Déclaration du ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada au sujet du rapport sur les consultants en immigration du Comité permanent de la citoyenneté et de l’immigration de la Chambre des communes

Déclarations

Ottawa, 4 décembre 2017 – L’honorable Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada est fermement résolu à protéger le public des pratiques contraires à l’éthique dans l’industrie des consultants en immigration et en citoyenneté.

« Même si la plupart des consultants offrent des services importants et utiles aux personnes qui souhaitent obtenir la citoyenneté canadienne ou la résidence permanente au Canada, nous devons nous prémunir contre les activités frauduleuses ou l’absence de scrupules de certains consultants, comme ceux qui font de fausses promesses ou qui fournissent aux demandeurs de faux renseignements au sujet des processus d’immigration du Canada, ceux qui conseillent d’obtenir ou de présenter des éléments de preuve frauduleux, ou encore qui font payer pour des services alors qu’ils ne sont pas membre en règle du Conseil de réglementation des consultants en immigration du Canada (CRCIC).

« Je remercie les membres du Comité permanent de la citoyenneté et de l’immigration de la Chambre des communes pour leurs recommandations éclairées présentées dans le rapport intitulé Nouveau départ : améliorer la surveillance gouvernementale des activités des consultants en immigration, qu’il a déposé récemment. Nous sommes d’accord avec l’intention générale et les objectifs du rapport, et cet accord a été consigné durant le vote tenu aujourd’hui à la Chambre des communes.

« Ces enjeux complexes ont une incidence sur la confiance du public ainsi que sur les demandeurs et les consultants en immigration et en citoyenneté, et nous devrons prendre le temps de les examiner de manière rigoureuse, exhaustive et sérieuse.

« Au cours des prochains mois, nous procéderons à l’analyse approfondie des recommandations du Comité et nous déterminerons la voie optimale à suivre pour renforcer les mesures visant à protéger le public des pratiques contraires à l’éthique de la part de consultants. Pendant que ces travaux auront cours, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada continuera de surveiller de près le rendement du CRCIC, d’envoyer les plaintes concernant des consultants non autorisés à l’Agence des services frontaliers du Canada et d’informer le public sur les dangers de retenir les services de consultants non autorisés.

« Nous apportons également des améliorations axées sur le service à la clientèle qui simplifieront le processus de demande tout en maintenant l’intégrité de notre système d’immigration. Ces améliorations continues faciliteront l’accès à nos services et diminueront le recours aux services de consultants. »

Pour obtenir de plus amples renseignements (médias seulement), veuillez communiquer avec :

Relations avec les médias
Direction générale des communications
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-952-1650
CIC-Media-Relations@cic.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :