Scénario de référence des émissions de gaz à effet de serre de 2016 pour le Canada : chapitre 6


Hypothèses concernant le prix du pétrole

Bien que le prix du pétrole ait diminué récemment, les incidences qu’auront ces changements sur la production pétrolière à long terme entraînent une grande incertitude. Les projections d’émissions pour le scénario de référence actuel dans le présent rapport incorporent les prévisions intégrées de l’Office national de l’énergie concernant les prix et la production du pétrole et d’autres énergies qui sont tirées de son rapport intitulé Avenir énergétique du Canada en 2016 - mise à jour - Offre et demande énergétiques à l’horizon 2040, octobre 2016. L’attente de l’Office national de l’énergie en matière de reprise des prix du pétrole à moyen terme correspond à d’autres projections de prix majeures. 

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) sont alimentées par la production pétrolière, et non par les prix. Bien qu’une diminution des prix du pétrole prévue dans un avenir rapproché ait un effet de réduction des prévisions de production pétrolière, les augmentations de la productivité de la production de pétrole ont réduit cette incidence dans les projections de l’Office national de l’énergie. De plus, la production actuelle des sables bitumineux se poursuivra vraisemblablement, étant donné les investissements importants qui ont été faits et l’horizon à long terme des projets.

Finalement, une diminution des prix du pétrole entraînera une augmentation des émissions en raison d’une augmentation de la demande énergétique d’autres secteurs. Ainsi, toute baisse des émissions de GES dans le secteur de la production pétrolière sera partiellement compensée par une augmentation des émissions provenant des autres secteurs.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :