Le Canada adopte un accord historique sur les migrations

Communiqué de presse

Le pacte sur les migrations est le premier cadre coopératif mondial négocié pour faciliter les migrations sûres, ordonnées et régulières

Le 10 décembre 2018 – Marrakech, Maroc – Le Canada estime qu’une coopération internationale efficace est essentielle afin de composer avec les défis courants qui sont associés à la migration internationale et de tirer parti de tous les avantages qu’elle entraîne.

Le Canada a annoncé aujourd’hui qu’il a adopté le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières (PMM), premier cadre mondial englobant tous les aspects de la migration internationale. Le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, l’honorable Ahmed Hussen, en a fait l’annonce à la Conférence intergouvernementale pour l’adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, qui s’est tenue à Marrakech, au Maroc.

Le PMM reconnaît les enjeux associés à la migration irrégulière, tout en mettant l’accent sur les contributions positives des migrants ainsi que les avantages des voies régulières et des systèmes de migration bien gérés. Les mouvements de migrants et de réfugiés sont un phénomène croissant partout dans le monde. Selon les Nations Unies, environ 258 millions de personnes sont en mouvement. De ce nombre, 68,5 millions doivent se déplacer de force, comme les réfugiés et les demandeurs d’asile, abandonner leur foyer et s’en trouver un autre en raison de la violence, de la discrimination et de la guerre.

Le PMM établit 23 objectifs, chacun axé sur un aspect des migrations. Les États participants ne sont pas tenus de mettre en œuvre l’ensemble des mesures; ils sont plutôt invités à les considérer comme des pratiques exemplaires favorisant l’atteinte des objectifs. Le PMM insiste sur le principe directeur de la souveraineté des États et sur le fait que chaque État a le droit souverain de contrôler ses propres frontières.

Le Canada a participé activement à l’élaboration du PPM et la majorité des quelque 200 mesures reflètent les pratiques canadiennes et cadrent bien avec les objectifs et engagements du Pacte. Après plus d’une année de négociations, il s’agit d’une étape importante qui représente le premier cadre multilatéral de réponse mondiale aux migrations.

Citations

« Les systèmes migratoires nationaux complets peuvent contribuer à stimuler l’innovation, la croissance économique et la stabilité sociale. Notre gouvernement estime que ce pacte mondial constitue non seulement un moyen efficace de relever les défis de l’immigration, mais aussi une occasion pour les nations de tirer avantage des contributions des nouveaux arrivants et de réussir leur intégration dans de nouveaux pays. »

– L’honorable Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

« Le Canada est fier d’adopter ce pacte mondial. Il s’agit d’un cadre international important pour mieux gérer et relever les défis migratoires mondiaux et améliorer la coopération entre les pays. Il contribue à un système international fondé sur des règles et favorise une approche globale de la migration fondée sur des faits, défend les droits de la personne et s’efforce d’éliminer la violence fondée sur le genre. Le Canada tient particulièrement à remercier Louise Arbour pour son leadership et son travail acharné afin de protéger les populations vulnérables et les migrants partout dans le monde. »

– L’honorable Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères

Faits en bref

  • En septembre 2016, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants. Celle-ci a lancé des processus distincts dans le but de créer deux accords internationaux non contraignants, soit le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières et le Pacte mondial sur les réfugiés.

  • La participation canadienne au Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières a été codirigée par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada et Affaires mondiales Canada.

  • Le nombre de migrants internationaux ne cesse d’augmenter dans le monde et était estimé à 258 millions en 2017, soit une augmentation de 49 % par rapport à l’an 2000.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Personnes-ressources à l’intention des médias seulement

Mathieu Genest
Cabinet du ministre
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-954-1064

Relations avec les médias
Direction générale des communications
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-952-1650
IRCC.COMMMediaRelations-RelationsmediasCOMM.IRCC@cic.gc.ca

Adam Austen
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères
adam.austen@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez notre page Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :