Concepts relatifs aux changements climatiques

Introduction aux changements climatiques

Pour comprendre les changements climatiques, il faut d’abord faire la distinction entre conditions météorologiques et climat. Les conditions météorologiques correspondent aux conditions atmosphériques actuelles. Elles comprennent également les variations prévues au cours des prochains jours, par exemple pour la température et les précipitations. Le climat représente le type de conditions météorologiques qui sont normalement attendues dans une région et englobe la description de l’ensemble des conditions possibles.

Les changements climatiques constituent la modification à long terme des conditions météorologiques moyennes d’une région, notamment en ce qui a trait aux normales de température, de précipitations et de vents. Les changements climatiques entraîneront la modification de l’étendue des conditions attendues dans de nombreuses régions au cours des prochaines décennies, ainsi que des changements des conditions météorologiques extrêmes.

Le climat varie naturellement d’année en année et de décennie en décennie, en raison des processus naturels qui lient l’atmosphère, l’océan et la surface terrestre, ainsi que des variations de la chaleur produite par le Soleil. Les changements climatiques, en plus d’être causés par la variabilité naturelle du climat, peuvent également être engendrés par l’activité humaine. Les changements climatiques que nous éprouvons actuellement découlent principalement de facteurs humains.

Causes des changements climatiques

Les changements climatiques actuels sont surtout causés par les activités humaines qui rejettent des gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

L’énergie solaire réchauffe la planète et la Terre ainsi chauffée libère de la chaleur dans l’atmosphère. Certains gaz atmosphériques, appelés gaz à effet de serre, emprisonnent cette chaleur et agissent comme la vitre d’une serre. Les principaux gaz à effet de serre sont la vapeur d’eau, le dioxyde de carbone et le méthane. Les gaz à effet de serre absorbent la chaleur et la font rayonner en partie vers la Terre, ce qui fait hausser les températures à la surface. Ce processus est souvent appelé effet de serre.

L’effet de serre est un processus naturel, mais il est intensifié par l’activité humaine qui augmente les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, en particulier celles du dioxyde de carbone. En raison de cette augmentation, l’atmosphère emprisonne plus facilement la chaleur, ce qui entraîne un réchauffement global de la planète. Le dioxyde de carbone émane principalement de la combustion de combustibles fossiles (charbon, pétrole, gaz) et d’autres procédés industriels. Les changements climatiques causés par l’activité humaine sont qualifiés d’anthropiques.

Apprenez-en davantage à propos des causes des changements climatiques et de l’effet de serre :

Les données sont probantes : le climat mondial est en changement

Chacune des trois dernières décennies a été plus chaude à l’échelle mondiale que toute autre décennie enregistrée. De 1948 à 2016, la température moyenne mondiale a connu une hausse d’environ 0,8 oC. Durant la même période, la température moyenne au Canada a augmenté de 1,7 oC, soit environ le double de la hausse mondiale (figure 1). Le nord du Canada a enregistré un réchauffement encore plus marqué. Découvrez-en plus à propos des tendances et projections climatiques passées et futures.

Figure 1  : Variation de la température moyenne au Canada et dans le monde, par rapport à la période de référence de 1961 à 1990

Variation de la température moyenne au Canada et dans le monde, par rapport à la période de référence de 1961 à 1990

Cette figure montre les variations de la température moyenne au Canada et dans le monde, par rapport à la période de référence s’étendant de 1961 à 1990. La variation de la température moyenne mondiale (en noir) est calculée à partir de la version 4 de l'ensemble de données combinant les données de température à la surface de la mer du Hadley Centre et les données de température de l’air à la surface des terres du Climate Research Unit (HadCRUTv4). La variation de la température moyenne au Canada (en bleu) est calculée à l’aide de l’ensemble de données des anomalies de température et de précipitation interpolées pour le Canada (CANGRD).

Description longue

La température mondiale a connu une hausse d’environ 0,8 ⁰C en 65 ans, soit de 1948 à 2013, tandis que la température au Canada a augmenté d’environ 1,7 ⁰C au cours de la même période. Les lignes irrégulières et pleines montrent les données annuelles, tandis que les lignes droites et pointillées représentent la tendance à long terme pour la période s'étendant de 1948 à 2016, tant pour les données mondiales que pour les données canadiennes. Les données canadiennes varient davantage que les données mondiales.

Les changements climatiques ont déjà des répercussions sur les humains et sur les systèmes naturels au Canada et dans le monde. D’autres changements sont inévitables,  les scénarios d’émissions  plus élevées conduisant à des changements plus importants. Selon la région, les changements projetés pour le Canada comprennent :

  • des températures plus élevées;
  • des variations dans les régimes des précipitations;
  • des vagues de chaleur plus intenses et plus fréquentes;
  • une diminution des coups de froid;
  • une hausse du niveau de la mer.

Une augmentation de la fréquence et de la gravité des phénomènes violents, comme les inondations, les sécheresses et les incendies de forêt, présente également un risque.  

Apprenez-en davantage à propos des effets des changements climatiques :

Changements climatiques : atténuation et adaptation

Faire face aux changements climatiques nécessite des mesures d’atténuation et d’adaptation.

L’atténuation des changements climatiques concerne la réduction des émissions de gaz à effet de serre causées par l’activité humaine. Découvrez les mesures afin de réduire les émissions.

L’adaptation aux changements climatiques consiste à se préparer à leurs répercussions actuelles et futures, ce qui peut être fait en modifiant nos activités et nos décisions afin de réduire les effets négatifs des changements climatiques et de pouvoir mieux s’adapter à ceux-ci. L’adaptation signifie également tirer parti des possibilités découlant des changements climatiques, comme profiter de la hausse des températures qui peut prolonger la durée des saisons de croissance ou augmenter les variétés de plantes qui poussent dans différentes régions. Voyez comment vous adapter aux effets des changements climatiques.

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :