Évaluation préalable du MBMBP : chapitre 2


Introduction

Les évaluations préalables mettent l’accent sur les renseignements jugés essentiels pour déterminer si une substance répond aux critères de toxicité des substances chimiques au sens de l’article 64 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)] (Canada, 1999). Elles visent à étudier les renseignements scientifiques et à tirer des conclusions fondées sur la méthode du poids de la preuve et le principe de prudence.

Une évaluation préalable du 6,6'-di-tert-butyl-2,2'-méthylènedi-p-crésol (MBMBP, no CAS 119-47-1) a été effectuée, car ce composé fait partie du projet pilote d’évaluation préalable des substances qui sont inscrites sur la Liste intérieure des substances (LIS) et qui sont susceptibles d’être jugées d'intérêt prioritaire pour diverses raisons. En effet, il satisfait aux critères applicables à la persistance et/ou à la bioaccumulation ainsi qu’à la toxicité intrinsèque pour les organismes autres que les organismes humains.

La présente évaluation préalable prend en considération des renseignements sur les propriétés chimiques, les dangers, les utilisations et l’exposition. Les données pertinentes pour l’évaluation préalable du MBMBP ont été extraites de publications originales, de rapports de synthèse et d’évaluation, de rapports de recherche de parties intéressées et d’autres documents consultés au cours de recherches documentaires menées récemment, jusqu’en janvier 2004 (sections concernant l’environnement), et jusqu’en juillet 2003 (sections concernant la santé humaine). De plus, une enquête auprès de l’industrie a été menée en 2000 au moyen d’un avis paru dans la Gazette du Canada conformément à l’article 71 de la LCPE (1999). Cette enquête a permis d’obtenir des données sur la fabrication et l’importation au Canada des substances du projet pilote inscrites sur la LIS (Canada, 2001). Les principales études ont fait l’objet d’une analyse critique.

La démarche adoptée pour l’évaluation écologique préalable (c.-à-d. l’évaluation des risques pour l’environnement) consiste à examiner diverses données à l’appui et à tirer des conclusions fondées sur la méthode du poids de la preuve, conformément au paragraphe 76.1 de la LCPE (1999). L’évaluation préalable ne constitue pas un examen exhaustif ou critique de toutes les données disponibles. Elle fait plutôt état des études et des renseignements essentiels pour appuyer la conclusion.

L’évaluation des risques pour la santé humaine suppose la prise en compte des données utiles à l’estimation de l’exposition (non professionnelle) de la population générale et de l’information sur les dangers et les risques pour la santé. Les décisions concernant la santé humaine reposent sur la nature de l’effet critique retenu ou sur la marge entre les valeurs prudentes de concentrations donnant lieu à des effets et les estimations de l’exposition, en tenant compte de la confiance accordée au caractère exhaustif des bases de données sur l’exposition et les effets, et ce, dans le contexte d’une évaluation préalable. L’évaluation préalable ne constitue pas un examen exhaustif ou critique de toutes les données disponibles. Il s’agit plutôt d’un sommaire des renseignements essentiels pour appuyer la conclusion.

La présente évaluation préalable a été produite par le personnel du Programme sur les substances existantes de Santé Canada et d’Environnement Canada. Le contenu du présent rapport, lié aux aspects écologiques, a fait l’objet d’un examen externe. Le Rapport sur l’état des connaissances scientifiques sous-jacentes à une évaluation préalable des risques pour la santé a été soumis à un examen externe effectué par V.C. Armstrong (conseiller), P. Price (The Lifeline Group Inc.) et le personnel de Toxicology Advice and Consulting Limited et de Toxicology Excellence in Risk Assessment. Bien que des commentaires externes aient été pris en considération, Santé Canada et Environnement Canada assument la responsabilité du contenu final et des résultats de l’évaluation préalable. De plus, l’ébauche de la présente évaluation préalable a fait l’objet d’une période de commentaires du public de 60 jours, du 23 juin au 22 août 2007. Le Rapport sur l’état des connaissances scientifiques sous-jacentes à une évaluation préalable des risques pour la santé est affiché sur le site Web de Santé Canada depuis le 30 janvier 2006 et l’ébauche d’évaluation écologique préalable est affichée sur le site Web d’Environnement Canada depuis juillet 2006.

Vous trouverez des renseignements sur les évaluations écologiques préalables réalisées en application de la LCPE (1999) sur le site web de l'Évaluation des substances existantes.

Les principales données et considérations sur lesquelles repose la présente évaluation sont résumées ci-après.

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :