Inventaire national des rejets de polluants du Canada : points saillants des données de 2016

L’Inventaire national des rejets de polluants (INRP) recueille les renseignements fournis par les installations industrielles, commerciales et institutionnelles canadiennes sur les rejets (dans l’air, l’eau et le sol), les éliminations et les transferts de polluants et d’autres substances préoccupantes. Depuis 1993, les propriétaires et exploitants d’installations qui ont répondu aux exigences de déclaration de l’INRP ont présenté des déclarations annuellement. Les données de l’INRP aident à suivre les modèles et les tendances en matière de pollution partout au Canada.

Rejets, éliminations et transferts

En 2016, 7 087 installations ont déclaré à l’INRP un total de 4 763 017 tonnes pour plus de 320 substances :

  • 3 187 308 tonnes de polluants ont été directement rejetées dans l’environnement;
  • 1 227 598 tonnes ont été éliminées dans des sites d’enfouissement, épandues sur des terres ou injectées sous terre, soit sur le site de l’installation ou hors du site de l’installation;
  • 348 111 tonnes ont été transportées hors du site de l’installation aux fins de traitement avant l’élimination finale ou aux fins de recyclage et de récupération d’énergie.

 

Répartition des quantités totales déclarées en 2016, par catégorie de déclaration

Description longue
Répartition des quantités totales déclarées en 2016, par catégorie de déclaration
Rejets directs catégorie Quantités déclarées (tonnes) Pourcentage des quantités totales déclarées
Principaux contaminants atmosphériques 2 955 060 62%
Air (autres substances) 82 504 2%
Eau 131 518 3%
Sol 17 835 <1%
Non différenciés (moins d’une tonne) 392 <1%
Total des rejets directs déclarés 3 187 308 67%
Éliminations et transferts catégorie Quantités déclarées (tonnes) Pourcentage des quantités totales déclarées
Élimination sur le site 28 336 5%
Élimination hors site 90 706 2%
Traitement avant élimination 40 067 1%
Résidus miniers 779 865 16%
Stériles 128 689 3%
Transferts aux fins de recyclage 308 044 6%
Total des éliminations et transferts déclarés 1 575 709 33%

Quantités totales déclarées à l’Inventaire national des rejets de polluants (INRP) : 4 763 017 tonnes

Source : Données de l’INRP en date du 14 septembre 2017

En 2016, les polluants rejetés le plus souvent dans l’air, par  exemple, le monoxyde de carbone (CO) et le dioxyde de soufre (SO2), étaient des polluants causant des problèmes comme le smog et les pluies acides.

Les polluants le plus souvent rejetés dans l’eau étaient des solutions d’ions nitrate, de l’ammoniac et du phosphore.

Le polluant le plus souvent rejeté au sol était l’éthylèneglycol, utilisé comme antigel et dégivreur pour les voitures et les aéronefs.

Entre 2007 et 2016, les rejets dans l’environnement déclarés à l’INRP ont diminué de près de 28 % (1 247 584 tonnes) :

  • les rejets dans l’air ont diminué de 30 % (1 273 049 tonnes);
  • les rejets dans l’eau ont augmenté de 12 % (13 512 tonnes);
  • les rejets au sol ont augmenté de 2 % (12 347 tonnes);
  • les rejets de substances (c’est-à-dire, rejets non différenciés) dont la quantité totale rejetée est inférieure à une tonne ont diminué de 50 % (394 tonnes).

 

Rejets directs totaux entre 2007 et 2016

Description longue
Rejets directs totaux entre 2007 et 2016
Année Rejets dans l’air - principaux contaminants atmosphériques (tonnes) Rejets dans l’air - autres substances  (tonnes) Rejets dans l’eau  (tonnes) Rejets au sol (tonnes) Rejets non différenciés (tonnes) Nombre d'installations déclarant à l'INRP
2007 4 207 231 103 382 118 006 5 488 786 8 943
2008 3 837 010 102 783 123 567 7 504 789 8 843
2009 3 376 496 93 243 119 183 6 000 1 088 8 529
2010 3 364 455 92 744 117 060 11 167 1 924 8 151
2011 3 208 456 80 078 122 527 8 612 27 8 002
2012 3 245 706 84 869 124 459 7 042 302 7 795
2013
3 226 788 85 607 126 746 12 241 86 7 857
2014 3 089 184 83 648 202 000 13 287 404 7 863
2015 2 995 907 80 231 127 405 13 074 392 7 338
2016 2 955 060 82 504 131 518 17 835 392 7 087

Source : Données de l’INRP en date du 14 septembre 2017

Entre 2007 et 2016, les éliminations et transferts totaux ont diminué de 7 % (122 945 tonnes) :

  • les éliminations hors site ont diminué de 78 % (404 742 tonnes);
  • les éliminations sur le site ont diminué de 38 % (138 275 tonnes);
  • les transferts hors site pour recyclage ont diminué de 23 % (93 961 tonnes);
  • les éliminations de stériles (c’est-à-dire, de la roche enlevée pour atteindre le minerai) ont augmenté de 27 % (124 091 tonnes);
  • les éliminations des résidus miniers (c’est-à-direles matériaux restants après l’extraction des minéraux), ont augmenté de 60 % (293 130 tonnes).

 

Éliminations et transferts totaux entre 2007 et 2016

Description longue
Éliminations et transferts totaux entre 2007 et 2016
Année Élimination sur le site (tonnes) Élimination hors site (tonnes) Résidus miniers (tonnes) Stériles (tonnes)
2007 366 611 404 964 486 735 4 598
2008 274 698 534 258 554 793 9 981
2009 267 439 511 789 520 248 11 992
2010 249 659 545 821 617 181 17 433
2011
284 021 341 604 580 220 21 576
2012 242 678 307 526 648 723 35 382
2013 239 176 119 574 692 769 125 426
2014 273 543 98 182 672 245 102 247
2015 270 104 99 259 738 111 79 647
2016 228 336 90 706 779 865 128 689
Année Traitement avant élimination (tonnes) Transferts hors site aux fins de recyclage (tonnes) Nombre d'installations déclarant à l'INRP
2007 33 740 402 005 8 943
2008 52 586 342 443 8 843
2009 46 189 344 001 8 529
2010 49 873 389 365 8 151
2011
40 199 458 456 8 002
2012 38 175 322 300 7 795
2013 36 971 302 380 7 857
2014 43 476 306 069 7 863
2015 36 658 312 868 7 338
2016 40 067 308 044 7 087

Source : Données de l’INRP en date du 14 septembre 2017

À l’échelle du Canada

En 2016, la majorité des 7 087 installations ayant présenté une déclaration à l’INRP étaient situées en Alberta (2 683) et en Ontario (1 667).

La majorité des installations situées en Alberta étaient des entreprises du secteur de l’extraction de pétrole et gazière (indiquées en jaune sur la carte ci-bas); elles représentaient 79 % des installations ayant présenté une  déclaration situées dans la province.

En Ontario, la plupart des installations ayant présenté une déclaration sont des entreprises du secteur de la fabrication (indiquées en bleu sur la carte ci-bas); elles représentaient 68 % des installations ayant présenté une déclaration situées dans la province.

 

Carte des installations ayant présenté une déclaration à l’INRP pour 2016, par secteur industriel

Description longue
Carte des installations ayant présenté une déclaration à l’INRP pour 2016, par secteur industriel
Province Électricité Fabrication Extraction minière et exploitation en carrière Extraction pétrolière et gazière Autres secteurs Total
Alberta 40 244 24 2 109 266 2 683
Ontario 61 1 133 102 6
365 1 667
Québec 26 589 37 0 159 811
Colombie‑Britannique 19
242 26 288
141 716
Saskatchewan 17 57 22 500
131 727
Manitoba 13 85 11 3
61
173
Nouvelle‑Écosse 7
37
5 8 41
98
Nouveau‑Brunswick 4 39
5
0 17 65
Terre‑Neuve‑et‑Labrador 21 7 7
4 24 63
Territoires du Nord‑Ouest 25 0 4
2 5 36
Nunavut 25 0 5
0 4 34
Île‑du‑Prince‑Édouard 1 4
0 0 6
11
Yukon 1
0 1 0 1 3

Ce tableau montre les rejets et éliminations pour les 7 087 installations qui ont répondu  aux critères de déclaration de l’INRP pour 2016. De plus, 944 installations supplémentaires ont présenté des déclarations mais n’ont pas satisfait aux critères. Par souci de cohérence, ces installations supplémentaires ne sont pas comprises dans le calcul.

Source : Données de l’INRP en date du 14 septembre 2017

Plans et activités de prévention de la pollution

La prévention de la pollution consiste à éviter et à réduire la production de pollution et de déchets, au lieu de tenter de les gérer plus tard.

En 2016, 1 049 installations ayant présenté une déclaration avaient un plan de prévention de la pollution :

  • 693 ont préparé un plan de façon volontaire; 
  • 230 ont préparé un plan pour répondre aux exigences d’un autre ordre du gouvernement;
  • 83 ont préparé un plan pour répondre aux exigences de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999);
  • 43 ont préparé un plan pour plusieurs des raisons mentionnées ci‑dessus.

1 130 installations ont mis en œuvre 3 251 activités de prévention de la pollution en 2016.

  • Le secteur de l’électricité présentait le plus grand pourcentage d’installations mettant en œuvre des activités de prévention de la pollution, avec 24 %, suivi du secteur de la fabrication et du secteur de l’extraction minière et exploitation en carrière, les deux avec 22 %.
  • La catégorie d’activité la plus courante est celle des « Bonnes pratiques d’exploitation et formation », ces activités étant effectuées par 1 026 installations, suivie de la catégorie « Prévention des fuites ou des déversements », ces activités étant effectuées par 629 installations.

 

Activités déclarées par les installations en 2016

Description longue
Activités déclarées par les installations en 2016
Catégorie d’activités

Activités de prévention de la pollution déclarées en 2016

Bonnes pratiques d’exploitation et formation 1 026
Prévention des fuites ou des déversements 629
Modifications de l’équipement ou du procédé 484
Autres activités de prévention de la pollution 377
Réutilisation, recyclage ou récupération sur le site 209
Techniques de gestion des stocks ou d’achats 204
Substitution de matériaux ou de matières premières 178
Conception ou reformulation du produit 144

Source : Données de l’INRP en date du 14 septembre 2017

Pour en apprendre davantage à propos des données de 2016, voir le Rapport sommaire de l’INRP pour 2016.

Accès aux données de l’INRP

Explorez les données de l'INRP directement sur l’outil de recherche en ligne ou téléchargez l'un des nombreux jeux de données disponibles.

 

Source : Données de l’INRP en date du 14 septembre 2017

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :