Perte et gaspillage alimentaire

À l’échelle mondiale, on s’entend de plus en plus pour dire que nous devons prendre des mesures pour lutter contre la perte et le gaspillage alimentaires. Les aliments produits, mais non consommés, finissent dans les sites d’enfouissement et produisent du méthane, un puissant gaz à effet de serre.

Lorsque la nourriture est gaspillée, toutes les ressources consacrées à la production de cette nourriture sont également gaspillées. En réduisant les pertes et les déchets alimentaires au Canada, nous pouvons également réduire nos émissions de gaz à effet de serre.

Causes des pertes et du gaspillage alimentaires

Il y a de nombreuses causes de perte et de gaspillage alimentaires. En voici quelques exemples :

  • le stockage d’une trop grande quantité d’aliments, qui ne peuvent être consommés avant de se dégrader;
  • l’entreposage ou l’emballage qui n’est pas en mesure d’empêcher la détérioration ou la contamination des aliments;

  • le fait de jeter les restes de nourriture à la poubelle plutôt que dans les bacs de collecte des déchets organiques.

Solutions pour réduire les pertes et les déchets alimentaires

Chacun a un rôle à jouer dans la lutte contre les pertes et les déchets alimentaires, y compris les entreprises, les consommateurs et les gouvernements.

Longue description

Cette image illustre la hiérarchie des solutions pour faire face aux pertes et aux gaspillages alimentaires. La solution la plus privilégiée est de les réduire en améliorant nos procédés et nos pratiques afin de réduire la quantité que nous générons. La deuxième meilleure solution est de récupérer les aliments en faisant don des excédents aux personnes qui en ont besoin ou en fabriquant des aliments pour animaux ou d’autres produits alimentaires à partir de ceux-ci. La troisième meilleure solution consiste à recycler les aliments pour en faire des ingrédients pour des produits comme les produits pharmaceutiques, les cosmétiques et les engrais, ou à produire du biodiesel à partir des huiles usées ou du gaz naturel renouvelable par digestion anaérobique, ou à en faire du compost. La solution la moins privilégiée est d’éliminer les aliments excédentaires dans des décharges ou des incinérateurs.

Voici quelques façons de contribuer à accroître la durabilité de notre système alimentaire :

Réduire : Planifiez vos repas avant de faire vos courses afin de n’acheter que les aliments que vous pouvez consommer avant qu’ils ne se gâtent et ne finissent à la poubelle.

Récupérer : Faites un don aux programmes alimentaires qui aident les gens de votre communauté.

Recycler : Participez aux programmes de collecte des déchets organiques ou installez un composteur dans votre cour arrière et utilisez le calculateur de gaz à effet de serre pour la gestion des déchets pour estimer la réduction des émissions qui en résulte.

Ce que nous faisons

Le Canada, le Mexique et les États-Unis collaborent dans le cadre de la Commission de coopération environnementale pour lutter contre les pertes et les déchets alimentaires en Amérique du Nord. Les résultats de ce travail comprennent :

Au Canada, nous travaillons activement à réduire les pertes et les déchets alimentaires au pays :

  • Dans le cadre de la Stratégie de lutte contre les polluants climatiques de courte durée de vie, le Canada s’est engagé à tenir des consultations sur les stratégies visant à réduire les déchets alimentaires évitables au Canada, ce qui contribuera à réduire les émissions de méthane par les décharges canadiennes.
  • La Politique alimentaire pour le Canada est une feuille de route qui vise un système alimentaire plus sain et durable au Canada. L’une des initiatives découlant de la Politique alimentaire, axée sur la réduction des déchets alimentaires, englobe le défi de financer les propositions les plus novatrices en matière de réduction des déchets alimentaires dans la transformation des aliments, la vente au détail de produits d’épicerie et les services alimentaires, ainsi que le leadership dont le gouvernement fédéral fait preuve pour réduire ses propres déchets alimentaires. 
  • En février 2019, nous avons réuni des experts de l’industrie, du gouvernement et des organismes sans but lucratif pour échanger des idées et discuter des possibilités de mesurer et de réduire les pertes et les déchets alimentaires dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire. Lisez notre rapport sommaire pour l’atelier.
  • Lisez notre rapport : Bilan des activités : réduire la perte et le gaspillage alimentaire au Canada.

En savoir plus

Les principaux outils et ressources canadiens pour vous aider à prévenir la perte et le gaspillage d’aliments sont énumérés ci-dessous.

Nous contacter

Division de la réduction et de la gestion des déchets                                                                                                            Environnement et Changement climatique Canada                                                                                                                          351, St. Joseph, Place Vincent Massey                                                                                                                                                       Gatineau (Québec)  K1A 0H3

Courriel : ec.ges-dechets-ghg-waste.ec@canada.ca

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :