Élargir l’accès des réfugiés aux solutions dans des pays tiers : Des dirigeants internationaux lancent l’Alliance mondiale pour la mobilité des travailleurs réfugiés

Communiqué de presse

Le 6 avril 2022 – Ottawa (Ontario) – Partout dans le monde, des millions de personnes sont déplacées et ont besoin de sécurité et de protection. Seulement environ 1 % des réfugiés ont accès à la réinstallation chaque année, ce qui laisse des millions de personnes dans l’incertitude et un important bassin de talents inexploité. Au-delà de la réinstallation, les voies d’accès complémentaires pour la main-d’œuvre offrent un moyen supplémentaire pour les personnes déplacées de trouver des solutions durables dans des pays tiers grâce à des programmes de migration des travailleurs. Ces voies d’accès reconnaissent les compétences, l’expérience et le talent des réfugiés, en plus de leur besoin de protection.

Pour connaître du succès à grande échelle, nous devons rendre les voies d’immigration de la main-d’œuvre accessibles aux réfugiés. Aujourd’hui, l’Alliance mondiale pour la mobilité des travailleurs réfugiés a été lancée afin de donner un élan à l’adoption de voies d’accès complémentaires pour la main-d’œuvre. Le Canada en sera le premier président. Des dirigeants du Canada, de l’Australie, de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, de l’Organisation internationale pour les migrations, de la Chambre de commerce internationale, de Fragomen, de Talent Beyond Boundaries et de RefugePoint ont participé à la première rencontre afin de discuter du pouvoir de transformation des initiatives sur la mobilité des travailleurs réfugiés.

En collaborant avec des partenaires et des pays aux vues similaires, le Canada continuera d’être un chef de file mondial pour ce qui est d’attirer des talents du monde entier afin de combler les pénuries de main-d’œuvre qualifiée et de favoriser la reprise économique post-pandémie. Les voies d’accès complémentaires pour la main-d’œuvre viennent s’ajouter aux programmes de réinstallation humanitaire existants, dans le but d’accroître le nombre de voies d’accès disponibles pour les réfugiés qualifiés qui souhaitent immigrer à l’étranger.

Cette initiative s’appuie sur le Projet pilote sur la voie d’accès à la mobilité économique du Canada, un programme novateur qui reconnaît les compétences et les capacités des réfugiés en éliminant les obstacles et en les aidant, eux et leur famille, à immigrer au Canada par le biais de programmes économiques existants.

L’Alliance mobilisera des intervenants mondiaux de gouvernements, d’entreprises, d’organisation non gouvernementale et de la société civile afin d’accroître le nombre de réfugiés qualifiés que le Canada accueille et de réduire les pénuries de main-d’œuvre les plus criantes.

L’Alliance organisera des activités tout au long de l’année afin de cerner les occasions de mettre en œuvre et d’améliorer des initiatives de voies d’accès pour la main-d’œuvre. De plus, elle s’emploiera à mieux comprendre les défis stratégiques et opérationnels associés à leur mise en œuvre et à trouver des solutions pour les surmonter. Ce travail comprend une importante collaboration afin que les projets pilotes puissent devenir des programmes officiels. Le succès dépendra de la participation des nombreux intervenants qui appuient activement la mise en œuvre de ces voies d’accès, et dont l’expérience et les leçons apprises seront essentielles à l’amélioration des politiques et des programmes.

L’Alliance préparera également un rapport détaillé en 2024 qui documentera son travail et ses réussites et fera état des considérations politiques et opérationnelles pour la mise à l’échelle et l’institutionnalisation de voies d’accès complémentaires pour la main-d’œuvre pour les réfugiés partout dans le monde.

Dans le cadre de cette collaboration mondiale, l’Alliance examinera comment ces initiatives peuvent aider les réfugiés qualifiés qui ont besoin de protection tout en leur donnant l’occasion d’apporter une contribution significative à leur nouvelle communauté.

Comprendre et faciliter l’admission de réfugiés qualifiés par des voies alternatives et novatrices n’est pas seulement un complément à nos engagements humanitaires, c’est aussi un engagement envers la croissance économique en soutenant nos communautés et les industries à travers le pays qui dépendent de l’immigration. Les voies d’accès complémentaires pour la main-d’œuvre permettront d’attirer et de retenir davantage de nouveaux arrivants dans les régions aux prises avec de graves problèmes économiques, démographiques et de main-d’œuvre. L’Alliance mondiale pour la mobilité des travailleurs réfugiés contribuera à faire profiter nos communautés et tous les secteurs de l’économie des contributions incommensurables des immigrants.

Citations

« Les voies d’accès complémentaires pour la main-d’œuvre sont des solutions qui profitent à tous, car elles offrent aux réfugiés et à leurs familles des voies supplémentaires et efficaces vers la protection, tout en aidant à la croissance des collectivités en répondant aux besoins du marché du travail. Cette initiative s’appuie sur le Projet pilote sur la voie d’accès à la mobilité économique, qui aide déjà à accroître la mobilité des travailleurs réfugiés. À titre de président de l’Alliance pour les 2 prochaines années, le Canada travaillera en étroite collaboration avec un grand nombre de partenaires, dont des réfugiés ayant une expérience vécue, afin de jeter les bases de la mise en œuvre de solutions novatrices à l’échelle mondiale. »

- L’honorable Sean Fraser, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

« Les réfugiés qualifiés apportent une contribution importante aux communautés, aux marchés du travail et aux économies des pays d’accueil. Cela a été démontré en particulier par le programme pilote australien d’accord sur le travail des réfugiés qualifiés (Skilled Refugee Labour Agreement Pilot). L’Australie est fière d’être membre de l’Alliance et s’est engagée à travailler avec la communauté internationale pour favoriser un dialogue mondial sur les voies d’accès complémentaires pour la main-d’œuvre pour les réfugiés et les personnes déplacées. »

- L’honorable Alex Hawke, ministre australien de l’Immigration, de la Citoyenneté, des Services aux migrants et des Affaires multiculturelles (Immigration, Citizenship, Migrant Services and Multicultural Affairs)

« Trop souvent, je rencontre des réfugiés qui ont énormément de talent, mais dont les possibilités sont limitées. Les voies d’accès complémentaires pour la main-d’œuvre permettront de changer cela. Elles offrent la protection et la sécurité dont les réfugiés ont besoin tout en leur donnant la chance de mettre à profit leurs compétences pour améliorer leur vie et celle de leur famille, et du même coup en faire bénéficier les pays et les communautés qui les accueillent. »

- Filippo Grandi, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés

« À l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), nous reconnaissons le potentiel des voies d’accès à la mobilité pour la main-d’œuvre pour tirer parti des compétences et des talents de millions de personnes déplacées tout en fournissant des garanties pour leur protection. En tant qu’organisation ayant des décennies d’expérience dans le domaine de la gouvernance des migrations, de la réinstallation, de la migration de main-d’œuvre et des urgences, l’OIM comprend que l’élaboration de voies de migration régulières, qui combinent explicitement (et de manière inhabituelle) les principes humanitaires et économiques, sera une tâche difficile, mais extrêmement gratifiante. L’Alliance mondiale pour la mobilité des travailleurs réfugiés offre une excellente occasion d’élaborer des solutions collaboratives qui placent à la fois les vulnérabilités et les forces des migrants au centre de toute conception de politiques et de programmes. »

- Ugochi Daniels, directrice générale adjointe des Opérations, Organisation internationale pour les migrations 

« En tant que représentante du secteur privé mondial, la Chambre de commerce internationale permet aux entreprises de garantir la paix, la prospérité et les possibilités pour tous, notamment les personnes déplacées dont les moyens de subsistance ont été compromis. Cette initiative sur la mobilité de la main-d’œuvre est un excellent exemple de la façon dont les entreprises du monde entier peuvent contribuer à la mise en œuvre de solutions durables pour les millions de personnes déplacées partout dans le monde. »

- John W. H. Denton AO, secrétaire général, Chambre de commerce internationale

« Nous sommes fiers de faire partie de l’Alliance mondiale pour la mobilité des travailleurs réfugiés. Nous aidons actuellement les réfugiés à entrer au Canada et dans d’autres pays par des voies existantes, ce qui profite tant aux réfugiés qu’aux employeurs qui ont besoin de travailleurs qualifiés. Je n’ai aucun doute que grâce au travail de l’Alliance, le soutien à cette merveilleuse initiative augmentera à mesure que les pays et les employeurs chercheront à y jouer un rôle. Elle aura un effet positif pour de nombreuses personnes dans le monde et Fragomen se réjouit à l’idée de travailler avec les autres membres de l’Alliance pour ajouter aux progrès importants réalisés à ce jour. »

- David Crawford, associé directeur, bureau de Toronto, Fragomen

« La mobilité de la main-d’œuvre et la notion d’autonomie pour les réfugiés reposent sur la dignité. La perception des réfugiés comme étant des victimes de la guerre est renversée; ils sont considérés comme des individus qui ont des forces, des compétences et des capacités uniques à contribuer à leur collectivité. Après une entrevue pour un emploi dans le cadre du Projet pilote sur la voie d’accès à la mobilité économique, un candidat a confié à l’équipe de RefugePoint : “C’était le plus beau jour de ma vie de réfugié, parce que j’ai senti qu’ils ont vu qui j’étais vraiment.” Les déplacements forcés ayant atteints des niveaux sans précédent ⁠(plus de 1 % de la population mondiale a été forcée de quitter son pays) nous devons envisager un avenir différent dans lequel les collectivités et les pays se font concurrence pour accueillir des réfugiés. La mobilité de la main-d’œuvre est une voie vers cet avenir. »

- Sasha Chanoff, PDG et fondateur, RefugePoint

« Talent Beyond Boundaries a été fondé il y a 6 ans en tenant compte d’une vérité fondamentale : les réfugiés sont des personnes qui ont des compétences, des talents et des aspirations. Lorsqu’elles sont acceptées, les personnes déplacées peuvent être des atouts pour les entreprises et les collectivités du monde entier, ce qui nous enrichit tous. Depuis, nous avons aidé plus de 500 réfugiés à atteindre la sécurité grâce à des voies d’accès à la migration pour les travailleurs qualifiés. Cela comprend environ 280 candidats qui ont obtenu un emploi en Australie, au Canada et au Royaume-Uni, ainsi que les membres de leur famille. Et ce n’est que le début! Plus de 40 000 personnes déplacées de partout dans le monde sont actuellement inscrites dans notre catalogue de talents. Les réfugiés ont plus que jamais besoin de solutions. La mobilité de la main-d’œuvre qualifiée doit de toute urgence devenir une voie complémentaire permettant aux personnes déplacées de reprendre leur carrière et de reconstruire leur vie dans la dignité et la détermination. »

- Stephanie Cousins, PDG, Talent Beyond Boundaries

Faits en bref

  • Le Pacte mondial sur les réfugiés, adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies en décembre 2018, comprend l’élaboration de voies complémentaires comme objectif principal visant à accroître les possibilités de solutions durables grâce à l’admission de réfugiés dans des pays tiers.

  • Pour appuyer cet objectif, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés et une coalition de partenaires ont lancé la Stratégie triennale sur la réinstallation et les voies complémentaires d’admission (2019-2021), qui recommandait la mise sur pied d’alliances multipartites propres à certaines voies complémentaires (main-d’œuvre, éducation et réunification des familles).

  • Les voies d’accès complémentaires pour la main-d’œuvre reposent sur des partenariats étroits entre les gouvernements, les employeurs, les organisations internationales et les groupes de la société civile, qui travaillent ensemble pour trouver et recruter des réfugiés qualifiés et les aider à s’établir dans leur nouvel emploi et leur nouveau foyer.

  • Les 8 membres fondateurs de l’Alliance mondiale pour la mobilité des travailleurs réfugiés apportent une expérience variée de la réinstallation des réfugiés et des voies d’accès complémentaires pour la main-d’œuvre, et recruteront activement d’autres participants ayant de l’expérience et des intérêts dans ces initiatives afin de participer aux activités de l’Alliance.

  • Le Projet pilote sur la voie d’accès à la mobilité économique du Canada aide les réfugiés qualifiés à l’étranger pouvant répondre aux besoins du marché du travail à immigrer au Canada par l’entremise de programmes économiques existants. Le projet pilote repose sur de solides partenariats avec un grand nombre d’intervenants, comprenant 8 provinces et territoires, des collectivités, des employeurs et des organisations non gouvernementales partenaires.

  • Le gouvernement australien, en collaboration avec Talent Beyond Boundaries, met à l’essai un programme visant à offrir aux réfugiés qualifiés et à leurs familles une voie d’accès à la vie et au travail en Australie. Dans le cadre de ce programme pilote, lancé en juillet 2021, les entreprises australiennes autorisées pourront recourir à une convention collective pour parrainer des réfugiés qualifiés afin qu’ils puissent travailler dans leur entreprise.

Liens connexes

Personnes-ressources

Personnes-ressources à l’intention des médias seulement

Aidan Strickland
Attaché de presse
Cabinet du ministre, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
aidan.strickland@cic.gc.ca

Relations avec les médias
Direction générale des communications
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
613-952-1650
IRCC.COMMMediaRelations-RelationsmediasCOMM.IRCC@cic.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :