Le Canada accueillera 1 200 yézidis et autres survivants de Daech

Communiqué de presse

Le 21 février 2017– Ottawa, ON – Le Canada prévoit accueillir environ 1 200 survivants de Daech cette année, y compris des femmes et des enfants yézidis vulnérables et leurs familles, a annoncé aujourd’hui Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté. 

On s’attend à ce que près de 400 réfugiés pris en charge par le gouvernement soient arrivés d’ici le 22 février 2017, soit 120 jours depuis l’adoption de la motion à ce sujet par la Chambre des communes l’automne dernier. 

Le Canada travaille de concert avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HRC), et avec la coopération et le soutien du gouvernement iraquien, pour identifier les yézidis vulnérables et autres survivants de Daech qui se trouvent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Iraq. Bien que ni le Canada ni le HRC ne fondent leurs décisions de sélection sur la religion ou l’origine ethnique uniquement, nous nous attendons à ce que la majorité des 1 200 réfugiés accueillis par le Canada soit yézidie. Ce sont les femmes et les enfants vulnérables qui sont identifiés, mais ce total de 1 200 comprend aussi les membres de leur famille, afin de garder les familles ensemble.

Outre les 1 200 réfugiés pris en charge par le gouvernement que le Canada accueillera, nous facilitons également le parrainage privé des personnes appartenant à ce groupe vulnérable. Davantage de yézidis et d’autres survivants de Daech arriveront au Canada à titre de réfugiés parrainés par le secteur privé.

Toutes ces personnes seront soumises à une entrevue de sécurité et d’immigration menée par des agents des visas expérimentés, à des contrôles de sécurité et des contrôles biométriques complets ainsi qu’à des examens médicaux. Dans le cadre du processus de contrôle de l’admissibilité, des démarches supplémentaires sont en cours pour déterminer les besoins en matière d’établissement.

Ces personnes ont vécu de graves traumatismes et, par conséquent, pour s’assurer qu’elles disposeront à leur arrivée de services d’établissement adéquats pour répondre à leurs besoins pressants, la collectivité de l’établissement au Canada se prête actuellement à un exercice de coordination.

Le coût de cette initiative est évalué à 28 millions de dollars.


Citations

« Notre gouvernement est déterminé à offrir une protection aux survivants de Daech et nous sommes résolus à prendre le temps qu’il faut pour bien le faire. Notre opération vise à amener au Canada les personnes les plus à risque et à leur donner le soutien et les services dont elles ont besoin pour s’établir ici et commencer une nouvelle vie. »

– L’honorable Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

« Le Canada et le HCR collaborent étroitement pour identifier et réinstaller les plus vulnérables survivants de Daech qui sont disposés à quitter la région du Kurdistan de l’Iraq, où les autorités locales et d’autres partenaires participent au processus, pour venir au Canada. La réponse du Canada à la situation tragique des survivants de Daech, au moyen d’une réinstallation des survivants et d’un financement humanitaire pour les services essentiels offerts dans les pays qui reçoivent les réfugiés et les personnes déplacées dans la région, est louable. »

– Jean-Nicolas Beuze, représentant du HCR au Canada

Produits connexes

Personnes-ressources

À l’intention des médias seulement

Camielle Edwards
Cabinet du ministre
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-954-1064

Relations avec les médias
Direction générale des communications
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-952-1650
CIC-Media-Relations@cic.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :