Réserve nationale de faune de St-Denis

La Réserve nationale de faune (RNF) de St Denis se situe à la frontière entre l’écorégion de la tremblaie parc et de l’écorégion de la prairie mixte humide, à environ 40 kilomètres (km) à l’est de Saskatoon, en Saskatchewan.

Description

Fondée en 1967, la RNF de St‑Denis est unique dans le réseau des RNF, car elle a été créée initialement pour la recherche concernant les effets des pratiques agricoles sur l’habitat de la sauvagine dans la région des fondrières des Prairies. Les fondrières des Prairies sont des milieux humides uniques, au bassin fermé et présents en forte densité aux endroits où les grandes plaines du nord étaient autrefois glacées. Les fondrières des Prairies ont une importance continentale pour les populations de nombreuses espèces de sauvagine. La proximité de la RNF de St‑Denis avec le Centre de recherche sur les espèces sauvages du nord du campus de l’Université de la Saskatchewan a été un autre facteur important dans le choix de l’emplacement de la RNF. Depuis 1967, plus de 100 articles de recherche et plus de 25 thèses ont été publiés sur le travail effectué au sein de la RNF.

Habitat paysager de la RNF de Saint-Denis
RNF de St Denis

Les habitats de la RNF de St‑Denis comprennent:

  • des parcelles de prairies naturelles de fétuques;
  • des forêts de peupliers faux‑trembles;
  • 200 bassins de milieux humides dispersés sur des terres cultivées ou autrefois cultivées.

Au départ, en 1968, 60 % des 383 hectares (ha) étaient utilisés comme terres agricoles cultivées. Au fil du temps, Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) a graduellement restreint la production sur certaines terres, puis les a réensemencé avec des graminées vivaces, de telle sorte que seulement 34 % des terres de la zone servent maintenant à l’agriculture. Les habitats de milieux humides fluctuent avec les cycles régionaux de temps sec et humide, ce qui signifie que l’eau peut couvrir aussi peu que 1 % et jusqu’à 22 % du secteur de recherche national de St‑Denis au cours d’une même année. En l’absence de feux de forêt, des parcelles d’arbres et d’arbustes prennent de l’expansion, mais la combinaison de cette expansion et l’invasion par des végétaux exotiques a progressivement réduit la zone de prairies de fétuques depuis 1968. La prairie de fétuques constitue un habitat naturel unique et de plus en plus rare au Canada.

Hirondelle bicolore perchée sur un poteau
Hirondelle bicolore

Vous trouverez de plus amples renseignements sur la RNF de St-Denis dans le tableau sommaire ci-dessous.

Gestion

En vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada, les RNF sont protégées et gérées conformément au Règlement sur les réserves d’espèces sauvages. L’objectif premier des RNF est de protéger et de conserver la faune et son habitat. À cette fin et conformément à la loi, toute activité dans une RNF qui pourrait nuire à la conservation de la faune peut être interdite. Par conséquent, la plupart des RNF ne sont pas accessibles au public et toutes les activités y sont interdites. Toutefois, certaines activités peuvent être autorisées par avis public ou délivrance de permis dans la mesure où elles sont conformes aux objectifs du plan de gestion de la RNF. Pour plus d’information, veuillez consulter la section des plans de gestion et activités des RNF.

La gestion de la RNF de St-Denis est axée sur la réglementation de la recherche et des activités agricoles et sur l’amélioration ou la restauration continue des habitats situés sur la propriété. Toutes les activités permises doivent être autorisées par la délivrance de permis de recherche qui sont soumis à une évaluation préalable en vertu de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale. De plus, on doit s’assurer que les nouveaux projets de recherche soient complémentaires au suivi à long terme et aux activités continues de gestion de l’habitat. Le Comité consultatif informel sur la gestion de St-Denis offre un lieu d’échange pour les chercheurs en vue d’assurer la communication et la collaboration dans la recherche et le suivi. Ce comité offre aussi des conseils à ECCC sur l’orientation que devraient prendre les activités d’amélioration ou de restauration de l’habitat. Dans la RNF, certaines activités sont permises conformément aux objectifs de conservation du plan de gestion, ce qui inclut la culture des terres par un propriétaire local, selon un bail de trois à cinq ans.

Tous les chercheurs sont soumis à des conditions strictes en lien avec :

  • l’accès;
  • l’échantillonnage;
  • les manipulations expérimentales.

L’accès au public à la RNF de St-Denis est interdit afin de protéger l’intégrité des infrastructures de recherche et les traitements expérimentaux pour la gestion des habitats. Il n’y a pas d’installation publique. L’accès est seulement autorisé aux détenteurs de permis valides.

Pour en savoir plus sur l’accès et l’obtention de permis, communiquez avec le bureau régional d’Environnement et Changement climatique Canada.

Carte de la réserve

Carte de la RNF de Saint-Denis
RNF de St. Denis
Description longue

Carte montrant les limites de la RNF de St Denis, en Saskatchewan. La RNF est séparée en deux parties par l’autoroute 671. La plus vaste des deux sections est située à l’est de l’autoroute alors que la plus petite partie est à l’ouest. Les deux parties recouvrent des terres ainsi que de multiples petits plans d’eau. L’échelle de la carte est en kilomètres. Les eaux permanentes, les eaux intermittentes, les routes ainsi que les autoroutes sont indiquées sur la carte. Un médaillon situe la RNF au Canada.

Cette carte n’a qu’une valeur indicative et ne doit pas être utilisée pour définir des limites officielles.

Tableau sommaire

Tableau sommaire
Catégorie Information
Désignation de l’aire protégée RNF
Province/territoire Saskatchewan
Latitude/longitude 52° 12' N / 106° 5' O
Superficie 361 ha
Raison de la désignation de l’aire protégée
  • Pour la recherche sur la sauvagine en milieu agricol
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1967 – Description officielle
Catégorie de gestion de l’Union internationale pour la gestion de la nature (UICN) Aire de gestion des habitats ou des espèces (IV)
Autre désignation Aucune
Espèces vedettes ou phares
Type d’habitat principal
  • Milieux humides (22 %)
  • Prairies (36 %)
  • Terres cultivées (34 %)
  • Terrain boisé (6 %)
Espèces inscrites à la Loi sur les espèces en péril (LEP) Aucune espèce répertoriée
Espèces envahissantes
  • Brome inerme
  • Pâturin des prés
  • Mélilots
  • Chiendents
  • Luzernes
Principales menaces et difficultés
  • L’utilisation des terres agricoles réduit l’aire de nidification ou touche la qualité et la quantité d’eau dans les marais en aval.
  • Le développement résidentiel rural dans le paysage avoisinant pose des problèmes de sécurité sur le site, dérange les espèces sauvages et la recherche.
  • Les espèces envahissantes exotiques altèrent la structure des hautes terres, ce qui peut réduire l’abondance de certaines espèces sauvages.
  • Les effets cumulatifs de la recherche et des manipulations agricoles sur le site.
Organisme de gestion Environnement et Changement climatique Canada (Service canadien de la faune)
Accès public et utilisation
  • Aucun accès public sans permis. La recherche et les activités agricoles sont autorisées avec des permis.

Remarque : En cas de divergence entre les renseignements contenus sur la présente page Web et les avis affichés sur le site de la RNF, les avis prévalent à titre d’instruments juridiques autorisant une activité.

Contactez-nous

Environnement et Changement climatique Canada – Région des Prairies
Service canadien de la faune
Programme des aires protégées
115, route Perimeter
Saskatoon SK  S7N 0X4

Ligne sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :