Les Fondements - Ergonomie

L'ergonomie est une science appliquée que l'on peut définir comme la science qui consiste à adapter l'emploi au travailleur. Il s'agit de concevoir des postes de travail, des équipements, des outils et des méthodes de travail qui conviennent aux employés. Il est important que l'employé sache comment ajuster son poste de travail selon ses besoins.

Compétence fédérale

Dans la fonction publique fédérale, conformément au Code canadien du travail, partie II, alinéas 125(1) t) et u):

  • t) les employeurs sont tenus de veiller à ce que le lieu de travail, les postes de travail et les méthodes de travail soient conformes aux normes réglementaires d'ergonomie;
  • u) de veiller à ce que l'équipement – machines, appareils et outils – utilisé par ses employés soit conforme aux normes de santé et de sécurité prescrites et aux normes réglementaires d'ergonomie.

Chaque personne a ses propres réactions relativement aux facteurs de risques liés à l'ergonomie. Certaines tâches peuvent causer une blessure chez un travailleur, tandis que d'autres travailleurs qui exécutent les mêmes tâches peuvent ne présenter aucun symptôme. Les facteurs de risques liés à l'ergonomie doivent être repérés et réduits afin d'abaisser le niveau de risque d'accidents pour tous. Même les travailleurs qui n'éprouvent pas de douleur devraient sérieusement tenir compte des règles ergonomiques pour diminuer leur risque de souffrir plus tard de blessures.

 Le Conseil national mixte (CNM) a achevé de fusionner toutes les directives sur la santé et la sécurité au travail (SST) (Conseil national mixte – Directive sur la santé et la sécurité au travail). La Directive de SST contient des améliorations fondées sur le Code canadien du travail, partie II.

Risques liés à l'ergonomie

Les risques liés à l'ergonomie sont les conditions de travail qui risquent de provoquer des blessures chez les employés. Il s'agit notamment des mouvements répétitifs et violents, des vibrations, des températures extrêmes et de l'immobilité, et des postures contraignantes qui sont causées par de mauvaises méthodes de travail et de postes de travail, d'outils et d'équipements mal conçus. Les principaux facteurs de risques liés à l'ergonomie dans un bureau sont les suivants :

  • répétition : tâches ou mouvements répétés sans cesse;
  • position contraignante : position du corps qui n'est pas naturelle comme le fait de tourner la tête pour voir un écran ou d'étendre le bras pour atteindre une souris;
  • position statique : conserver la même position pour une période prolongée (p. ex., rester longtemps assis, regarder l'écran en penchant le cou ou devoir s'étirer pour atteindre un clavier).

Ressources utiles

Ressources humaines et Développement des compétences Canada, Programme du travail

Le Programme du travail énumère plusieurs ressources qui permettent aux gestionnaires d'établir un processus efficace de prévention des risques liés à l'ergonomie et de prendre des mesures pour atténuer ces risques.

Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail (CCHST)

Le CCHST favorise la santé et  la sécurité au travail en fournissant des renseignements et des conseils à cet égard.

Association canadienne de normalisation (ACN)

La Ligne directrice sur l'ergonomie de l'ACN est un outil destiné aux employés de bureau et aux employeurs qui sont responsables de la santé et de la sécurité ou de programmes d'ergonomie en milieu de travail. Les concepteurs et les acheteurs d'installations de bureau, les organismes de réglementation en matière de santé et de sécurité, et les fabricants et les concepteurs de produits ergonomiques pour le bureau utilisent cette ligne directrice.

Association canadienne de normalisation - L'ergonomie au bureau CSA-Z412-F00 (C2005)

Pratiques prometteuses

Commission de la fonction publique du Canada (CFP)

La CFP tient à ce que le milieu de travail favorise la santé et la sécurité pour tous ses employés. Le processus ergonomique exige que les employés consultent les techniques d'auto-évaluation et les appliquent. Si certains problèmes ne sont pas résolus grâce à ces techniques, une évaluation ergonomique pourrait être nécessaire. L'évaluation permet d'étudier le rapport entre le travailleur et le milieu de travail, afin de créer un environnement qui améliore le rendement de la personne et son bien-être. Une évaluation ergonomique personnalisée fournit un rapport détaillé, qui comprend :

  • une évaluation du poste de travail;
  • l'énumération des conditions de travail qui pourraient être dangereuses;
  • des recommandations visant à prévenir ou à diminuer les accidents.

Il faut environ une heure pour procéder à l'évaluation ergonomique d'un poste de travail individuel. L'étendue de ce service dépend de la demande de l'employé ou du degré d'inconfort ou de douleur qu'il ressent.

Les employés qui pensent avoir besoin d'une évaluation ergonomique peuvent en demander une à leur gestionnaire. Un certificat médical n'est pas nécessaire.

Une fois que l'évaluation est terminée, l'ergothérapeute rédige un rapport qui résume les constatations et présente des recommandations, s'il y a lieu. Si ce spécialiste recommande un équipement ergonomique, par exemple un clavier ou une souris,  il incombe au gestionnaire de discuter de ces besoins avec l'employé et d'acheter les articles requis. S'il faut une chaise ergonomique, elle est ajustée et commandée par l'agent de la santé et de la sécurité au travail de la CFP.

Le programme Ergo-Coach :

Ce service d'encadrement en ergonomie de la CFP offre plusieurs types de services :

  • il aide les employés à utiliser le mobilier et l'équipement;
  • il aide les employés à s'adapter au nouveau mobilier et au nouvel équipement pour qu'ils soient conformes aux besoins des employés qui s'en servent;
  • il assure un suivi auprès des employés qui ont eu des évaluations afin de s'assurer que les recommandations ont été appliquées, et il fournit de l'aide sur toute recommandation qui n'a pas encore été mise en œuvre;
  • il examine les rapports d'évaluation ergonomique pour déterminer quelles mesures doivent être prises et choisir le mobilier et l'équipement qui conviennent;
  • il aide à déterminer la taille des chaises en fonction des besoins des employés;
  • il élimine les obstacles à la mise en œuvre des recommandations et fournit des conseils pour résoudre les problèmes.

Agence du revenu du Canada(ARC)

  • Le  Programme de la technologie adaptée (PTA), un programme interne à l'ARC, vise à mettre à l'essai, à évaluer et à fournir des technologies adaptées aux employés handicapés et ayant des limitations fonctionnelles, afin de les aider à remplir des exigences de leur poste, selon leurs capacités, leurs qualifications et leur expérience. Le programme tient compte des exigences établies en vertu de la Loi canadienne sur les droits de la personne et de la Loi sur l'équité en matière d'emploi.
  • Le programme fournit :
    • une technologie adaptée à titre d'essai ou pour la durée de la carrière d'un employé au sein de la fonction publique fédérale;
    • des produits prêtés à court terme, pour évaluation, à des employés nommés pour une période déterminée ou à des clients qui suivent des cours de formation et à des personnes qui sont candidates au processus de sélection;
    • des services d'essai d'accessibilité et de consultation concernant la documentation, les applications et les sites Web;
    • des documents d'information et des conseils sur les pratiques exemplaires d'accessibilité à la documentation, aux pages Web et aux applications;
    • des services d'évaluation de technologies adaptées (TA), afin de déterminer les besoins en TA des personnes handicapées et ayant des limitations fonctionnelles, d'après leurs capacités, leurs tâches, et leur environnement;
    • une aide, des conseils et des services de consultation et d'orientation aux utilisateurs de TA, à leurs gestionnaires, au personnel de soutien local en TI et aux coordonnateurs de l'équité en matière d'emploi.
  • Le PTA offre surtout des dispositifs informatiques et téléphoniques, qui répondent aux besoins de personnes ayant des handicaps et des limitations de toutes sortes. Il s'agit, entre autres, de logiciels de reconnaissance vocale, de logiciels de grossissement de texte, de lecteurs d'écran et d'un vaste éventail d'équipements (claviers de substitution, souris, télévisions en circuit fermé, etc.) destinés aux personnes ayant des limitations comme une déficience visuelle, des problèmes de dextérité ou de mobilité ou d'autres limitations. Le PTA ne fournit pas d'ordinateurs portatifs, d'ordinateurs de bureau, d'écrans ni de mobilier informatique, et ne prend pas en charge l'ajustement ergonomique aux postes de travail.
  • Le Fonds pour les aides techniques de l'équité en matière d'emploi de l'ARC couvre la majeure partie des coûts des technologies adaptées destinées aux personnes handicapées. Les produits sont disponibles chaque fois qu'ils sont recommandés par un praticien qualifié. Dans le cas des employés qui ne sont pas admissibles à un appui du Fonds, le coût du produit est normalement récupéré auprès du gestionnaire de l'employé à l'issue d'un essai concluant.

Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC)

Le programme intégré d'ergonomie de RHDCC décrit l'approche adoptée par le ministère pour la prestation des services ergonomiques qui s'appuient sur des mesures de prévention. Le programme est conçu pour réduire ou éliminer les risques liés à l'ergonomie en milieu de travail et axé sur la prévention des accidents liés à l'ergonomie et aux troubles musculo-squelettiques. Il comprend ce qui suit :

Mesures préventives

  • accès de l'employé à l'information, aux outils et aux procédures nécessaires;
  • adaptation de l'équipement à l'aide d'outils d'auto-ajustement et grâce à des instructeurs spécialisés en ergonomie;

Mesures correctives

  • évaluations fondées sur les indications des médecins concernant les employés ayant des limitations fonctionnelles, des obstacles ou des blessures; les évaluations font appel à des spécialistes qualifiés;
  • élimination des risques et attention portée aux limitations ou aux obstacles.

Outils nationaux

Voici les outils que RHDCC fournit à l'échelle nationale à l'appui de la mise en œuvre et de la gestion du programme intégré d'ergonomie : 

  • information et outils d'auto-ajustement;
  • outils de sensibilisation et de formation;
  • critères et normes;
  • procédures de demande et de réalisation d'évaluations ergonomiques.

Programme du travail

Le Règlement canadien sur la santé et la sécurité au travail énonce des exigences particulières afin d'aider les employeurs à prévenir les blessures musculo-squelettiques. Le Programme du travail a permis de préparer un outil électronique pour la prévention des lésions musculo-squelettiques  afin de donner des conseils qui aident les employeurs, les comités mixtes de santé et de sécurité, et les représentants en santé et sécurité au travail à mettre en œuvre une stratégie efficace contribuant à prévenir ce type d'accidents en milieu de travail. On y trouve des renseignements qui aideront le gestionnaire à : 

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC)

Le programme ergonomique du bureau interne à AAC décrit les dangers et les risques liés à l'ergonomie. Il met l'accent sur la prévention de ce type d'accidents par l'élaboration et la mise en œuvre de mesures correctives pour les employés. L'objectif global est d'améliorer la sécurité, le confort et l'efficience des employés d'AAC en maîtrisant ces risques grâce à la mise en place de mesures adéquates au poste de travail, dans le but de prévenir les blessures musculo-squelettiques au travail. Le programme comprend des séances d'information en groupes et un encadrement individuel en ergonomie.

Le programme d'encadrement en ergonomie, Ergo-Coach, fournit aux employés :

  • les connaissances et les compétences nécessaires pour ajuster l'équipement dont ils se servent au bureau ou l'aide d'un spécialiste en ergonomie pour les ajustements à l'équipement, s'ils sont demandés ou requis;
  • un suivi auprès des employés pour lesquels des évaluations ergonomiques ont été effectuées dans le cadre de l'obligation d'adaptation et qui ont besoin d'aide pour installer l'équipement normalisé;
  • une information afin d'établir une norme pour l'achat de chaises ergonomiques.

Si une évaluation ergonomique complète est requise, ce service est assuré, sous contrat, par un fournisseur externe.

Conseil national de recherches du Canada (CNRC)

En raison du nombre croissant d'incidents entraînant des blessures musculo-squelettiques, un programme d'ergonomie proactif a été élaboré au CNRC pour éliminer les inconforts et les risques avant que les blessures ne surviennent.

Le programme d'ergonomie interne du CNRC représente une approche proactive qui vise à prévenir ou à réduire ce type de blessures. Il constitue une excellente possibilité de sensibiliser davantage les employés et fournit des outils visant à éliminer ou à réduire les maladies professionnelles et les accidents du travail. Le programme comprend :

  • une formation obligatoire sur la prévention des risques liés à l'ergonomie pour tous les employés;
  • des sondages annuels sur le degré de confort, destinés à suivre de l'évolution de blessures potentielles;
  • des listes de vérification au poste de travail informatique, qui sont dressées par le gestionnaire pour chaque employé et offrent immédiatement des mesures correctives;
  • une analyse de la sécurité des tâches pour évaluer tous les employés aux fins de la prévention ou de la réduction des risques liés à l'ergonomie;
  • l'élaboration de procédures de travail sécuritaires afin de réduire les risques actuels liés à l'ergonomie et de fournir une formation sur les mesures de prévention.

L'un des éléments les plus importants du programme d'ergonomie est de multiplier les voies de communication entre gestionnaires et employés, pour que ces derniers se sentent plus à l'aise de signaler les risques à leurs gestionnaires.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :