Le rapport du gouvernement du Canada confirme une diminution importante des émissions de gaz à effet de serre en 2020

Déclaration

Le 14 avril 2022 – Ottawa (Ontario)

Aujourd’hui, l’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, a fait une déclaration après que le Canada eût présenté aux Nations Unies son Rapport d’inventaire national des émissions de GES de 2022.

« Dans la lutte contre les changements climatiques, les progrès se font étape par étape. Et le rapport que nous présentons cette année aux Nations Unies montre que le Canada est sur la bonne voie.

« Il indique que les émissions de gaz à effet de serre du Canada ont diminué de 66 mégatonnes en 2020, ce qui correspond à près de 9 p. 100 des émissions canadiennes totales, soit l’équivalent de retirer 20 millions de voitures de nos routes. Il expose à quel point il est possible de réduire la pollution à l’échelle du pays et de lutter contre les pires effets des changements climatiques.

« Ce rapport est le premier à assurer un suivi des effets de la pandémie sur les émissions au Canada. Par exemple, la diminution de 27 mégatonnes des émissions du secteur des transports est en grande partie attribuable au fait qu’une grande partie de la population a cessé d’utiliser sa voiture et les avions durant les mesures de confinement mises en place par les provinces. Par conséquent, il faut s’attendre à un certain rebond des émissions globales à mesure que l’économie canadienne reprend de la vigueur.

« Malgré tout, de réels signes de progrès se dégagent de ces données.

« Premièrement, nous avons observé une importante réduction de 7 mégatonnes dans le secteur de la production d’électricité. Cette réduction est grandement due à l’élimination progressive de la production d’électricité à partir du charbon, tout particulièrement en Alberta. L’abandon progressif des centrales au charbon est un volet important du Plan de réduction des émissions de notre gouvernement, puisqu’il existe encore un grand potentiel de réduire la pollution dans le secteur de la production d’électricité, alors que nous nous tournons vers de l’électricité sans émission.

« Deuxièmement, le rapport de cette année montre que le travail accompli par notre gouvernement pour réduire les émissions de méthane porte déjà ses fruits et que nous sommes en voie d’atteindre notre objectif de réduire les émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier de 40 à 45 p. 100 sous les niveaux de 2012 d’ici 2025. Le méthane est un gaz à effet de serre particulièrement nocif, étant 86 fois plus puissant que le dioxyde de carbone. L’amélioration des mesures et des méthodes a également permis de corriger les émissions précédemment déclarées et de conclure que le Canada avait en fait réduit de 2 mégatonnes ses gaz à effet de serre l’année précédente. Ainsi, pour une deuxième année consécutive, il y a eu une diminution absolue des émissions au Canada en 2020.

« Troisièmement, ce rapport confirme que le découplage se poursuit entre l’économie du Canada et son rendement en matière d’émissions. En d’autres mots, le Canada montre au monde comment nous pouvons en faire davantage tout en polluant moins. Malgré la croissance de l’économie canadienne, l’intensité des émissions de l’ensemble de l’économie a chuté de 39 p. 100 depuis 1990, et cette tendance se poursuit. Dans le Plan de réduction des émissions que notre gouvernement a récemment publié, nous avons établi un ensemble ambitieux de nouvelles mesures et de nouveaux investissements qui contribueront à accélérer la réduction des émissions de chaque secteur. Le rapport de cette année montre que notre approche est ambitieuse et réaliste. La diminution des émissions observée en 2020 met en lumière la possibilité de réduire l’utilisation des combustibles fossiles et souligne comment l’accélération de la transition vers les véhicules électriques, de la rénovation écologique de bâtiments et d’autres technologies propres aidera le Canada à atteindre ses objectifs de carboneutralité – et nous avons un plan qui s’occupera de tout.

« Le Rapport d’inventaire national présente les plus récentes données sur nos efforts de lutte contre les changements climatiques. Il constitue une autre preuve que notre plan visant à donner accès à de l’air pur, à créer de bons emplois et à assurer une économie forte permet au Canada de se maintenir sur la bonne voie. »

Produits connexe

Personnes-ressources

Kaitlin Power
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-230-1557
Kaitlin.Power@ec.gc.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
media@ec.gc.ca

Détails de la page

Date de modification :