Le Canada investit 34,1 millions de dollars pour protéger les espèces en péril prioritaires dans tout le pays

Communiqué de presse

Le 30 novembre 2022 – Gatineau (Québec)

Le monde est confronté à une crise de la biodiversité sans précédent. Au pays et partout sur la planète, des espèces qui nous sont chères et qui sont essentielles à la santé et au bien-être des Canadiens et à l’économie sont en déclin. Il est primordial de protéger les espèces en péril et leur habitat en travaillant en collaboration avec les provinces, les territoires, les peuples autochtones et d’autres partenaires pour inverser la situation et rétablir la biodiversité du Canada.

Aujourd’hui, l’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, a annoncé un financement pouvant atteindre 34,1 millions de dollars dans le cadre de l’initiative Patrimoine naturel bonifié. Ce financement soutiendra 13 projets, nouveaux ou existants, axés sur le rétablissement et la protection dans tout le pays de certaines des espèces les plus emblématiques du Canada.

À ce jour, les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont recensé six espèces prioritaires communes : le caribou boréal, le caribou des montagnes du Sud, le caribou de Peary, le caribou de la toundra, le Tétras des armoises et le bison des bois. Elles font partie de l’approche pancanadienne pour la transformation de la conservation des espèces en péril au Canada. Revêtant une signification particulière pour les peuples autochtones et la plupart des Canadiens, les espèces prioritaires ont ou ont eu une vaste couverture géographique et un rôle écologique important. La conservation des espèces prioritaires peut procurer des bienfaits considérables aux autres espèces en péril et aux espèces sauvages en général, et elle soutient les objectifs connexes en matière de biodiversité.

Plus tôt cette semaine, le gouvernement du Canada a publié le rapport Espèces sauvages 2020 : la situation générale des espèces au Canada, qui dresse un bilan de 50 534 espèces, soit plus de la moitié de toutes celles connues au pays. Les résultats indiquent qu’au Canada, 20 p. 100 des espèces évaluées sont exposées à un certain niveau de risque d’extinction, ce qui renforce la nécessité d’avoir en continu des données, des analyses et des mesures concernant la conservation des espèces.

Le financement annoncé aujourd’hui dans le cadre du Patrimoine naturel bonifié comprend un investissement pouvant atteindre 1,1 million de dollars pour soutenir les efforts déployés par le gouvernement du Yukon pour surveiller le bison des bois. Les données recueillies sur le bison permettront de mieux comprendre leurs populations et leur santé, et aideront à recenser leurs principaux habitats au Yukon. L’analyse des déplacements des bisons et de leur utilisation de l’habitat permettra d’étayer les décisions de gestion et de veiller à ce que les menaces pesant sur leurs populations soient réduites.

L’accent mis sur les espèces en péril souligne l’une des grandes priorités du Canada, alors que le pays s’apprête à accueillir le monde entier à Montréal, du 7 au 19 décembre, pour la 15e réunion de la Conférence des parties (COP15) à la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies. La COP15 est une formidable occasion pour le Canada de faire état de son leadership aux côtés de ses partenaires internationaux, en prenant des mesures pour conserver la nature et enrayer l’appauvrissement de la biodiversité partout dans le monde.

Citations

« Le monde et notre pays sont confrontés à une crise de la biodiversité sans précédent. Mais il n’est pas trop tard pour changer de cap. La nature fait partie de notre identité. C’est ce que nous sommes, ce que nous aimons, ce pour quoi les Canadiens sont connus. Lorsque nous soutenons la nature, la nature nous soutient. Le gouvernement du Canada s’est engagé à s’efforcer d’enrayer le déclin de la nature et de renverser la vapeur d’ici 2030. Ce n’est qu’en travaillant ensemble que nous pourrons atteindre cet objectif, et c’est pourquoi notre gouvernement soutient les initiatives de terrain visant la protection des espèces en péril dans tout le pays. »

– L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Le Yukon participe à l’effort national de rétablissement du bison des bois depuis 1980 et abrite trois populations de bisons. Le troupeau de bisons d’Aishihik est l’un des rares troupeaux de bisons en liberté non touchés par la maladie dans le monde et représente une occasion unique et importante pour la conservation de cette espèce menacée. À ce titre, les Yukonnais sont les gardiens des bisons du monde. Les données recueillies dans le cadre du programme de surveillance du bison du Yukon serviront à mettre en œuvre le rétablissement national de l’espèce et à éclairer la conservation et la gestion du bison dans tout le Canada et en Alaska. »

– L’honorable Nils Clarke, ministre de l’Environnement du Yukon

Faits en bref

  • Le volet des espèces prioritaires de l’initiative Patrimoine naturel bonifié se concentre sur les efforts de conservation des espèces prioritaires. Il répond à la crise mondiale de la biodiversité et aux menaces qui pèsent sur les écosystèmes et les espèces sauvages du Canada, et fait progresser la protection et le rétablissement des espèces en péril.

  • Le Canada s’est engagé à protéger 25 p. 100 des terres et 25 p. 100 des eaux au pays d’ici 2025, et à atteindre 30 p. 100 d’ici 2030.

  • En 2021, le gouvernement du Canada s’est engagé à consacrer 4,1 milliards de dollars à la protection de la nature, dont une somme supplémentaire de 2,3 milliards de dollars sur cinq ans pour le Patrimoine naturel bonifié du Canada, afin de continuer à soutenir les mesures de conservation de la nature dans tout le pays, y compris le leadership autochtone en matière de conservation.

Liens connexes

Personnes-ressources

Kaitlin Power
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-230-1557
Kaitlin.Power@ec.gc.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
media@ec.gc.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :