Réserve nationale de faune de Cap-Jourimain

Avis

La réserve nationale de faune du Cap-Jourimain est ouverte au public pour une utilisation de jour et la plupart des sentiers sont ouverts.

Respectez l’environnement et ne laissez aucune trace de votre passage.

Rappelez-vous, vous êtes responsable de votre propre sécurité.

Description

Fondée en 1980, la RNF du Cap-Jourimain englobe une variété extraordinaire d'écosystèmes, notamment des marais salés et saumâtres, des terres humides d'eau douce, un cordon littoral, des dunes et des hautes terres. La réserve sert de refuge à environ 170 espèces d'oiseaux indigènes et migrateurs.

Le cap est composé de deux îles (l'île centrale de Trenholm et l'île périphérique de Jourimain) reliées aux hautes terres contiguës par un marais salé et des eaux saumâtre. Jusque vers 1896, l'île de Jourimain constituait le terminal continental des bateaux à glace qui faisaient la navette entre le Nouveau-Brunswick et l'Île-du-Prince-Édouard. Un phare construit en 1869 est encore présent à ce jour. Une importante route a été construite dans les années 1960 pour relier les îles au continent. Cette route a été améliorée et élargie, pour en faire l’autoroute Transcanadienne et permettre d’accéder au pont de la Confédération qui relie le Nouveau-Brunswick à l'Île-du-Prince-Édouard. Cette infrastructure a causé un blocage de l'écoulement normal des marées dans une partie du marais, ce qui a donné lieu à la formation de deux grands étangs d'eau saumâtre. Bien qu'il ne fût pas à dessein, cet effet prononcé sur le paysage a augmenté de façon significative la valeur de la région pour la faune.

La richesse de la faune et des habitats du Cap-Jourimain est importante et inhabituelle. La réserve est fréquentée par un grand nombre de sauvagines pendant les migrations printanière et automnale et fournit un habitat de nidification et d'élevage à plusieurs espèces de sauvagines. Le cap attire un groupe à la fois important et diversifié d'oiseaux de rivage et est, à cet égard, l'une des réserves les plus exceptionnelles de la région de l'Atlantique. Pour la faune, il procure un habitat de nidification, d'élevage et de migration pour plusieurs espèces d'oiseaux en plus de la sauvagine et des oiseaux de rivage, notamment le Balbuzard pêcheur qui utilise les plateformes de nidification de la réserve.

Pour plus d'information sur la RNF du Cap-Jourimain, consultez le tableau sommaire ci-dessous.

Gestion

En vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada, les RNF sont protégées et gérées conformément au Règlement sur les réserves d’espèces sauvages. L’objectif premier des RNF est de protéger et de conserver la faune et son habitat. À cette fin et conformément à la loi, toute activité dans une RNF qui pourrait nuire à la conservation de la faune peut être interdite. Par conséquent, la plupart des RNF ne sont pas accessibles au public et toutes les activités y sont interdites. Toutefois, certaines activités peuvent être autorisées par l’annexe I.1 du règlement sur les réserves d’espèces sauvages ou délivrance de permis dans la mesure où elles sont conformes aux objectifs du plan de gestion de la RNF. Pour plus d’informations, veuillez consulter la section des plans de gestion et activités des RNF.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'accès et les permis dans la RNF du Cape Jourimain, communiquez avec le bureau régional d'Environnement et Changement climatique Canada.

Planifiez votre visite

Photo de Centre d'interprétation de la nature Cape Jourimain
Centre d'interprétation de la nature Cape Jourimain

Le Centre d'interprétation de la nature Cape Jourimain est un organisme sans but lucratif qui offre des programmes éducatifs ainsi que des visites guidées. Il comprend également un restaurant à service complet, un centre d'interprétation et un camp de jour pour les enfants. Un réseau de sentiers bien balisés est accessible à partir du centre de la nature. La randonnée dans ces sentiers est un excellent moyen d'observer la faune et de communier avec la nature.

Installations publiques : centre d'interprétation, restaurant, parc de stationnement et toilettes publiques.

L'accès à la RNF du Cape Jourimain est autorisé conformément aux objectifs de conservation inscrits dans le plan de gestion de la RNF. Les activités autorisées figurent à l’annexe I.1 du Règlement sur les réserves d’espèces sauvages; des affiches énumérant ces activités sont également installées aux points d’accès.

Les activités autorisées indiquées à l’annexe I.1 du Règlement sur les réserves d’espèces sauvages pour la RNF du Cap-Jourimain sont :

  1. L’observation de la faune
  2. La randonnée pédestre
  3. La participation à un repas ou à une activité de groupe de quinze personnes ou plus, dans l’aire de pique-nique du centre d’interprétation
  4. L’utilisation d’un véhicule, à l’exception d’une motoneige ou d’un véhicule tout terrain, sur les chemins et dans les aires de stationnement désignés
  5. La baignade
  6. La cueillette non commerciale de plantes et de champignons comestibles
  7. La mise à l’eau et l’accostage d’embarcations
  8. L’utilisation d’embarcations à moteur de moins de 10 chevaux-vapeur
  9. L’utilisation d’embarcations non motorisées
  10. Le ski de fond, la raquette et le patinage
  11. La chasse sportive à la sauvagine dans les marais salés — y compris avec des chiens sans laisse —, durant la période commençant une demi-heure avant le lever du soleil et se terminant une demi-heure après le coucher du soleil, si les conditions suivantes sont réunies :
    1. elle est faite en conformité avec tout permis fédéral applicable et toute autorisation requise par la législation du Nouveau-Brunswick pour la chasse sportive, pendant les périodes où la chasse est autorisée par cette législation
    2. il n’est pas fait usage de grenaille toxique
  12. La pêche sportive, en conformité avec tout permis fédéral applicable et toute autorisation requise par la législation du Nouveau-Brunswick pour la pêche sportive, pendant les périodes où la pêche sportive est autorisée par cette législation
  13. Le piégeage, en conformité avec tout permis fédéral applicable et toute autorisation requise par la législation du Nouveau-Brunswick pour le piégeage
  14. Les activités énumérées aux articles 1 à 10 et 13 du coucher au lever du soleil, en plus de la période prévue au paragraphe 3.1(3) du présent règlement

Emplacement de la réserve (accès)

Située au Nouveau-Brunswick, au pied du pont de la Confédération, cette RNF est l'une des réserves les plus facilement accessibles au pays.

En provenance du Nouveau-Brunswick : Le parc de stationnement et le centre des visiteurs sont situés du côté sud de la route 16 immédiatement avant la rampe d'accès au pont de la Confédération.

En provenance de l'Île-du-Prince-Édouard : Le parc de stationnement et le centre des visiteurs sont situés du côté sud de la route 16 immédiatement après la traversée du pont de la Confédération.

Coordonnées GPS46.161045, -63.816429

Carte de la réserve

  • Description longue

    Carte montrant le Cap Jourimain, sur la côte est du Nouveau-Brunswick. Les limites de la réserve nationale de faune (RNF) du Cap-Jourimain sont indiquées. La RNF recouvre le cap Marsh et une bonne partie des terres à proximité incluant l'île Jourimain et le cap Jourimain. Le territoire couvert s'étend environ jusqu'à 4 km à l'intérieur des terres à partir du détroit de Northumberland vers le sud-ouest. L'autoroute 16 divise la RNF en deux parties selon un axe sud-ouest/nord-est. La RNF est située au nord-ouest de Bayfield et de Cap Tourmentine. L'échelle de la carte est en kilomètres. Les eaux permanentes, les zones intertidales, les routes ainsi que les autoroutes sont indiqués sur la carte. Un médaillon montre l'emplacement de la RNF au Canada.

Cette carte est à titre indicatif seulement et ne doit pas être utilisée pour définir les limites juridiques.

Tableau sommaire

Tableau sommaire RNF du Cap-Jourimain
Catégorie Information
Désignation de l'aire protégée RNF
Province/territoire Nouveau-Brunswick
Latitude/longitude 46°09' Nord / 63°0 49' Ouest"
Superficie 621 hectares
Raison pour la désignation de l'aire protégée Assurer la protection des habitats de ce site côtier et permettre d'améliorer sa valeur liée à la faune grâce à la gestion des ressources et de l'habitat
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1980 - Description légale
Catégorie de gestion de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) IV - Aire de gestion des habitats ou des espèces
Désignations supplémentaires Aucune
Espèces vedettes ou phares
Type d'habitat principal
  • terres humides (67,1%)
  • forêt (13,9%)
  • terres agricoles abandonnées (16,3%)
  • terres agricoles (2.7%)
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces en péril (LEP)
Espèces envahissantes
  • nerprun bourdaine (Rhamnus frangula)
  • phragmite commun (Phragmites australis)
  • salicaire pourpre (Lythrum salicaria)
  • alpiste roseau
Défis et pressions s.o.
Organisme de gestion Environnement et Changement climatique Canada (Service canadien de la faune)
Accès public et utilisation Les activités autorisées indiquées à l’annexe I.1 du Règlement sur les réserves d’espèces sauvages pour la RNF du Cap-Jourimain sont :
  1. L’observation de la faune
  2. La randonnée pédestre
  3. La participation à un repas ou à une activité de groupe de quinze personnes ou plus, dans l’aire de pique-nique du centre d’interprétation
  4. L’utilisation d’un véhicule, à l’exception d’une motoneige ou d’un véhicule tout terrain, sur les chemins et dans les aires de stationnement désignés
  5. La baignade
  6. La cueillette non commerciale de plantes et de champignons comestibles
  7. La mise à l’eau et l’accostage d’embarcations
  8. L’utilisation d’embarcations à moteur de moins de 10 chevaux-vapeur
  9. L’utilisation d’embarcations non motorisées
  10. Le ski de fond, la raquette et le patinage
  11. La chasse sportive à la sauvagine dans les marais salés — y compris avec des chiens sans laisse —, durant la période commençant une demi-heure avant le lever du soleil et se terminant une demi-heure après le coucher du soleil, si les conditions suivantes sont réunies :
    1. elle est faite en conformité avec tout permis fédéral applicable et toute autorisation requise par la législation du Nouveau-Brunswick pour la chasse sportive, pendant les périodes où la chasse est autorisée par cette législation
    2. il n’est pas fait usage de grenaille toxique
  12. La pêche sportive, en conformité avec tout permis fédéral applicable et toute autorisation requise par la législation du Nouveau-Brunswick pour la pêche sportive, pendant les périodes où la pêche sportive est autorisée par cette législation
  13. Le piégeage, en conformité avec tout permis fédéral applicable et toute autorisation requise par la législation du Nouveau-Brunswick pour le piégeage
  14. Les activités énumérées aux articles 1 à 10 et 13 du coucher au lever du soleil, en plus de la période prévue au paragraphe 3.1(3) du présent règlement

Remarque : En cas de divergence entre les renseignements contenus sur la présente page Web et le règlement, ces derniers prévalent à titre d'instrument juridiques autorisant une activité.

Contactez-nous

Environnement et Changement climatique Canada – Région de l’Atlantique
Service canadien de la faune
Programme des aires protégées
17, ruelle Waterfowl
Sackville (Nouveau-Brunswick)
E4L 4N1

Ligne sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : enviroinfo@ec.gc.ca

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :