Soutenir les nouvelles arrivantes appartenant à une minorité visible à Victoria

Communiqué de presse

Nouveau projet pilote visant à éliminer les multiples obstacles à la réussite sur le marché du travail canadien pour les femmes

Le 17 décembre – Victoria – Le gouvernement du Canada s’engage à offrir aux nouvelles arrivantes le soutien et les services dont elles ont besoin pour mettre à profit au maximum leurs talents et leur expérience afin de s’intégrer et de contribuer pleinement à l’économie canadienne et à leur collectivité.

Les nouvelles arrivantes appartenant à une minorité visible peuvent être confrontées à de multiples obstacles à la réussite, notamment à une discrimination fondée sur le sexe ou la race, à un emploi précaire ou un faible revenu, à l’absence de services de garde d’enfants abordables et à un faible soutien social.

Reconnaissant ces difficultés, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) octroie des fonds supplémentaires pouvant atteindre 5 millions de dollars à 10 fournisseurs de services du Canada au cours des 3 prochaines années afin d’accroître l’aide à l’emploi et les services à l’intention des nouvelles arrivantes.

L’Inter-­Cultural Association of Greater Victoria offre des ateliers d’orientation en groupe destinés aux nouvelles arrivantes ainsi que divers ateliers pédagogiques et séminaires de formation portant sur de nombreux sujets liés au multiculturalisme, à la sensibilisation à la diversité, à l’immigration et aux droits de la personne au travail et dans la collectivité. Ces fonds supplémentaires de 310 000 $ permettront à l’organisme d’accroître les services essentiels aux nouvelles arrivantes.

Déterminer quels sont les fournisseurs de services financés par IRCC qui offrent déjà d’excellents programmes pour les femmes et leur allouer des fonds supplémentaires permettra de renforcer immédiatement la capacité d’appuyer les nouvelles arrivantes appartenant à une minorité visible.

Le financement annoncé aujourd’hui s’inscrit dans le cadre d’un projet pilote de 3 ans d’IRCC sur les nouvelles arrivantes appartenant à une minorité visible et il comprend également l’établissement de nouveaux partenariats avec des organisations pour les femmes. Le 5 décembre, IRCC a lancé un processus de déclaration d’intérêt pour l’établissement de nouveaux partenariats avec des organisations pour les femmes qui ne sont pas actuellement financées par le ministère. IRCC allouera des fonds pouvant atteindre 7 millions de dollars au cours des 3 prochaines années pour des programmes et services nouveaux et novateurs afin d’aider les femmes appartenant à une minorité visible à accéder au marché du travail et de renforcer la capacité des petits organismes dirigés par des femmes appartenant à une minorité visible ou offrant des services à ces-dernières.

Citations

« L’emploi est essentiel à l’intégration des nouveaux arrivants. Avoir un emploi ne permet pas seulement d’apporter une contribution économique au Canada, cela crée également un sentiment de dignité et d’appartenance. Les nouvelles arrivantes appartenant à une minorité visible peuvent être confrontées à de multiples obstacles à l’emploi, notamment une discrimination et l’absence de services de garde abordables. Je suis fier que mon ministère ait mis en place un projet pilote qui apportera un soutien et des services directs à ces nouvelles arrivantes alors qu’elles se préparent à entrer dans le marché du travail canadien, cherchent un emploi et progressent dans leur carrière. »

– L’honorable Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Faits en bref

  • Le revenu annuel médian des nouvelles arrivantes appartenant à une minorité visible est le plus faible de tous les groupes de nouveaux arrivants, soit 26 624 $, comparativement à 30 074 $ pour les nouvelles arrivantes n’appartenant pas à une minorité visible, à 35 574 $ pour les hommes appartenant à une minorité visible et à 42 591 $ pour les hommes n’appartenant pas à une minorité visible.

  • Les nouvelles arrivantes appartenant à une minorité visible sont plus susceptibles d’être sans emploi. D’après le recensement de 2016, le taux de chômage de ces nouvelles arrivantes (9,7 %) est supérieur à celui des hommes appartenant à une minorité visible (8,5 %) et des hommes n’appartenant pas à une minorité visible (6,4 %).

  • Les organismes souhaitant participer au processus de déclaration d’intérêt sont invités à consulter les Lignes directrices relatives au financement disponibles en ligne et à envoyer leur déclaration d’intérêt au plus tard le 4 janvier 2019.

Liens connexes

Personnes-ressources

Personnes-­ressources à l’intention des médias seulement

Mathieu Genest
Cabinet du ministre
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613­-954­-1064

Relations avec les médias
Direction générale des communications
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-952-­1650
IRCC.COMMMediaRelations­-RelationsmediasCOMM.IRCC@cic.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :