Évaluation préalable du MBMBP : chapitre 1


Sommaire

En application de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)], les ministres de l’Environnement et de la Santé ont effectué une évaluation préalable du 6,6'-di-tert-butyl-2,2'-méthylènedi-p-crésol (MBMBP), dont le numéro de registre du Chemical Abstracts Service est 119-47-1. Le MPMBP fait partie des 123 substances de la Liste intérieure des substances qui ont été choisies pour un projet pilote d’évaluation préalable.

Le MBMBP est utilisé dans l’industrie comme antioxydant (dans le copolymère acrylonitrile-butadiène-styrène, le polypropylène, le polyacétal, le caoutchouc, le latex et les adhésifs) et comme stabilisant (dans les polymères styréniques et oléfiniques ainsi que dans les homopolymères et les copolymères du polyoxyméthylène). Selon les résultats découlant de l’Avis concernant certaines substances inscrites sur la Liste intérieure des substances (LIS) paru en application de l’article 71 de la LCPE (1999), il n’y a eu aucune fabrication de MBMBP au Canada en 2000, mais de 10 à 100 tonnes de cette substance y ont été importées cette même année.

Compte tenu de ces sources et profils d'utilisation, le MBMBP est probablement rejeté surtout dans l'eau. À l’heure actuelle, des pertes durant la transformation des plastiques qui contiennent du MBMBP peuvent peut-être causer les rejets dans le milieu aquatique au Canada. Il n’existe pas de sources naturelles de MBMBP dans l’environnement. Aucune donnée n’a été recensée concernant les concentrations de MBMBP mesurées dans l’air, l’eau, le sol et les sédiments au Canada.

Lorsqu'il est rejeté dans l'eau, le MBMBP demeure dans ce milieu où il fait l'objet d'une lente biodégradation et passe dans les sédiments. Il ne devrait pas être fortement bioaccumulable dans les tissus des organismes d'eau douce, car la valeur expérimentale la plus élevée du facteur de bioconcentration est de 125. Le MBMBP est donc considéré comme persistant dans l’eau et non bioccumulable, selon les critères précisés dans le Règlement sur la persistance et la bioaccumulation en vertu de la LCPE (1999). Il n'existe pas de données expérimentales sur la demi-vie du MBMBP dans le sol ou les sédiments. Cette substance est rapidement éliminée de la troposphère, et sa demi-vie atmosphérique a été estimée à moins de 7 heures.

D'après les résultats expérimentaux, le MBMBP pourrait être nocif pour les organismes aquatiques. Cependant, aucune donnée expérimentale sur la toxicité du MBMBP n'était disponible pour les organismes vivant dans les sédiments et il y en avait très peu pour les organismes terrestres. Une analyse du quotient de risque, intégrant l'exposition potentielle aux effets nocifs connus sur l'environnement, a été effectuée pour le milieu aquatique et le sol. Le niveau d'exposition prédit pour le MBMBP dans les eaux de surface (fondé sur une modélisation environnementale prudente des rejets potentiels actuels) était inférieur au seuil d'exposition produisant un effet nocif prédit pour les organismes aquatiques sensibles. Dans le sol, le niveau d'exposition prédit pour le MBMBP (fondé sur une modélisation environnementale prudente des boues d'égout contenant du MBMBP) était inférieur au seuil d'exposition produisant un effet nocif sur les organismes endogés sensibles.

À la lumière des renseignements disponibles et du poids de la preuve, on considère que le MBMBP ne pénètre pas dans l'environnement en une quantité ou concentration ou dans des conditions de nature à avoir, immédiatement ou à long terme, un effet nocif sur l'environnement ou sur la diversité biologique, ou à mettre en danger l'environnement essentiel pour la vie. Par conséquent, on conclut que le MBMBP ne répond pas aux critères prévus aux alinéas 64a) et 64b) de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999).

La comparaison d'une dose prudente associée à un effet critique (6 mg/kg p.c. par jour [p.c./j]) pour de légers changements observés dans les paramètres biochimiques d'une étude de 90 jours, menée sur des chiens, avec la valeur la plus élevée de la limite supérieure de l'exposition pour tous les groupes d'âge d'une population vivant à proximité d'une source ponctuelle, soit 0,037 µg/kg p.c./j pour le groupe d'âge de 0 à 6 mois (fondée sur la modélisation prudente des rejets potentiels dans l'environnement), a permis de calculer une marge d'exposition d'environ 160 000. Cette marge est suffisante pour tenir compte des éléments d'incertitude liés aux limites des bases de données concernant l'exposition de la population et les effets sur la santé (y compris les variations intraspécifiques et interspécifiques de la sensibilité ainsi que la nocivité biologique ou la gravité des effets jugés critiques) à propos desquelles le degré de confiance varie de faible à modéré, respectivement.

Bien qu'aucun renseignement n'ait été obtenu au sujet de la présence du MBMBP dans les produits de consommation, il est probable que, en raison de la nature des propriétés physiques et chimiques de cette substance, les produits de consommation ne contribuent pas grandement à l'exposition de la population générale du Canada.

La conclusion qui se dégage de la présente évaluation préalable des effets sur la santé est que le MBMBP ne répond pas au critère énoncé à l'alinéa 64c) de la LCPE (1999), c'est-à-dire qu'il ne pénètre pas dans l'environnement en une quantité ou concentration ou dans des conditions de nature à constituer un danger au Canada pour la vie ou la santé humaines. Cette conclusion est fondée sur le fait que la marge entre les valeurs de la limite supérieure de l'exposition de la population en général et une concentration minimale avec effet prudemment choisie est suffisante pour protéger la santé.

D'après les renseignements disponibles en ce qui concerne les considérations se rapportant à l'environnement et à la santé humaine, on conclut que le MBMBP ne répond à aucun des critères de l'article 64 de la LCPE (1999).

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :