Dépliant de la Réserve nationale de faune de la Baie de l’Isle-Verte

Réserve nationale de faune de la Baie de L’Isle-Verte
Photo : B. Jobin © Environnement et Changement climatique Canada, 2015. Réserve nationale de faune de la Baie de L’Isle-Verte

Pourquoi la réserve du delta de la rivière Nisutlin est-elle si particulière ?

La réserve nationale de faune (RNF) de la Baie de L’Isle-Verte a été créée en 1980 afin de protéger un marais intertidal à spartine et des habitats côtiers qui sont importants pour la sauvagine, notamment le Canard noir, et d’autres espèces animales. Cette aire protégée d’une superficie de 322 hectares forme une bande riveraine du côté sud de l’estuaire du Saint-Laurent, au nord-est de Rivière-du-Loup. Elle comprend des marais, des marécages, des forêts, des friches et des terres agricoles. De plus, elle chevauche le refuge d’oiseaux migrateurs de L’Isle-Verte. La réserve :

  • accueille plus d’une centaine d’espèces d’oiseaux dont l’Oie des neiges, la Bernache du Canada et de nombreuses espèces de canards;
  • forme avec les milieux adjacents l’un des plus importants sites de nidification du Canard noir au Québec;
  • abrite plusieurs espèces en péril ou à statut précaire, telles que le Hibou des marais, le Goglu des prés, le Bruant de Nelson et la chauve-souris cendrée;
  • a la désignation de zone humide d’importance internationale (site Ramsar).

La RNF inclut seulement une partie du marais de L’Isle-Verte, mais elle forme une bande de protection entre ce marais et les pressions anthropiques provenant du côté sud. Environnement et Changement climatique Canada gère cette aire protégée de façon à préserver ses précieux habitats et les espèces sauvages qui en dépendent.

Qu’est-ce que le réseau d’aires protégées d’Environnement et Changement climatique Canada?

Environnement et Changement climatique Canada établit des RNF marines et terrestres à des fins de conservation, de recherche et d’interprétation. La création des RNF vise à protéger les oiseaux migrateurs, les espèces en péril et d’autres populations sauvages ainsi que leurs habitats. Les RNF sont établies en vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada et sont d’abord et avant tout des territoires destinés aux espèces sauvages.

Les refuges d’oiseaux migrateurs (ROM) sont établis en vertu de la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs et procurent un refuge aux oiseaux migrateurs dans les milieux terrestres et marins. Le réseau d’aires protégées actuel comprend 54 RNF et 92 ROM qui couvrent une superficie de plus de 12 millions d’hectares au Canada.

Que puis-je faire dans la réserve de la Baie de L’Isle-Verte?

La réserve est ouverte au public d’avril à décembre. Les visiteurs peuvent faire de la randonnée pédestre dans des sentiers aménagés d’une longueur d’environ quatre kilomètres, observer et photographier la faune et la flore, ainsi que pique-niquer aux endroits prévus à cette fin. La chasse aux oiseaux migrateurs est permise dans certains secteurs selon la réglementation en vigueur.

Carte illustrée du Canada
Description longue pour la Carte

L’emplacement de la RNF sur une carte illustrée du Canada. L’emplacement de la RNF est indiqué par une annotation générale dans la province de Québec.

Avec qui puis-je communiquer?

Environnement et Changement climatique Canada - région du Pacifique et du Yukon
Service canadien de la faune
801-1550, avenue d’Estimauville
Québec (Québec) G1J 0C3
1-800-668-6767
courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca
Aires protégées Site web
Canada logo
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :