Le Canada publie le rapport d’étape concernant l’objectif de réduction des émissions de méthane de 2025 et entame des consultations sur l’objectif de 2030

Communiqué de presse

Le 21 décembre 2021 – Gatineau (Québec)

La réduction importante des émissions de méthane provenant du secteur pétrolier et gazier est un élément essentiel du plan climatique du Canada afin de réduire la pollution causée par les gaz à effet de serre dans le secteur pétrolier et gazier. Ces réductions permettront d’améliorer la qualité de l’air, de stimuler l’innovation au sein de l’industrie et de contribuer à la transition du secteur vers la carboneutralité d’ici 2050.

Le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Steven Guilbeault, a publié un rapport confirmant que le Canada est sur la bonne voie pour atteindre l’objectif de réduction des émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier de 40 à 45 p. 100 d’ici 2025. L’examen, commandé dans le cadre du plan climatique renforcé du Canada, donne un portrait actualisé du régime fédéral sur le méthane qui évolue rapidement. La réglementation fédérale existante en matière de méthane et les accords d’équivalence avec les provinces devraient générer des réductions se chiffrant à environ de 10 millions de tonnes d’émissions en équivalent de dioxyde de carbone en 2025, ce qui représente une réduction de 39 p. 100 des émissions de méthane par rapport aux niveaux de 2012. Des initiatives complémentaires, notamment des programmes de financement des gouvernements fédéral et provinciaux et du secteur privé permettront de réaliser des réductions supplémentaires pour ainsi porter le total des réductions attendues en 2025 dans une fourchette cible de 40 à 45 p. 100.

Les travaux réalisés jusqu’ici constituent une base solide pour poursuivre les progrès en matière de réduction des émissions de méthane. Ils constituent une base solide pour entamer des consultations au début de 2022 au sujet de la nouvelle réglementation fédérale qui sera élaborée afin de réduire les émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier d’au moins 75 p. 100 d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 2012.

En s’appuyant sur les mesures prises pour atteindre son objectif de 2025 quant aux émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier, le gouvernement met en œuvre une série de mesures qui comprennent ce qui suit :

  • renforcer le Fonds de réduction des émissions afin de réaliser de nouvelles réductions d’émissions avant 2025 et jusqu’en 2030;
  • améliorer la quantification des émissions de méthane provenant du secteur pétrolier et gazier dans l’édition 2022 du rapport d’inventaire national;
  • travailler avec des partenaires internationaux, notamment les États Unis, afin de cerner les meilleures pratiques, d’améliorer l’évaluation des résultats et la production de rapports et de favoriser les réductions d’émissions à faible coût dans le secteur;
  • élaborer un plan visant à réduire les émissions de méthane dans l’ensemble de l’économie canadienne, à l’appui de l’engagement mondial sur le méthane et des objectifs du plan climatique du Canada.

Le gouvernement du Canada élabore également une approche visant à imposer un plafond au regard des émissions du secteur pétrolier et gazier, à réduire ces émissions, à mettre en œuvre la Norme sur les combustibles propres afin d’accélérer l’adoption de combustibles moins polluants et à tarifer la pollution causée par le carbone jusqu’en 2030.

Ensemble, ces mesures correspondent à la lettre de mandat que le ministre Guilbeault a reçu du premier ministre qui comprend des directives pour « réduire davantage les émissions de méthane dans tous les pans de l’économie ».

Le gouvernement reste déterminé à atteindre son objectif de 2025 pour les émissions de méthane provenant du secteur pétrolier et gazier, et continuera à suivre les progrès réalisés à cet égard et à en rendre compte. L’atteinte de cet objectif est un élément essentiel des efforts déployés par le gouvernement pour respecter les engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris, à savoir réduire les émissions nationales de gaz à effet de serre de 40 à 45 p. 100 d’ici 2030. C’est pourquoi le Canada a été l’un des premiers pays au monde à réglementer les émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier à l’échelle nationale, et, plus récemment, le premier pays à s’engager à les réduire d’au moins 75 p. 100 d’ici 2030.

Le gouvernement consultera les provinces et les territoires, les peuples autochtones, l’industrie et la société civile sur la conception de la réglementation visant à atteindre un objectif de réduire d’au moins 75 p. 100 les émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier d’ici 2030. Au début de 2022, Environnement et Changement climatique Canada publiera un document de travail et tiendra des consultations ciblées sur cette nouvelle mesure.

Citations

« S’attaquer aux émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier est l’une des possibilités de réduction des émissions les moins coûteuses au Canada, et l’une des choses les plus importantes que nous puissions faire pour limiter le réchauffement climatique pendant la prochaine décennie. De nouvelles méthodologies et de nouvelles données nous permettront de continuer à progresser vers notre objectif de 2025. C’est un moment vital pour la prise de mesures à l’échelle internationale et l’action mondiale au regard des émissions de méthane, et j’ai hâte de tirer parti de nos progrès et de travailler avec les provinces, l’industrie, les organisations environnementales et d’autres intervenants pour élaborer une réglementation visant à réduire davantage les émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier qui permettra d’atteindre une réduction d’au moins 75 p. 100 des émissions d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 2012. »
– L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Les modifications que nous apportons au troisième volet du Fonds de réduction des émissions – Programme côtier et infracôtier permettront à notre gouvernement d’investir dans des projets à fort impact visant à réduire davantage les émissions plus rapidement que par la réglementation, tout en investissant dans des infrastructures qui favorisent les objectifs climatiques du Canada. Cela nous aidera à réduire les émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier du Canada. »
– L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Ressources naturelles

Faits en bref

  • Le méthane est un gaz à effet de serre puissant et un polluant climatique à courte durée de vie, dont la capacité de réchauffement est 86 fois supérieure à celle du dioxyde de carbone sur une période de 20 ans suivant son rejet dans l’atmosphère.

  • Le méthane représente 17 p. 100 des émissions mondiales de gaz à effet de serre provenant d’activités humaines et est principalement produit par les secteurs de l’énergie, de l’agriculture et des déchets.

  • Les politiques actuelles du Canada sur le méthane généré par le secteur pétrolier et gazier comportent des avantages considérables : la réduction prévue des émissions de gaz à effet de serre (en éq. CO2) étant d’environ 17 millions de tonnes par an d’ici 2025 par rapport aux niveaux de 2012.

  • En 2016, le Canada s’était fixé comme objectif de réduire les émissions de méthane provenant du secteur pétrolier et gazier de 40 à 45 p. 100 par rapport aux niveaux de 2012 d’ici 2025 et a mis en place une réglementation pour y parvenir, ce qui en fait l’un des premiers pays au monde à réglementer les émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier à l’échelle nationale.

  • Le rapport remplit l’engagement pris par le gouvernement du Canada d’examiner l’efficacité de la réglementation fédérale actuelle régissant le méthane provenant du secteur pétrolier et gazier, et de rendre compte de l’efficacité de l’ensemble des mesures fédérales visant à réduire de 40 à 45 p. 100 les émissions de méthane provenant du secteur pétrolier et gazier d’ici 2025.

  • Cet examen tient compte des commentaires des provinces et des groupes autochtones, ainsi que des groupes environnementaux et de l’industrie. Environnement et Changement climatique Canada a également effectué une analyse et une modélisation des émissions en fonction de la production pétrolière et gazière prévue.

  • En octobre 2021, le gouvernement du Canada a confirmé son soutien à l’engagement mondial sur le méthane, qui vise à réduire les émissions de méthane dans le monde de 30 p. 100 par rapport aux niveaux de 2020 d’ici 2030. Il s’est engagé à réduire les émissions de méthane dans l’ensemble de l’économie canadienne d’ici 2030 et à élaborer une réglementation visant à réduire les émissions de méthane provenant du secteur pétrolier et gazier d’au moins 75 p. 100 par rapport aux niveaux de 2012 d’ici 2030.

Liens connexes

Personnes-ressources

Gabriel Brunet
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-665-6527
Gabriel.Brunet2@ec.gc.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
media@ec.gc.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :