Directives relatives à la COVID-19 du Programme de santé au travail de la fonction publique  

Sur cette page

Résumé

Le Programme de santé au travail de la fonction publique (PSTFP) de Santé Canada a mis à jour ses directives en santé au travail à la lumière de l'évolution de la situation liée à la COVID-19. Les ministères et les organismes peuvent retourner à la pleine occupation des bâtiments en utilisant de façon appropriée les pratiques préventives en milieu de travail. Les pratiques préventives sont utilisées comme une approche à plusieurs niveaux pour contrôler la propagation de la COVID-19 en milieu de travail.

Les masques peuvent être enlevés à un poste de travail ou lors d'une réunion lorsque l’éloignement physique peut être maintenu. Il faut continuer de porter un masque médical ou un respirateur à l'intérieur lorsqu'il est difficile de maintenir un éloignement physique (par exemple, dans les ascenseurs, les entrées, les couloirs et les escaliers).

Les activités régulières de service à la clientèle en personne peuvent reprendre à pleine capacité, en soulignant que les employés, les clients, les visiteurs et le public devraient porter un masque en tout temps lorsqu'ils interagissent à l'intérieur.

L'utilisation d’une signalisation pour empêcher les personnes malades d'entrer sur le lieu de travail doit se poursuivre. Toutefois, dans la plupart des lieux de travail, il n'est pas nécessaire d'effectuer un dépistage actif et de faire le suivi des employés et des visiteurs sur place.

Les employés ayant été en contact étroit avec un cas confirmé ou présumé de COVID-19 peuvent entrer sur le lieu de travail après avoir été exposés. Ils ne doivent présenter aucun symptôme et ne pas avoir reçu l'ordre de la part des autorités locales de la santé publique de se mettre en quarantaine. Les employés dont le test de dépistage de la COVID-19 est positif ou qui présentent des symptômes ne devraient pas retourner sur le lieu de travail pendant au moins 7 jours et doivent être asymptomatiques à leur retour.

D'autres pratiques préventives, comme la ventilation, le nettoyage et l'hygiène des mains, demeurent importantes dans les lieux de travail fédéraux.

À propos des présentes directives

Le PSTFP de Santé Canada a élaboré ces directives pour aider les ministères et les organismes à répondre à la COVID-19 dans leur milieu de travail.

Les présentes directives ne sont pas prescriptives. Les administrateurs généraux sont ultimement responsables de la santé et de la sécurité de leurs employés. Les ministères et les organismes fédéraux auront des approches uniques pour mettre en place des pratiques préventives. Ils adapteront ces pratiques à leur milieu de travail et aux fonctions des employés, en tenant compte des considérations locales relatives à la COVID-19. Les ministères et les organismes fédéraux devraient continuer à travailler avec leurs ressources et leurs comités de santé et sécurité au travail (SST).

Les directives contenues dans ce document sont fondées sur les plus récentes données scientifiques et ont été informées par les derniers conseils de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC). Le PSTFP mettra à jour les directives à mesure que la situation liée à la COVID-19 évoluera au Canada.

Le PSTFP de Santé Canada est chargé de fournir des conseils d'orientation, en matière de santé au travail, aux ministères et aux organismes fédéraux de l'administration publique centrale (mis en œuvre en tant qu'annexes I et IV de la Loi sur la gestion des finances publiques). D'autres ministères et organismes fédéraux (c'est-à-dire les employeurs distincts) pourraient vouloir tenir compte de ces recommandations pour leur milieu de travail sous réglementation fédérale.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :