Réserve nationale de faune de Tintamarre

Avis

Des zones désignées pour le public sont ouvertes pour une utilisation de jour uniquement à a réserve nationale de faune Tintamarre.

Respectez l’environnement et ne laissez aucune trace de votre passage.

Rappelez-vous, vous êtes responsable de votre propre sécurité.

La réserve nationale de faune (RNF) Tintamarre, au Nouveau-Brunswick, est une aire importante pour la faune. Elle est particulièrement importante pour la production de sauvagine et d’oiseaux des marais.

Description

La réserve nationale de faune de Tintamarre est située le long de la frange supérieure du marais Tantramar, au fond de la baie de Fundy, dans le sud-est du Nouveau-Brunswick. Établie en 1978, cette réserve nationale de faune protège 1 941 hectares (ha) d’habitats naturels tels que :

  • milieux humidesen eau douce;
  • tourbière;
  • hautes terres

Cette réserve nationale de faune fournit un habitat propice pour la migration et la reproduction de la sauvagine et des oiseaux des marais. La RNF sert d’habitat à plusieurs autres espèces d’oiseaux et d’animaux sauvages.

Grenouille verte
Grenouille verte. Photo : Simon Pierre Barrette

Le terme « Tintamarre » a des origines françaises et signifie« bruit fort dépourvu d’harmonie». Ce terme peut être associé par le son émis des ailes de nombreuses sauvagines qui s’envolent des marais. Toutefois, le terme pourrait aussi  avoir des origines autochtones très ancienne comme Tantama ou Tantamalg qui était probablement le nominitial d’une région.

La RNF de Tintamarre se compose principalement d’une série de trois bassins lacustres peu profonds appelés les lacs Jolicure. Ces bassins sont entourés de milieux humides allant de marais et de marécages à des tourbières boisées. Des parcelles de milieux humides et de marais littoraux ont été converties en bassins de rétention peu profonds. Ces masses d’eau fermées représentent 15 % de la superficie. Le reste de la réserve nationale de faune est réparti en petites zones de hautes terres boisées et cultivées.

Avant la création de la réserve nationale de faune, il y a eu des tentatives pour drainer et cultiver ces terres pour l’agriculture. Par contre, ces essais ont modifié plusieurs milieux humides. Les efforts de conservation ont permis de restaurer et d’améliorer ces zones humides d’eau douce. Ces efforts comprenaient une collaboration avec Canards Illimités Canada (CIC).

Paysage
Tourbière du lac Jolicure à la RNF de Tintamarre

La réserve nationale de faune de Tintamarre fournit un habitat de reproduction et une halte migratoire (eg. le repos, l’alimentation) à plusieurs espèces d’oiseaux aquatiques. La gestion de l’habitat a entraîné une augmentation importante de sauvagine et d’oiseaux aquatiques. Les bassins de rétention  peu profonds et inondés offrent un habitat de nidification à divers oiseaux des marais. Ils fournissent également un habitat de haute qualité pour les rats musqués. Le busard Saint-Martin, aussi nommé busard des marais, est fréquemment observé à l’intérieur de la réserve faunique. Les hautes terres fournissent un habitat de nidification pour les passereaux. Ce site a été largement utilisé pour des projets de recherche sur les milieux humides.

Vous trouverez plus d'informations sur la RNF de Tintamarre sont fournies dans le tableau sommaire ci-dessous.

Gestion

En vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada, les RNF sont protégées et gérées conformément au Règlement sur les réserves d’espèces sauvages. L’objectif premier des RNF est de protéger et de conserver la faune et son habitat. À cette fin et conformément à la loi, toute activité dans une RNF qui pourrait nuire à la conservation de la faune peut être interdite. Par conséquent, la plupart des RNF ne sont pas accessibles au public et toutes les activités y sont interdites. Toutefois, certaines activités peuvent être autorisées par l’annexe I.1 du règlement sur les réserves d’espèces sauvages ou délivrance de permis dans la mesure où elles sont conformes aux objectifs du plan de gestion de la RNF. Pour plus d’informations, veuillez consulter la section des plans de gestion et activités des RNF.

L’accès à la réserve nationale de faune de Tintamarre n’est pas retreint et les activités peuvent être autorisées conformément aux objectifs de conservation du plan de gestion de la réserve. Toutes les activités autorisées sont énumérées à l'annexe I.1 du Règlement sur les réserves d'espèces sauvages ; des panneaux sont également installés aux points d'accès.

Les activités autorisées énumérées à l'annexe I.1 du Règlement sur les réserves d'espèces sauvages de la RNF de Tintamarre sont les suivantes :

  1. L’observation de la faune 
  2. La randonnée pédestre
  3. La participation à un repas ou à une activité de groupe de quinze personnes ou plus
  4. L’utilisation d’un véhicule, à l’exception d’une motoneige ou d’un véhicule tout terrain, sur les chemins et dans les aires de stationnement désignés
  5. La baignade
  6. La cueillette non commerciale de plantes et de champignons comestibles
  7. La mise à l’eau et l’accostage d’embarcations
  8. L’utilisation d’embarcations à moteur de moins de 10 chevaux-vapeur
  9. L’utilisation d’embarcations non motorisées
  10. Le ski de fond, la raquette et le patinage
  11. La chasse sportive — y compris avec des chiens sans laisse, s’il s’agit de la chasse à la sauvagine ou aux oiseaux terrestres considérés comme gibier —, si les conditions suivantes sont réunies :
    1. elle est faite en conformité avec tout permis fédéral applicable et toute autorisation requise par la législation du Nouveau-Brunswick pour la chasse sportive, pendant les périodes où la chasse est autorisée par cette législation
    2. il n’est pas fait usage de grenaille toxique
  12. La pêche sportive, en conformité avec tout permis fédéral applicable et toute autorisation requise par la législation du Nouveau-Brunswick pour la pêche sportive, pendant les périodes où la pêche sportive est autorisée par cette législation
  13. Le piégeage, en conformité avec tout permis fédéral applicable et toute autorisation requise par la législation du Nouveau-Brunswick pour le piégeage 
  14. Les activités énumérées aux articles 1 à 10 et 13 du coucher au lever du soleil, en plus de la période prévue au paragraphe 3.1(3) du présent règlement

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l’accès et les permis, veuillez communiquer avec le bureau régional d’Environnement et changements climatiques Canada.

Carte de la réserve

Carte montrant l’emplacement du RNF Tintamarre
Carte de RNF de Tintamarre
  • Description longue

    Carte de la région autour du lac Big Jolicure et du ruisseau Goose au Nouveau-Brunswick. Les limites de la réserve nationale de faune (RNF)Tintamarre sont indiquées. La zone protégée est située à l’est de la rivière Tantramar et à l’ouest de la route 16. Elle couvre le lac Big Jolicure et le ruisseau Goose, ainsi qu’une partie des terres environnantes. L’échelle est en kilomètres. Les eauxpermanentes, les routes et les autoroutes sont indiquées sur la carte. Unmédaillon situe la RNF au Canada.

Cette carte n’a qu’une valeur indicative et ne doit pas être utilisée pour définir les limites officielles.

Tableau sommaire

Tableau sommaire RNF de Tintamarre
Catégorie Information
Désignation d’une aire protégée RNF
Province/territoire Nouveau-Brunswick
Latitude/longitude 45°58' Nord/64°16' Ouest
Taille 1 941 ha
Raison de la création de l’aire protégée Conservation des habitats des milieux humides - tourbières, lacs, marécages boisés et tourbières
Date de création (publiée dans la Gazette du Canada) 1977 - Description légale
Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) Catégorie de la gestion VI - Aire protégée avec utilisation durable des ressources naturelles (disponible en anglais seulement)
Autres désignations La région, connue en anglais sous le nom de « Grassy Hole Lake », est reconnue comme une zone naturelle essentielle au Nouveau-Brunswick
Espèces vedettes ou phares
Espèces inscrites en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP) Oiseaux:

Poissons:

Arthropodes :

Principal type d’habitat
  • Milieux humides (79,4 %)
  • Forêt (15,3 %)
  • Terres agricoles abandonnées (3,1 %)
  • Terres agricoles (2,2 %)
Espèces envahissantes
Autres espèces Amphibiens et reptiles : divers serpents, salamandres et grenouilles, dont la grenouille-taureau américaine
Principales menaces et principaux défis Fragmentation de l’habitat des terres adjacentes
Agence de gestion Environnement et Changement climatique Canada (Service canadien de la faune)
Accès et utilisation publics Les activités autorisées énumérées à l'annexe I.1 du Règlement sur les réserves d'espèces sauvages de la RNF de  Tintamarre sont les suivantes :

  1. L’observation de la faune
  2. La randonnée pédestre
  3. La participation à un repas ou à une activité de groupe de quinze personnes ou plus
  4. L’utilisation d’un véhicule, à l’exception d’une motoneige ou d’un véhicule tout terrain, sur les chemins et dans les aires de stationnement désignés
  5. La baignade
  6. La cueillette non commerciale de plantes et de champignons comestibles
  7. La mise à l’eau et l’accostage d’embarcations
  8. L’utilisation d’embarcations à moteur de moins de 10 chevaux-vapeur
  9. L’utilisation d’embarcations non motorisées
  10. Le ski de fond, la raquette et le patinage
  11. La chasse sportive — y compris avec des chiens sans laisse, s’il s’agit de la chasse à la sauvagine ou aux oiseaux terrestres considérés comme gibier —, si les conditions suivantes sont réunies :
    1. elle est faite en conformité avec tout permis fédéral applicable et toute autorisation requise par la législation du Nouveau-Brunswick pour la chasse sportive, pendant les périodes où la chasse est autorisée par cette législation
    2. il n’est pas fait usage de grenaille toxique
  12. La pêche sportive, en conformité avec tout permis fédéral applicable et toute autorisation requise par la législation du Nouveau-Brunswick pour la pêche sportive, pendant les périodes où la pêche sportive est autorisée par cette législation
  13. Le piégeage, en conformité avec tout permis fédéral applicable et toute autorisation requise par la législation du Nouveau-Brunswick pour le piégeage 
  14. Les activités énumérées aux articles 1 à 10 et 13 du coucher au lever du soleil, en plus de la période prévue au paragraphe 3.1(3) du présent règlement

Remarque : En cas de divergence entre les renseignements contenus sur la présente page Web et le règlement, ces derniers prévalent à titre d'instrument juridiques autorisant une activité.

Contactez-nous

Environnement et Changement climatique Canada - Région de l’Atlantique Service canadien de la faune
Programme des aires protégées
17, rue Waterfowl
Sackville (Nouveau-Brunswick)
E4L 4N1

Ligne sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courrielenviroinfo@ec.gc.ca

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :