Le Canada lance des consultations au sujet d’une norme sur l’électricité propre afin de mettre en place un réseau carboneutre d’ici 2035

Communiqué de presse

Le 15 mars 2022 – Gatineau (Québec)

Que ce soit dans nos maisons, nos entreprises ou encore nos lieux de travail, l’électricité est au cœur de nos vies. Voilà pourquoi, alors que nous nous efforçons de lutter contre les changements climatiques, de créer de bons emplois et de bâtir une économie forte et durable, l’électricité propre joue un rôle clé dans la solution.  

Aujourd’hui, le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Steven Guilbeault, a donné le coup d’envoi à des consultations en vue d’élaborer une norme canadienne sur l’électricité propre et de stimuler les progrès vers la mise en place d’un réseau électrique carboneutre d’ici 2035. Le développement de l’électricité propre jouera également un rôle clé dans l’atteinte de la cible ambitieuse mais réaliste du Canada visant à réduire les émissions de 40 à 45 p. 100 par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2030 et à atteindre la carboneutralité d’ici 2050.

Le Canada possède déjà l’un des réseaux d’électricité les plus propres au monde, 82 p. 100 de l’électricité que les Canadiens consomment provenant de sources non émettrices. Notre pays est en bonne position pour demeurer un chef de file dans ce domaine. De nouveaux développements prometteurs sont en cours, qu’il s’agisse de la plus grande centrale solaire du Canada dans le comté de Vulcan, en Alberta, de l’un des plus grands projets de batteries de stockage d’énergie au monde dans le comté de Haldimand, en Ontario, ou encore de la construction de la plus grande usine de biocarburant du Canada, à Regina, en Saskatchewan.

À l’échelle du Canada, la mise en place d’un réseau carboneutre d’ici 2035 créera d’importantes possibilités économiques et de nombreux emplois pour les collectivités partout au pays. À l’échelle internationale, l’instauration d’un tel réseau permettra au Canada de continuer d’être un chef de file dans un domaine très compétitif. Comme d’autres initiatives réglementaires importantes, une norme sur l’électricité propre enverra des signaux de marché clairs pour encourager les investissements dans les technologies propres requises pour faire progresser le secteur canadien de l’électricité vers un avenir durable. Le gouvernement du Canada est prêt à investir dès que la possibilité se présentera pour aider nos partenaires à effectuer cette transition.

L’élaboration d’une norme sur l’électricité propre doit être un processus de collaboration entre le gouvernement fédéral, les provinces, les territoires, les groupes autochtones, les services publics, l’industrie et les Canadiens intéressés. Cette approche inclusive favorise la compétitivité de l’économie en établissant une base claire à partir de laquelle les provinces et les territoires pourront planifier et exploiter leurs réseaux, tout en continuant d’offrir une source fiable d’électricité aux Canadiens et en gardant les coûts abordables pour les ménages et les entreprises.

Les personnes intéressées sont invitées à présenter leurs commentaires sur le document de travail concernant la norme sur l’électricité propre d’ici le 15 avril 2022.

Citations

« La majorité des Canadiens dépendent déjà d’une électricité propre et fiable pour alimenter leur quotidien en énergie. Grâce aux progrès réalisés dans l’élimination progressive du charbon, le Canada est prêt à franchir une nouvelle étape dans la lutte contre les changements climatiques, en mettant en place un réseau électrique carboneutre. Il s’agit là d’un élément clé du plan de notre gouvernement pour un environnement sain et une économie saine. J’ai hâte de travailler avec les provinces, les territoires, les dirigeants autochtones, l’industrie, les organisations environnementales et d’autres Canadiens afin de placer le Canada sur la voie d’être alimenté exclusivement par de l’énergie abordable, fiable et propre. »

– L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Bien que le Canada possède l’un des réseaux électriques les plus propres au monde, nous savons que nous pouvons et devrions en faire plus. Voilà pourquoi nous prenons des mesures pour assurer la mise en place d’un réseau électrique carboneutre d’ici 2035, ce qui constitue une étape essentielle dans l’atteinte de la carboneutralité dans l’ensemble du Canada d’ici 2050. En modernisant notre électricité, nous pouvons réduire les émissions, créer de bons emplois pour la classe moyenne dans le domaine de l’énergie et assurer un environnement sain et une économie saine pour les collectivités partout au pays. »

– L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Ressources naturelles

Faits en bref

  • L’instauration d’une norme sur l’électricité propre renforce l’engagement du gouvernement du Canada d’atteindre sa cible réglementaire obligatoire selon laquelle la totalité des nouveaux véhicules légers vendus seront des véhicules zéro émission d’ici 2035, et d’ici 2040 pour tous les véhicules moyens et lourds, dans la mesure du possible.

  • Le gouvernement du Canada possède des programmes d’efficacité énergétique qui aident les Canadiens à réduire leurs factures d’électricité, comme la Subvention canadienne pour des maisons plus vertes et le Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone, auxquels s’ajoutent divers programmes provinciaux et territoriaux. 

  • En décembre 2020, le gouvernement fédéral a annoncé de nouvelles mesures pour soutenir le secteur de l’électricité dans le cadre des investissements de 15 milliards de dollars prévus dans le plan climatique renforcé du Canada, intitulé Un environnement sain et une économie saine. Les mesures particulières pour le secteur de l’électricité sont présentées dans le document d’information relatif à la norme sur l’électricité propre.

  • Le 14 février 2022, le gouvernement du Canada a annoncé le Fonds pour l’électricité de l’avenir dans le cadre du Fonds issu des produits du système de tarification fondé sur le rendement (STFR), qui réinvestit 79,5 millions de dollars pour soutenir des projets et/ou des programmes d’électricité propre au Manitoba, en Saskatchewan, en Ontario et au Nouveau-Brunswick.

  • Pour atteindre la carboneutralité d’ici 2050, il faudra que l’économie canadienne soit alimentée par une électricité propre et des combustibles à faible teneur en carbone, tels que l’hydrogène, les biocarburants avancés, les combustibles de synthèse liquides et le gaz naturel renouvelable.

  • Les politiques climatiques actuelles du gouvernement fédéral pour le secteur de l’électricité sont notamment l’élimination progressive des centrales au charbon traditionnelles d’ici 2030, les normes d’émission visant l’électricité produite à partir du gaz naturel et la tarification de la pollution par le carbone.

Liens connexes

Personnes-ressources

Kaitlin Power
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-230-1557
Kaitlin.Power@ec.gc.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
media@ec.gc.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :