Le gouvernement du Canada annonce son soutien aux initiatives de lutte contre les changements climatiques de la Ville de Peterborough

Communiqué de presse

Le 11 février 2020 – Peterborough (Ontario)

Pour connaître du succès dans l’économie fondée sur une croissance propre, il est essentiel de prendre des mesures pour lutter contre les changements climatiques. Les villes et les villages s’affirment de plus en plus comme des chefs de file dans la lutte contre les changements climatiques et sont responsables des décisions dans des domaines importants, tels que la collecte des ordures. C’est pourquoi le gouvernement du Canada travaille directement avec les villes pour réduire la pollution et les déchets, et créer plus d’emplois pour les Canadiens.

Aujourd’hui, l’honorable Maryam Monsef, députée de Peterborough–Kawartha, au nom de l’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, a annoncé un financement pouvant atteindre 6 millions de dollars pour soutenir une initiative de la Ville de Peterborough visant à lutter contre les changements climatiques et dont le résultat correspondra au retrait de 25 000 voitures du réseau routier pendant un an.

Ce financement appuiera la création d’un centre de compostage centralisé afin que les aliments et les déchets soient acheminés vers une nouvelle installation moderne. En plus de créer des emplois locaux, cette initiative devrait permettre de détourner annuellement environ 32 000 tonnes de débris organiques des sites d’enfouissement. En outre, la Ville de Peterborough gère depuis plusieurs années un petit programme pilote de bacs verts, qui connaît un grand succès. Ce financement permettra de soutenir l’expansion de ce programme à l’échelle municipale.

Le financement provient du volet des partenariats du fonds Défi pour une économie à faibles émissions de carbone du gouvernement du Canada, qui investit dans des projets visant à réduire la pollution par le carbone, à économiser de l’argent et à créer de bons emplois.

Grâce à son plan climatique, le Canada est en voie de réaliser la plus grande réduction des émissions de carbone de son histoire. On s’attend à ce que les émissions en 2030 soient inférieures de 227 millions de tonnes aux prévisions établies avant l’adoption du Cadre pancanadien. Ce plan n’est qu’un début. Le gouvernement continuera à proposer de nouvelles mesures améliorées pour veiller à ce que le Canada atteigne son objectif d’émissions nettes nulles d’ici 2050.

Citations

« Peterborough est à la tête d’un programme pilote de compostage depuis plusieurs années. Notre gouvernement voit Peterborough comme un chef de file dans les domaines de l’environnement et de la lutte contre les changements climatiques. L’investissement d’aujourd’hui, qui pourrait atteindre 6 millions de dollars et qui vise à favoriser le développement du programme de compostage, témoigne d’un vote de confiance envers notre collectivité. »
– L’honorable Maryam Monsef, députée de Peterborough–Kawartha

« Nous sommes enthousiastes à l’idée d’un programme de collecte et de compostage des déchets organiques à l’échelle municipale. Il réduira à la fois les émissions de gaz à effet de serre et notre dépendance à l’égard des sites d’enfouissement. De plus, il créera des matières compostées qui contribueront à améliorer notre environnement. Nos résidents demandent ce service depuis longtemps et nous sommes heureux de pouvoir leur offrir avec le soutien du Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone du gouvernement fédéral. »
– Diane Therrien, mairesse de la Ville de Peterborough

Faits en bref

  • Ce projet permettra de réduire la nécessité de produire des engrais chimiques dans les communautés agricoles et de prévenir le ruissellement dans les ruisseaux, les lacs et les eaux souterraines à l’échelle locale.

  • Le volet Défi du Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone est un élément important du plan d’action sur les changements climatiques du Canada. Il contribue à mettre le Canada sur la voie d’atteindre et de dépasser son objectif de l’Accord de Paris pour 2030.

  • Dans le cadre du Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone, le pourcentage maximal de l’ensemble des coûts du projet auquel le gouvernement fédéral peut contribuer varie selon le bénéficiaire. La valeur maximale de la part fédérale pour ces bénéficiaires précis est la suivante :

    • 25 p. 100 pour les entreprises
    • 40 p. 100 pour les municipalités
    • 40 p. 100 pour les organismes sans but lucratif
    • 50 p. 100 pour les gouvernements provinciaux
    • 75 p. 100 pour les gouvernements territoriaux
    • 75 p. 100 pour les collectivités et organisations autochtones

Liens connexes

Personnes-ressources

Moira Kelly
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-271-6218
moira.kelly@canada.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :