Le gouvernement du Canada investit dans le leadership inuit au moyen du Programme pilote des gardiens autochtones

Communiqué de presse

Le Canada soutient le leadership des gardiens inuits dans l’Inuit Nunangat en investissant dans le programme des gardiens inuits, un modèle de conservation qui permet aux peuples autochtones de diriger la planification, l’intendance et la gestion des terres, eaux et glaces sur leurs territoires traditionnels.

Le Canada, par son Programme pilote des gardiens autochtones, soutient six projets dirigés par des Inuits grâce à un investissement de 4,7 millions de dollars sur trois ans, afin de soutenir les efforts continus visant à protéger et à préserver la terre natale des Inuits.

Un comité composé de représentants des quatre régions inuites et coprésidé par l’Inuit Tapiriit Kanatami et Environnement et Changement climatique Canada a cerné un certain nombre de priorités et de projets inuits, dont les suivants :

  • Surveillance communautaire à Munaqsi : Ce projet mettra à profit le savoir local et traditionnel pour surveiller les perturbations environnementales et les risques pour la sécurité dans la région désignée des Inuvialuits;
  • Gardiens du Nunavik : Ce projet accroîtra la surveillance des espèces sauvages et la collecte de données connexes dans les communautés inuites du Nunavik;
  • Ambassadeur à Hebron et agent de conservation à Nain : Ces initiatives favoriseront la participation des communautés et des visiteurs à la conservation au Nunatsiavut;
  • Surveillance et gestion des ressources en poissons par les Kugluktuk Angoniatit au Nunavut;
  • Surveillance communautaire du caribou au Nunavut par le Conseil de gestion de la faune du Qikiqtaaluk;
  • Programme de jeunes chasseurs ujjiqsuiniq : Ce programme aidera à développer des jeunes chasseurs et trappeurs respectueux de la nature au Nunavut.
Le soutien du leadership autochtone dans le domaine de la conservation est au cœur des efforts du Canada visant à doubler la superficie de nature protégée sur les terres et dans les océans du Canada. Pour les prochaines étapes, le gouvernement du Canada continuera de travailler en étroite collaboration avec les groupes inuits afin de maintenir des relations entre la Couronne et les Inuits fondées sur la reconnaissance des droits, le respect et la collaboration.

Citations

« La réconciliation avec les peuples autochtones est une priorité pour le Canada. Le Programme pilote des gardiens autochtones vise à donner à ces groupes inuits le soutien dont ils ont besoin pour être les meilleurs intendants possible de leurs terres natales. Je suis enthousiaste à l’idée de voir ces projets se concrétiser et nous aider à créer un avenir meilleur pour nos enfants et nos petits-enfants. »

– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Nous savons que la santé de l’Inuit Nunangat est inextricablement liée à la santé des Inuits. La protection de l’Inuit Nunangat, la terre natale inuite, fait partie intégrante du mode de vie des Inuits, et ce programme pilote facilitera les efforts continus et nouveaux visant à faire en sorte que notre environnement soit sûr et sain pour les générations futures. »

– Natan Obed, président de l’Inuit Tapiriit Kanatami

Faits en bref

  • Dans le budget de 2017, le gouvernement prévoyait 25 millions de dollars pour le Programme pilote des gardiens autochtones.

  • Dans le budget de 2018, le gouvernement a annoncé un investissement historique de 1,35 milliard de dollars dans la protection de la nature du Canada, y compris la création de nouvelles aires protégées et conservées, dont de nouvelles aires protégées et conservées autochtones.

  • Le Programme pilote des gardiens autochtones appuie les droits et les responsabilités des Autochtones en ce qui a trait à la protection et à la conservation des écosystèmes, au développement et au maintien d’économies durables et à la préservation des liens profonds qui existent entre le paysage canadien et les cultures autochtones.

  • Dans le budget de 2019, le gouvernement a prévu un investissement de 700 millions de dollars sur les 10 prochaines années dans le Nord canadien, notamment pour soutenir l’éducation postsecondaire dans le Nord, de nouvelles infrastructures et la recherche dans l’Arctique.

Liens connexes

Personnes-ressources

Sabrina Kim
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-743-7138
sabrina.kim2@canada.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :