfois difficile pour certains. La Stratégie emploi et compétences jeunesse facilitera la transition des jeunes de la salle de classe au marché du travail, y compris ceux qui se heurtent à des obstacles. Notre plan consiste notamment à nous assurer que tout le monde a une chance de réussir. Le projet One Future est un bon exemple de la façon dont les jeunes de partout au Canada pourront acquérir les compétences et l’expérience qui leur procureront un départ solide dans leur carrière. »
– L’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail

« Les jeunes veulent se sentir libres d’agir. Les programmes comme One Life visent à renforcer l’autonomie des jeunes qui veulent acquérir des compétences pour la vie et le travail, et qui veulent avoir une incidence dans la société. Quelle est la meilleure chose que le gouvernement peut faire pour aider ces jeunes à réussir et à participer à la croissance de l’économie? Procurez-leur la capacité et la possibilité d’acquérir les compétences et l’expérience dont ils ont besoin pour obtenir un bon emploi. »
– Wayne Long, député de Saint John–Rothesay

« Pour que les jeunes puissent réussir, nous devons éliminer les obstacles qui empêchent les jeunes et les employeurs à établir des connexions significatives avec le marché du travail, et nous devons jeter des ponts qui nous aideront à obtenir une plus grande prospérité sociale et économique dans la collectivité. Nous sommes très enthousiastes à l’idée de travailler avec nos nombreux partenaires dans le contexte de la Stratégie emploi et compétences jeunesse, afin d’aider les jeunes à établir des réseaux et des connexions vers un avenir prometteur. Ensemble, nous sommes UN! »
– Barry Galloway, directeur exécutif de ONE Change Inc. 

Faits en bref

  • Le projet One Future fournira du soutien et du mentorat, ainsi que de la formation sur les compétences augmentant l’employabilité et orientées vers le groupe, sur les compétences essentielles au travail, de même que sur le développement des compétences individuelles et de la littératie numérique. En outre, ONE Change Inc. fournira un soutien général pour l’élimination des obstacles à l’emploi, notamment en ce qui concerne le matériel, les fournitures, l’équipement, le transport, la garde des enfants et les limitations fonctionnelles.

  • La SECJ a été modernisée afin d’offrir un éventail plus large de programmes qui aideront les jeunes à surmonter les obstacles à l’emploi et à obtenir les compétences, les capacités et l’expérience de travail nécessaires pour entreprendre leur carrière du bon pied. Conformément aux recommandations formulées par le Groupe d’experts sur l’emploi chez les jeunes, la stratégie modernisée vise à offrir des services plus souples, à élargir l’admissibilité et à assurer un meilleur soutien aux jeunes qui font face à des obstacles à l’emploi. 

  • Des volets précédents de la SECJ, c’est-à-dire Connexion compétences, Objectif carrière et Expérience emploi été, ont été intégrés pour créer une approche plus globale à l’égard du financement et de la prestation des services. Le programme Emplois d’été Canada n’est plus restreint aux seuls étudiants : le gouvernement en a étendu l’admissibilité à tous les jeunes de 15 à 30 ans.

  • Le budget de 2019 accroît les financements précédents d’un montant de 49,5 millions de dollars sur cinq ans pour le lancement de la nouvelle version de la SECJ. Le budget de 2018 procure un financement additionnel de 448,5 millions de dollars sur 5 ans pour le programme SECJ et pour des emplois d’été supplémentaires en 2019 dans le cadre du programme Emplois d’été Canada.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Renseignements à l’intention des médias :

Véronique Simard
Attachée de presse
Bureau de l’honorable Patty Hajdu, C. P., députée
Ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail
veronique.simard@hrsdc-rhdcc.gc.ca
819-654-5611


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :