Menaces et facteurs de risque

Menaces et facteurs de risque

Certaines des caractéristiques et des traits des oiseaux de mer les rendent particulièrement vulnérables aux conséquences des activités humaines dans le milieu marin. Par exemple :

  • plusieurs espèces ont un taux de survie élevé des adultes, mais un faible taux de reproduction et un faible taux de croissance de leur population;
  • la plupart des espèces ont une longue durée de vie, mais ne commencent pas à se reproduire avant d’avoir plusieurs années;
  • ces espèces ne produisent qu’un seul ou un petit nombre d’œuf par année, et ne s’accouplent pas nécessairement chaque année.

En raison de ces facteurs, la mort des adultes reproducteurs peut avoir un impact considérable sur les populations au fil du temps.

On décrit ci-dessous des menaces et des risques qui peuvent se traduire par une mortalité chez les oiseaux de mer et peuvent éventuellement nuire aux populations.

Interactions avec la pêche

La capture non-intentionnelle des oiseaux de mer par la pêche affecte des milliers d’oiseaux chaque année au Canada.

Les oiseaux de mer sont particulièrement vulnérables aux activités de pêche au palangrier, au filet maillant et au chalut:

  • ils peuvent s'enchevêtrer dans les chaluts ou les filets maillant ou ils peuvent être accrochés et poussés sous l'eau lorsqu'ils essaient d'attraper un appât sur une ligne de fond.
    • Les albatros et les goélands sont les espèces les plus fréquemment attrapées sur une palangre.
    • Les guillemots et les Macareux rhinocéros sont les espèces les plus fréquemment attrapées dans les filets maillants à saumons.
  • ils peuvent entrer en collision avec les câbles qui passent entre un navire et ses chaluts.

Les albatros et les goélands sont particulièrement vulnérables aux palangres.

Les guillemots et les Macareux rhinocéros sont particulièrement vulnérables aux filets maillants.

Une combinaison de facteurs contribue à la vulnérabilité des oiseaux de mer à des blessures ou à la mort liées aux captures accidentelles par la pêche :

  • de nombreux oiseaux de mer se réunissent dans des zones marines de productivité élevée, où on retrouve plus de nourriture;
  • les activités de pêche tendent également à être concentrées dans des zones de productivité élevée, puisque les poissons ciblés s'y trouvent généralement;
  • étant donné les densités plus élevées d'oiseaux de mer et de pêcheries dans ces régions, il existe une possibilité accrue que les oiseaux aient des interactions mortelles avec le matériel utilisé pour la pêche;
  • de nombreux oiseaux de mer sont attirés par les bateaux de pêche comme sources potentielles de nourriture.

Présence de débris en milieu marin

  • Les oiseaux marins peuvent s'empêtrer dans des plastiques et autres articles non biodégradables, ou les prendre pour de la nourriture.
  • L'ingestion des débris peut causer un blocage du tractus intestinal, une réduction de l'appétit et une réduction de l'efficacité d'assimilation des aliments.
  • Les débris ingérés peuvent également mener à l'accumulation de certains contaminants dans les tissus de l'oiseau.

Contact avec des hydrocarbures

  • Les plumes offrent aux oiseaux de mer une imperméabilisation, une protection et une flottabilité, toutes nécessaires à leur survie.
  • Si un oiseau de mer entre en contact avec des hydrocarbures, même en quantités infimes, les propriétés d'imperméabilité des plumes sont détruites.
  • Cette interaction peut mener à une mort par hypothermie ou par noyade.
  • Les oiseaux mazoutés qui ne meurent pas d'hypothermie ou de noyade peuvent mourir d'une ingestion d'huile à base de pétrole lorsqu'ils nettoient leurs plumes.
  • Les oiseaux qui survivent après avoir été mazoutés peuvent avoir une espérance de vie réduite et une réduction du taux de réussite de la reproduction.
  • Les oiseaux de mer et leurs populations peuvent être touchés par les déversements d’hydrocarbures qu’il s’agisse :
    • de déversements étendus et ponctuels;
    • de décharges à petite échelle, mais chroniques.
  • Une exposition aux huiles de poisson et végétales peut se révéler aussi mortelle pour les oiseaux de mer que les huiles classiques à base de pétrole, car elles peuvent perturber les propriétés d'imperméabilité de leurs plumes.

Attraction aux structures situées au large

  • Les oiseaux de mer sont attirés par les grosses structures situées au large, y compris des plates-formes de forage et de production.
  • Les oiseaux sont attirés par les repères visuels des plates-formes, l'éclairage et les feux lumineux, ainsi que par les concentrations accrues de nourriture près des structures.
  • Les oiseaux peuvent être blessés ou tués lorsqu'ils :
    • entrent en collision avec les plates-formes;
    • volent dans les lumières ou feux lumineux;
    • entrent en contact avec les minces pellicules de pétrole à peine visibles qui se forment parfois autour des plates-formes.

Autres menaces affectant les oiseaux de mer

  • les contaminants;
  • les prédateurs introduits dans les colonies de nidification;
  • les changements climatiques;
  • le tourisme;
  • les maladies;
  • le développement urbain;
  • les activités aquacoles.

Protection des oiseaux de mer et réduction des menaces

La plupart des oiseaux marins sont protégés par des lois et des règlements.

Apprenez-en davantage sur le rôle du Canada pour trouver des manières de réduire le risque de mortalité des oiseaux résultant des activités humaines en mer.

De manière à remédier aux sources de pollution chroniques par les hydrocarbures, le Canada :

  • coordonne les interventions aux urgences environnementales;
  • étudie les modèles spatiaux de la pollution de fond par les hydrocarbures;
  • détermine les activités humaines qui peuvent être en cause;
  • effectue la surveillance et la collecte des données sur les déversements d’hydrocarbures au moyen :
    • d’inventaires aériens;
    • d’imagerie satellitaire.

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :