Les membres du Groupe de travail intergouvernemental spécial sur la migration irrégulière se réunissent pour discuter du plus récent afflux de migrants

Communiqué de presse

19 avril 2018 — Ottawa (Ontario) – Les membres du Groupe de travail intergouvernemental spécial sur la migration irrégulière se sont réunis pour la neuvième fois hier pour discuter du maintien d’une étroite collaboration et les meilleurs moyens de gérer l’augmentation du nombre de migrants irréguliers qui sont entrés au Canada au cours des dernières semaines.

Le ministre fédéral et président du Groupe Marc Garneau a commencé la réunion en réitérant à quel point il est important pour le gouvernement fédéral et les provinces de maintenir une collaboration continue pour veiller à ce que la gestion de l’afflux des migrants se fasse avec compassion et dans le respect du droit canadien.

Le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté (IRCC) Ahmed Hussen a ajouté que, l’été dernier et tout au long de 2017, les deux ordres de gouvernement ont réussi à gérer le mouvement des migrants irréguliers en travaillant ensemble pour relever les défis à mesure qu’ils se présentaient.

Il a souligné les nouveaux investissements fédéraux de 173 millions de dollars sur deux ans visant à appuyer la réception et le traitement des demandes d’asile, les enquêtes de sécurité, les détentions et les renvois. Cela comprend une contribution de 74 millions de dollars à la Commission de l’immigration et du statut de réfugié (CISR) pour accroître ses capacités et accélérer le traitement des demandes. Il a indiqué que, l’an dernier, la CISR était parvenue à augmenter de 40 p. 100 le nombre de demandes traitées en entier grâce aux mesures d’amélioration de l’efficacité, et que les nouveaux fonds contribueraient à la prise de décisions à la CISR, ce qui allégerait le fardeau des provinces.

Récemment, le ministre Hussen a rencontré le haut-commissaire du Nigéria et discuté avec lui du cas des Nigérians qui traversent les États-Unis pour demander l’asile au Canada.

Pendant son voyage à Washington la semaine dernière, le ministre Garneau a rencontré des représentants du Département de la sécurité intérieure et soulevé la question de la migration irrégulière. Le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile Ralph Goodale participera à une rencontre avec la secrétaire du Département de la sécurité intérieure Kirstjen Nielsen en marge de la prochaine Réunion ministérielle sur la sécurité du G7 pour discuter d’enjeux liés à la sécurité frontalière commune et à la sécurité publique, y compris la migration irrégulière.

Le ministre Hussen a conclu en disant qu’IRCC et Affaires mondiales Canada (AMC) poursuivront leurs efforts de mobilisation conjoints aux États-Unis, notamment en tenant des rencontres avec des représentants d’organisations et des dirigeants communautaires. De plus, le réseau de missions d’AMC aux États-Unis continue de communiquer de façon proactive partout aux États-Unis des renseignements sur le fonctionnement de notre système d’immigration fondé sur des règles et de corriger toute information erronée qui circule.

À l’avenir, les membres du Groupe de travail ont convenu de prendre des mesures concrètes pour assurer la mise en œuvre d’une intervention coordonnée et efficace en réponse à cet afflux de migrants irréguliers. À cette fin, les membres ont annoncé qu’ils évalueront ensemble les détails des demandes présentées par le Québec pour l’obtention de ressources financières supplémentaires.

Par ailleurs, on a demandé aux fonctionnaires de se pencher sur la possibilité de mettre au point un système de triage à la frontière canado-américaine ou près de la frontière. Le système permettrait notamment de recueillir de l’information sur les demandeurs d’asile, notamment sur leur destination envisagée au Canada, afin d’atténuer les pressions exercées sur les grands centres urbains et de réduire les pénuries de main-d'œuvre dans certaines régions.

Les membres ont aussi convenu d’intensifier les efforts en vue d’une collaboration constructive avec les États-Unis dans ces dossiers.

À la fin de la réunion, le ministre Garneau a encouragé les membres à maintenir un dialogue ouvert et à travailler ensemble pour relever les défis communs. Les membres ont aussi reconnu que les demandeurs d’asile acceptés à titre de réfugiés authentiques fuyant la violence et la persécution contribueront à la croissance de notre pays en tant que résidents permanents.

Le Groupe de travail continuera de collaborer et de communiquer de l’information pour assurer la suite des choses.


Citations

« Nos échanges aujourd’hui ont démontré l’importance de maintenir un dialogue ouvert et continu avec nos partenaires provinciaux. À mesure que nous progressons, nous devons absolument continuer de travailler ensemble et poursuivre les progrès réalisés l’an dernier. »

L’honorable Marc Garneau, président du Groupe de travail intergouvernemental spécial sur la migration irrégulière

« Nous continuerons de travailler avec le Québec, l’Ontario et les autres provinces, car la collaboration est, d’après moi, le seul moyen de trouver des solutions novatrices et créatives pour mieux gérer la migration irrégulière. »

L’honorable Ahmed Hussen, ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

« Nous restons déterminés à protéger la sécurité des Canadiens ainsi que nos frontières. Nous continuons de veiller à l’application de nos lois et au respect de nos obligations internationales. »

L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Faits en bref

  • De janvier à mars 2018, le Canada a reçu 12 145 demandes d’asile. Au total, 42 p. 100 de ces demandes ont été présentées par des migrants irréguliers, dont la majorité continue de traverser la frontière au Québec. En fait, 96 p. 100 de toutes les interceptions effectuées par la GRC ont eu lieu à Lacolle.

  • L’unité de traitement mobile novatrice d’IRCC, qui a été utilisée au point d’entrée de Lacolle du 7 novembre 2017 au 9 février 2018, a permis de traiter 720 demandes d’asile. L’unité mobile a de nouveau été déployée à Lacolle pour traiter des demandes en raison de la récente augmentation du nombre de migrants.

  • Au total, 12 500 permis de travail ont été délivrés à des demandeurs d’asile au Québec depuis le 1er avril 2017.

  • De plus, 1 474 autres demandes de permis de travail ont été approuvées pour des demandeurs d’asile qui sont entrés au Canada ailleurs que par le Québec.

Liens connexes

Personnes-ressources

Questions concernant la migration irrégulière :

Relations avec les médias
Direction générale des communications
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-952-1650
IRCC.COMMMediaRelations-RelationsmediasCOMM.IRCC@cic.gc.ca

Questions au sujet du Groupe de travail :

Delphine Denis
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
613-991-0700
delphine.denis@tc.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :