Le Canada apporte son soutien aux aides familiaux

Communiqué de presse

Lancement de 2 nouveaux programmes pilotes : gardiens et gardiennes d’enfants en milieu familial et aides familiaux à domicile

Le 15 juin 2019 – Toronto (Ontario) – Le Canada soutient les aides familiaux qui viennent au Canada pour s’y établir de façon permanente en lançant 2 nouveaux programmes pilotes qui leur sont destinés.

Les demandes dans le cadre du Programme pilote pour les gardiens et gardiennes d’enfants en milieu familial et du Programme pilote pour aides familiaux à domicile — lesquels remplacent le Programme de la garde d’enfants et le Programme des soins aux personnes ayant des besoins médicaux élevés qui arrivent à échéance — seront acceptées à compter du 18 juin 2019.

Les aides familiaux ne recevront désormais un permis de travail que s’ils ont reçu une offre d’emploi au Canada et qu’ils répondent aux critères normalisés des programmes d’immigration économique. Une fois au Canada, les aides familiaux pourront commencer à travailler pour acquérir les 2 années d’expérience de travail au Canada requises pour présenter une demande de résidence permanente.

Grâce à ces nouveaux programmes pilotes, les aides familiaux bénéficieront également de ce qui suit :

  • un permis de travail lié à une profession, plutôt qu’à un employeur, pour permettre aux aides familiaux de changer rapidement d’emploi, s’il y a lieu;
  • un permis de travail ouvert ou un permis d’études pour les membres de la famille immédiate afin qu’ils puissent accompagner les aides familiaux au Canada;
  • une transition claire du statut de résident temporaire à celui de résident permanent, pour faire en sorte qu’une fois que les aides familiaux auront satisfait à l’exigence d’expérience de travail, ils pourront rapidement devenir des résidents permanents.

Ces nouveaux programmes pilotes offrent aux aides familiaux de l’étranger et à leur famille une voie d’accès claire et directe vers la résidence permanente.

Le Canada est résolu à améliorer la vie des immigrants et à appuyer la création d’emplois pour la classe moyenne.

Citations

« Le Canada soutient ses aides familiaux. Nous nous sommes engagés à améliorer la vie des aides familiaux et de leur famille qui viennent de partout dans le monde pour prendre soin de nos proches et, grâce à ces nouveaux programmes pilotes, nous pourrons respecter cet engagement. »

– L’honorable Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Faits en bref

  • À compter du 18 juin 2019, les programmes pilotes arrivant à échéance n’accepteront plus de nouvelles demandes. Les aides familiaux qui ont présenté une demande avant cette date verront leur demande traitée jusqu’à ce qu’une décision finale soit rendue.

  • Les aides familiaux qui s’affairaient à présenter une demande dans le cadre des programmes pilotes venant sous peu à échéance peuvent maintenant présenter leur demande au titre du Programme pilote pour les gardiens et gardiennes d’enfants en milieu familial ou du Programme pilote pour aides familiaux à domicile.

  • La voie d’accès provisoire à l’intention des aides familiaux, soit la voie d’accès à court terme pour les aides familiaux qui sont arrivés au Canada comme travailleurs étrangers temporaires depuis 2014, mais qui n’étaient pas admissibles à la résidence permanente dans le cadre du programme existant, sera prolongée. La voie d’accès provisoire rouvrira le 8 juillet 2019 et les demandes seront acceptées pendant 3 mois.

  • Les nouveaux programmes pilotes n’accepteront qu’un maximum de 2 750 demandeurs principaux chacun, pour un total de 5 500 demandeurs principaux par année, sans compter les membres de leur famille immédiate.

  • Les premières demandes présentées dans le cadre des nouveaux programmes pilotes seront traitées selon une norme de service de 12 mois. Un délai de six mois s’appliquera pour finaliser une demande après que l’aide familial aura fourni la preuve qu’il satisfait à l’exigence relative à l’expérience de travail.

  • Avec le passage aux permis de travail liés à une profession dans le cadre des programmes pilotes destinés aux gardiens et gardiennes d’enfants en milieu familial et aux aides familiaux à domicile, les employeurs n’auront plus besoin de mener une étude d’impact sur le marché du travail avant d’embaucher un aide familial de l’étranger.

Liens connexes

Personnes-ressources

Personnes-ressources à l’intention des médias seulement

Mathieu Genest
Cabinet du ministre
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-954-1064

Relations avec les médias
Direction générale des communications
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-952-1650
IRCC.COMMMediaRelations-RelationsmediasCOMM.IRCC@cic.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :