Nouvelle-Écosse et tarification de la pollution

La protection de l’environnement et la croissance de l’économie vont de pair. En 2016, le gouvernement fédéral a travaillé avec les provinces et les territoires, en tenant compte des commentaires des peuples autochtones, à l’élaboration du premier plan exhaustif de lutte contre les changements climatiques du Canada, lequel prévoit l’imposition d’un prix rigoureux, équitable et efficace sur la pollution par le carbone.

Dans le cadre du plan du Canada, les provinces et les territoires ont le choix de conserver leur système de tarification de la pollution par le carbone ou d’en créer un qui soit adapté à leur contexte, à condition que ce système respecte la norme fédérale.

Le système de tarification de la pollution par le carbone prévu par la Nouvelle-Écosse est en voie de respecter les exigences du modèle fédéral en matière de rigueur.

Veuillez communiquer avec la province la Nouvelle-Écosse pour obtenir de plus amples renseignements sur son système et ses programmes prévus de tarification de la pollution.

Investissements du Canada pour soutenir la croissance propre en Nouvelle-Écosse

Le Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone du gouvernement fédéral réduit les émissions et crée des possibilités en Nouvelle-Écosse en fournissant plus de 56 millions de dollars pour soutenir des projets qui appuient les objectifs suivants :

  • Améliorer la qualité et le confort des résidences par des solutions d’efficacité énergétique et d’énergie propre pour les systèmes de chauffage à l’électricité et au mazout.
  • Favoriser les améliorations éconergétiques pour les systèmes de chauffage des pièces et de l’eau afin de diminuer les frais de chauffage des résidences en hiver.
  • Soutenir le programme SolarHomes, qui rendra l’énergie solaire plus abordable et plus accessible pour au moins 2 000 ménages néo-écossais au cours de quatre prochaines années.

Depuis 2016, le gouvernement du Canada a octroyé plus de 321 millions de dollars pour soutenir les investissements dans des projets de transport en commun en Nouvelle-Écosse, dont l’achat d’un nouveau traversier à Halifax et l’ajout d’un réseau Wi-Fi dans les autobus de la vallée de l’Annapolis. Voilà des moyens qui nous permettent de nous assurer que le transport en commun est accessible à tous et que les usagers peuvent se rendre à destination rapidement et en toute sécurité, tout en réduisant la pollution. Ces objectifs font partie du plan gouvernemental Investir dans le Canada.

En outre, le gouvernement du Canada a affecté une somme de plus de 381 millions de dollars pour investir dans des projets en infrastructure verte en Nouvelle-Écosse visant à réduire les émissions, à renforcer la résilience aux effets des changements climatiques ou à fournir d’autres avantages environnementaux tels que l’air pur et l’eau propre. Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse et le Canada collaborent pour financer des projets prioritaires qui aideront à réduire la pollution et à stimuler l’économie.

Les investissements dans les nouvelles technologies sont également essentiels au plan économique et environnemental du Canada. Les programmes de recherche, de développement et de démonstration en technologies propres de Ressources naturelles Canada ont accordé un million de dollars à l’Offshore Energy Research Association, une organisation qui met de l’avant les possibilités de l’énergie marémotrice comme source d’énergie propre. Cette étude vise à réduire l’incertitude et les risques d’investissement et à faire diminuer le coût de l’énergie marémotrice au Canada.

Le gouvernement fédéral fait également des investissements directs pour soutenir l’élaboration et le déploiement de technologies propres.

  • Ressources naturelles Canada a investi 29,8 millions de dollars pour soutenir le projet de 117 millions de dollars d’Halagonia Tidal Energy Ltd. visant à fournir de l’électricité propre dans l’ensemble de la Nouvelle-Écosse. Le projet d’énergie marémotrice réduira la pollution, améliorera la qualité de l’air et créera de nouveaux emplois.
  • Par le truchement de Technologies du développement durable Canada, une somme de 2,6 millions de dollars a été fournie pour soutenir Sustane Chester Inc., une entreprise de gestion des déchets susceptible de réduire de 90 % la nécessité de recourir aux sites d’enfouissement.
  • Innovation, Sciences et Développement économique Canada a investi 510 000 $ dans CarbonCure, ce qui permettra de créer des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne et de nouveaux débouchés commerciaux pour les Canadiens et mènera à l’utilisation de technologies propres qui réduiront la pollution atmosphérique et qui créeront des collectivités plus saines.

Pour protéger les Canadiens contre les effets des changements climatiques, le Canada collabore avec la Nouvelle-Écosse et les autres provinces de l’Atlantique en vue de créer une organisation régionale d’experts du climat qui offrira des services climatiques conjointement avec le Centre canadien des services climatiques du gouvernement du Canada. D’autres initiatives, comme le Programme de surveillance du climat dans les collectivités autochtones et le Programme d’adaptation aux changements climatiques des Premières Nations accroissent la résilience de la Nouvelle-Écosse aux changements climatiques en soutenant la réalisation d’évaluations des risques liés aux systèmes d’assainissement des eaux usées et en développant une meilleure compréhension des répercussions climatiques locales, afin d’aider la province à s’adapter aux changements climatiques.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :