Le gouvernement du Canada publie le rapport S’adapter aux impacts des changements climatiques au Canada : une mise à jour sur la Stratégie nationale d’adaptation

Communiqué de presse

Le 11 août 2021 – Ottawa (Ontario)

Les Canadiens constatent et subissent déjà les effets dévastateurs des changements climatiques. Le climat du Canada se réchauffe deux fois plus vite que la moyenne mondiale, et trois fois plus rapidement dans le Nord. Partout au pays, les changements climatiques touchent nos collectivités, notre économie et notre environnement et représentent des risques graves pour notre santé et notre bien-être. Voilà pourquoi en décembre 2020, dans le cadre de son plan climatique renforcé intitulé Un environnement sain et une économie saine, le gouvernement du Canada s’est engagé à élaborer la première Stratégie nationale d’adaptation du Canada.

Aujourd’hui, alors que les travaux en ce sens se poursuivent, le gouvernement du Canada a publié un rapport intitulé S’adapter aux impacts des changements climatiques au Canada : une mise à jour sur la Stratégie nationale d’adaptation. Le rapport est fondé sur une première série de conversations tenues avec les provinces et les territoires, des organisations non gouvernementales, le secteur privé, des représentants autochtones et des organismes jeunesse dans le but de définir les objectifs et les principes de la stratégie.

De plus, le gouvernement du Canada mettra en place des tables de concertation sur l’adaptation dirigées par des organismes environnementaux, des experts en adaptation, des peuples autochtones et d’autres partenaires clés, y compris des jeunes, de partout au pays. Ces partenaires auront comme mandat de créer un cadre pour la prise de mesures d’adaptation concrètes, accompagné d’objectifs ambitieux et de conseils pour faire face aux changements climatiques.

La vague de chaleur extrême et les incendies de forêt qui frappent l’ouest du Canada cet été mettent en évidence l’urgence de s’adapter aux changements climatiques. Dans le Nord, la fonte du pergélisol compromet les modes de vie traditionnels et les infrastructures. Dans d’autres régions du Canada, des agriculteurs continuent de perdre des cultures en raison de sécheresses ou d’inondations, et des collectivités côtières doivent composer avec des ondes de tempête plus fortes et une plus grande érosion côtière.

Tant que le réchauffement se poursuivra, ces types de phénomènes se produiront plus fréquemment. Ils montrent clairement le besoin d’accélérer la prise de mesures d’adaptation tout en poursuivant les efforts d’atténuation. La première Stratégie nationale d’adaptation du Canada présentera les meilleurs moyens de protéger les Canadiens, notamment par des mesures permettant d’orienter les investissements dans l’amélioration de la résilience des collectivités et la protection de la santé et de la sécurité du public, ainsi que dans la protection des écosystèmes naturels et de la biodiversité.

Des mesures d’adaptation sont nécessaires et continueront de l’être pendant l’élaboration de la stratégie. Le gouvernement fédéral a pris d’importantes mesures jusqu’à présent.

En 2021, le Canada a annoncé de nouveaux investissements de 3,79 milliards de dollars pour soutenir l’adaptation et la résilience aux changements climatiques. Cette somme comprenait des investissements visant à soutenir la résilience aux incendies de forêt, la cartographie des inondations, l’adaptation sur le plan de la santé et l’établissement de normes pour appuyer la résilience des infrastructures, ainsi qu’un investissement de 1,9 milliard de dollars annoncé dans le budget de 2021 pour soutenir les efforts provinciaux et territoriaux d’intervention et de rétablissement en cas de catastrophe. De plus, le Canada a présenté sa première Communication sur l’adaptation à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques le 12 juillet 2021, parallèlement à sa contribution déterminée au niveau national revue à la hausse.

Citations

« La crise climatique exige des mesures audacieuses pour soutenir la résilience au climat et une économie plus forte. Il est clair qu’en plus des efforts visant à réduire les émissions et à limiter les effets des changements climatiques, le Canada doit continuer de favoriser des solutions ambitieuses pour prévoir les impacts des changements climatiques et s’y adapter. Je suis heureux de présenter cette mise à jour sur la Stratégie nationale d’adaptation du Canada. Le travail d’élaboration de cette stratégie continuera d’être orienté par les meilleures connaissances scientifiques disponibles et d’être éclairé par divers points de vue et perspectives, y compris de la part des personnes qui sont les plus touchées. Cette stratégie nous permettra d’établir une voie à suivre commune pour devenir des chefs de file mondiaux. »
– L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Faits en bref

  • Les Canadiens constatent et subissent déjà les effets dévastateurs des changements climatiques. Dans le plan climatique renforcé du Canada intitulé Un environnement sain et une économie saine, le gouvernement du Canada s’est engagé à élaborer une stratégie nationale d’adaptation.

  • Dans ce rapport, le gouvernement du Canada fait le point sur les progrès vers la publication de la Stratégie nationale d’adaptation du Canada, notamment le dialogue avec des intervenants et des partenaires qui s’est amorcé au début de 2021.

  • Au cours des prochains mois, le gouvernement du Canada continuera de dialoguer avec les intervenants et les partenaires, de même qu’avec le grand public, dans l’espoir de publier la version définitive de la Stratégie nationale d’adaptation à l’automne 2022.

  • Le Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes a obtenu une somme supplémentaire de 1,4 milliard de dollars dans le cadre du budget de 2021, somme qui s’ajoute à l’investissement initial de 2 milliards de dollars, afin d’appuyer des projets comme des activités d’atténuation des incendies de forêt, la réparation des systèmes d’eaux pluviales et la restauration des milieux humides et littoraux.

  • Plus récemment, une somme de 168,5 millions de dollars a été annoncée dans le cadre du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes pour le projet de réservoir hors cours d’eau de Springbank, près de Calgary, qui contribuera à protéger des milliers d’Albertains, ainsi que leurs résidences, les écoles et les entreprises locales, contre les inondations provoquées par la rivière Elbow.

  • En 2021, le gouvernement du Canada a annoncé de nouveaux investissements de 3,79 milliards de dollars pour soutenir l’adaptation et la résilience aux changements climatiques. Cette somme comprenait un investissement de 1,9 milliard de dollars annoncé dans le budget de 2021 pour soutenir les efforts provinciaux et territoriaux d’intervention et de rétablissement en cas de catastrophe, ainsi que des investissements visant à soutenir la résilience aux incendies de forêt, la cartographie des inondations, l’adaptation sur le plan de la santé et l’établissement de normes pour appuyer la résilience des infrastructures.

Liens connexes

Personnes-ressources

Joanna Sivasankaran
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-790-1907
Joanna.Sivasankaran@ec.gc.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
media@ec.gc.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :