Entrée express – Rapport de fin d’année 2018

Entrée express – Rapport de fin d’année 2018 (PDF, 1,20 Mo)

Aperçu du système Entrée express

Lancé en janvier 2015, Entrée express est le système phare de gestion des demandes du Canada pour les programmes de l’immigration économique suivants : le Programme des travailleurs qualifiés (fédéral), le Programme des travailleurs de métiers spécialisés (fédéral), la catégorie de l’expérience canadienne et une partie du Programme des candidats des provinces. Comme il est indiqué ci-après, Entrée express permet au gouvernement du Canada de gérer la réception des demandes de résidence permanente dans le cadre de ces programmes précis de l’immigration économique, tout en favorisant la sélection des personnes qui sont les plus susceptibles de réussir au Canada.

Comme pour les rapports antérieurs de fin d’année d’Entrée express, le présent rapport donne un aperçu du système Entrée express et fournit des données de 2018 pour toutes les étapes de son continuum, ce qui comprend la présentation d’un profil, les invitations à présenter une demande, la présentation de demandes, les délais de traitement et le nombre d’admissions. Il contient également une section sur des données ventilées selon le sexe.

Fonctionnement du système Entrée express

Le système Entrée express permet de gérer les demandes de résidence permanente à l’aide d’un processus comprenant deux volets. Premièrement, les personnes déclarent leur intérêt pour immigrer au Canada en remplissant un profil en ligne, qui fait ensuite l’objet d’une vérification par voie électronique permettant de déterminer si elles sont admissibles au Programme des travailleurs étrangers (fédéral), au Programme des travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) ou à la catégorie de l’expérience canadienneNote de bas de page 1. Les personnes qui satisfont aux critères d’admissibilité d’au moins un de ces programmes sont ajoutées au bassin d’Entrée express et se voient octroyer une note du Système de classement global (SCG) en fonction des renseignementscontenus dans leur profil par rapport à des critères de pointage transparents, ce qui comprend des facteurs comme les études, les compétences linguistiques et l’expérience de travail. Ensuite, les candidats dans le bassin sont classés les uns par rapport aux autres en fonction de leur note du SCG.

Deuxièmement, à quelques semaines d’intervalle, est publiée une instruction ministérielle précisant le nombre d’invitations à présenter une demande (IPD) de résidence permanente qui seront envoyées aux candidats dans le bassin d’Entrée express à une date donnée.Note de bas de page 2 Cette instruction ministérielle peut également indiquer que la ronde d’IPD ciblera un ou plusieurs programmes de l’immigration économique dans le cadre d’Entrée express. Pendant une ronde donnée, les invitations sont envoyées aux candidats, selon l’ordre décroissant des notes du SCG, jusqu’à ce que le nombre maximal d’invitations indiqué dans l’instruction ministérielle connexe soit atteint.Note de bas de page 3 Le profil des candidats qui n’ont pas reçu d’IPD, ou qui ont décliné l’IPD, demeure dans le bassin pendant une période maximale de 12 mois. Si les personnes qui reçoivent une IPD n’y répondent pas, leur candidature est retirée du bassin.

Les candidats ayant reçu une IPD disposent de 60 jours pour soumettre une demande de résidence permanente en ligne à IRCC.Note de bas de page 4 Après la réception d’une telle demande, un agent d’immigration évalue la demande afin de vérifier la note du SCG obtenue par le demandeur et l’admissibilité de ce dernier au programme, et de veiller à ce que le demandeur principal et les membres de la famille qui l’accompagnent ne soient pas interdits de territoire. Si l’agent d’immigration juge que toutes les conditions sont satisfaites et que le demandeur principal et les membres de la famille qui l’accompagnent ne sont pas interdits de territoire, ils se voient octroyer un visa de résident permanent. Les demandeurs et les membres de la famille qui l’accompagnent deviennent des résidents permanents lorsqu’ils sont admis au Canada.

La norme de traitement des demandes présentées au titre d’Entrée express est de six mois dans 80 % des cas. Cette période débute le jour de la réception de la demande dûment remplie et se termine lorsqu’un agent d’immigration prend une décision définitive.

Le SCG est la pierre angulaire du système de gestion des demandes d’Entrée express. La note du SCG comprend deux éléments : des points de base et des points additionnels. Un candidat non accompagné d’un conjoint peut obtenir un nombre maximal de 600 points pour les facteurs de base, selon ses caractéristiques sur le plan du capital humain (c.-à-d. l’âge, les études, les compétences en langues officielles et l’expérience de travail).Note de bas de page 5 Ces facteurs permettent de prédire un plus grand potentiel de réussite sur le marché du travail canadien.

En ce qui concerne les points additionnels, un candidat peut obtenir des points s’il a été désigné par une province ou un territoire (600 points), s’il dispose d’un emploi réservé (50 ou 200 points), s’il possède un diplôme d’études postsecondaires canadien (15 ou 30 points), s’il maîtrise le français (15 ou 30 points), ou s’il a un frère ou une sœur au Canada (15 points). À l’exception des points octroyés pour la désignation d’une province ou d’un territoire, qui sont suffisants pour garantir la réception d’une IPD par le candidat dans la ronde qui suit, les points additionnels accroissent la probabilité qu’un candidat donné obtienne une IPD; par contre, il n’est pas garanti que ce soit le cas.

Les candidats dans le bassin d’Entrée express sont tenus de mettre à jour leur profil afin qu’il rende compte de tout changement dans leur situation, et cette mesure peut déclencher un nouveau calcul de la note du SCG. Certaines mises à jour s’enclenchent automatiquement, notamment à l’anniversaire de la personne ou à l’expiration des résultats de l’évaluation des compétences linguistiques. Par conséquent, les candidats peuvent prendre des mesures pour accroître leur note du SCG, ce qui augmente la probabilité qu’ils soient sélectionnés aux fins de réception d’une IPD. Par exemple, un candidat peut renforcer ses compétences dans une langue officielle, obtenir un emploi réservé ou présenter une évaluation des diplômes d’études pour des diplômes obtenus à l’étranger.

La note maximale du SCG que peut obtenir un candidat s’élève à 1 200 points, soit 600 points de base et 600 points additionnels. Les renseignements fournis à l’étape du profil aux fins de calcul de la note du SCG sont déclarés par le candidat et doivent être appuyés par des documents adéquats à l’étape de la présentation de la demande. Sinon, la demande pourrait faire l’objet d’un refus.

Profils soumis au bassin pour l’Entrée express

En 2018, près de 280 000 profils Entrée express ont été soumis par l’intermédiaire du système, ce qui représente une hausse de plus de 10 % par rapport à 2017 (Tableau 1).Note de bas de page 6 Parmi les profils soumis en 2018, 70 % des candidats étaient admissibles à au moins un programme visé par Entrée express (Programme des travailleurs qualifiés [fédéral], Programme des travailleurs de métiers spécialisés [fédéral] ou catégorie de l’expérience canadienne); en 2017, ce pourcentage se chiffrait à 65 %. La proportion de candidats ayant soumis un profil et étant admissibles à au moins un des trois volets a connu une hausse constante depuis le lancement d’Entrée express en 2015.

Tableau 1 : Profils soumis à Entrée express, 2017 et 2018

Issue du profil 2017 2018
Nombre total de profils soumis 250 156 278 590
Nombre de profils non admissibles 87 747 82 931
Pourcentage de candidats non admissibles 35 % 30 %
Nombre de profils admissibles 162 409 195 659
Pourcentage de candidats admissibles 65 % 70 %

Parmi les personnes admissibles ayant soumis un profil en 2018, la majorité d’entre elles (71 %) n’ont réclamé aucun point additionnel à la soumission du profil (Tableau 2). Les types de points additionnels les plus fréquemment réclamés en 2018 étaient pour la présence d’un frère ou d’une sœur au Canada (12 %) et les études au Canada (11 %). La hausse marquée de la proportion de candidats admissibles ayant obtenu des points additionnels pour la présence d’un frère ou d’une sœur au Canada (qui est passée de 7 % en 2017 à 12 % en 2018) et la maîtrise du françaisNote de bas de page 7 (qui est passée de 2 % en 2017 à 4 % en 2018) est au moins en partie liée à la mise en œuvre de ces types de points en juin 2017.

Tableau 2 : Profils admissibles soumis selon le type de points additionnels obtenus, 2017 et 2018 (non mutuellement exclusifs)

Type de points additionnels 2017 nombre % 2018 nombre %
Aucun point additionnel 119 172 73 % 138 137 71 %
Emploi réservé 9 173 6 % 9 693 5 %
Études au Canada 23 506 14 % 22 451 11 %
Maîtrise du français 2 437 2 % 7 180 4 %
Frère ou sœur 11 561 7 % 23 588 12 %
Total 162 409 0 195 659 0

Composition du bassin d’Entrée express

La répartition des notes du SCG pour les profils des candidats dans le bassin le 3 janvier 2018 et le 3 janvier 2019 se trouve au Tableau 3. Le 3 janvier 2019, les notes du SCG pour les candidats se concentraient dans la fourchette 350 à 449. Il convient de souligner que le bassin d’Entrée express est dynamique et que la répartition des notes du SCG change chaque fois qu’un profil admissible est soumis ou mis à jour, ou que des profils arrivent à expiration.

Tableau 3 : Répartition des notes du SCG dans le bassin d’Entrée express

Fourchette des notes du SCG Nombre de candidats au 3 janvier 2018 Nombre de candidats au 3 janvier 2019
>1000 36 35
950 - 999 76 85
900 - 949 69 83
850 - 899 17 20
800 - 849 1 8
750 - 799 1 10
700 - 749 3 4
650 - 699 0 2
600 - 649 0 2
550 - 599 10 9
500 - 549 97 101
450 - 499 1 177 1 684
400 - 449 20 404 31 181
440 - 449 1 355 775
430 - 439 4 224 9 769
420 - 429 4 167 6 314
410 - 419 4 889 6 857
400 - 409 5 769 7 466
350 - 399 28 983 37 574
390 - 399 5 254 7 204
380 - 389 5 707 7 461
370 - 379 6 283 8 203
360 - 369 5 917 7 457
350 - 359 5 822 7 249
300 - 349 17 385 21 110
340 - 349 5 189 6 562
330 - 339 4 418 5 436
320 - 329 3 557 4 231
310 - 319 2 532 2 936
300 - 309 1 689 1 945
250 - 299 1 976 2 302
200 - 249 466 496
150 - 199 279 190
100 - 149 84 63
<100 23 18
Total 71 087 94 977

Comme l’indique le Tableau 4, la majorité des profils n’ont obtenu aucun point additionnel en date du 3 janvier 2019. Dans la plupart des autres profils, seulement un type de point additionnel avait été obtenu, le plus souvent pour « frère ou d’une sœur au Canada » ou « études au Canada ». Moins de 2 % des candidats dont le profil était dans le bassin à cette date avaient obtenu plus d’un type de points additionnels. Les notes du SCG visant des candidats ayant obtenu seulement des points pour un « emploi réservé » se concentraient dans une fourchette inférieure (1-300) par rapport à celle à laquelle appartenaient les notes des candidats ayant obtenu d’autres types de points additionnels.

Tableau 4 : Nombre total de profils dans le bassin en date du 3 janvier 2019, selon la note du SCG et les types de points additionnels (mutuellement exclusifs)

Types points additionnels 1-299 300-349 350-399 400-449 450-499 500-549 550-599 600-1200 Total
Aucun point additionnel 1 750 17 566 30 074 22 420 918 4 0 0 72 732
Un type de points additionnels

Candidat des provinces

0 0 0 0 0 0 0 246 246

Emploi réservé

673 341 368 435 101 26 3 2 1 949

Études au Canada

42 340 1 500 3 796 362 46 0 0 6 086

Maîtrise du français

16 158 595 698 52 10 0 0 1 529

Frère ou sœur au Canada

417 2 569 4 711 3 101 155 1 0 0 10 954
Deux types de points additionnels

Emploi réservé et études au Canada

4 9 19 121 37 1 4 0 195

Emploi réservé et maîtrise du français

3 5 16 12 1 3 0 1 41

Emploi réservé et frère ou sœur au Canada

149 45 41 68 6 0 0 0 309

Études au Canada et maîtrise du français

0 2 6 13 1 0 1 0 23

Études au Canada et frère ou sœur au Canada

9 33 130 360 43 6 0 0 581

Maîtrise du français et frère ou sœur au Canada

6 41 110 144 6 1 0 0 308
Trois types de points additionnels

Emploi réservé, études au Canada et maîtrise du français

0 0 0 0 0 1 1 0 2

Emploi réservé, études au Canada et frère ou sœur au Canada

0 0 4 9 1 2 0 0 16

Emploi réservé, maîtrise du français et frère ou sœur au Canada

0 1 0 2 0 0 0 0 3

Études au Canada, maîtrise du français et frère ou sœur au Canada

0 0 0 1 1 0 0 0 2
Tous les types de points additionnels 0 0 0 1 0 0 0 0 1
Total 3 069 21 110 37 574 31 181 1 684 101 9 249 94 977

Résultats des rondes d’invitations à présenter une demande de 2018 dans le cadre d’Entrée express

Comme il est indiqué au Tableau 5, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) a tenu 27 rondes d’IPD et a envoyé 89 800 invitations en 2018. L’augmentation du nombre d’invitations envoyées en 2018 par rapport à 2017 (année pendant laquelle 86 022 invitations avaient été envoyées) est conforme à la hausse de la cible d’admission de travailleurs hautement qualifiés (fédéral) établie dans le Plan des niveaux d’immigration de 2018.Note de bas de page 8

En 2018, plus de la moitié du nombre total d’invitations envoyées visait le Programme des travailleurs qualifiés (fédéral) (53 %), et environ un tiers visait la catégorie de l’expérience canadienne (34 %).

Le 30 mai 2018, seulement des candidats au Programme des candidats des provinces et au Programme des travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) ont reçu une invitation. Le 24 septembre 2018, seulement des candidats au Programme des travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) ont reçu une invitation. Ces rondes d’IPD visant un programme en particulier ont été effectuées conformément à l’instruction ministérielle connexe. Hormis ces deux rondes d’IPD, le seuil du SCG se situait entre 439 et 456 en 2018.

Tableau 5 : Invitations envoyées aux candidats en 2018 selon le programme d’immigration économique

Date de l’invitation à présenter une demande Seuil du SCG Catégorie de l’expérience canadienne Candidats des provinces ou des territoires Travailleurs qualifiés (fédéral) Travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) Total
10 janv. 446 984 378 1 388 0 2 750
24 janv. 444 979 360 1 411 0 2 750
7 févr. 442 1 077 433 1 490 0 3 000
21 févr. 442 945 510 1 544 1 3 000
14 mars 456 1 069 625 1 306 0 3 000
26 mars 446 1 006 248 1 746 0 3 000
11 avr. 444 1 480 346 1 674 0 3 500
25 avr. 441 1 196 272 2 031 1 3 500
9 mai 441 1 371 328 1 800 1 3 500
23 mai 440 1 093 325 2 082 0 3 500
30 mai 288 0 200 0 500 700
13 juin 451 1 359 468 1 923 0 3 750
25 juin 442 1 321 344 2 085 0 3 750
11 juil. 442 1 537 497 1 716 0 3 750
25 juil. 441 1 190 450 2 110 0 3 750
8 août 440 1 382 338 2 030 0 3 750
22 août 440 1 273 346 2 131 0 3 750
5 sept. 440 1 413 365 2 122 0 3 900
19 sept. 441 1 220 378 1 902 0 3 500
24 sept. 284 0 0 0 400 400
3 oct. 445 1 314 542 2 044 0 3 900
15 oct. 440 1 302 356 2 242 0 3 900
29 oct. 442 1 168 577 2 155 0 3 900
15 nov. 449 1 260 533 2 107 0 3 900
28 nov. 445 1 184 465 2 251 0 3 900
12 déc. 445 1 319 711 1 870 0 3 900
19 déc. 439 1 129 407 2 363 1 3 900
Total 0 30 571 10 802 47 523 904 89 800

Caractéristiques sociodémographiques des candidats ayant reçu une invitation

Les caractéristiques sociodémographiques des candidats ayant reçu une invitation sont sensiblement les mêmes par rapport à 2017 (Tableau 6). Pendant les deux années, plus de la moitié des invitations ont été envoyées à des candidats âgés de 20 à 29 ans, ce qui représente le groupe d’âge associé au plus grand nombre de points dans le SCG. Pendant les deux années, une grande majorité des invitations ont été envoyées à des candidats titulaires d’un diplôme d’études postsecondaires de trois ans et plus, d’une maîtrise ou d’un diplôme professionnel de premier échelon. La proportion d’invitations envoyées à des candidats ayant moins d’un an d’expérience de travail au Canada a connu une légère baisse.

Tableau 6 : Invitations envoyées à des candidats selon les facteurs sociodémographiques, en 2017 et en 2018

Facteur sociodémographique 2017 nombre % 2018 nombre %
Age

<20

11 0 % 10 0 %

20-29

44 809 52 % 46 028 51 %

30-34

27 214 32 % 30 281 34 %

35-39

10 556 12 % 10 045 11 %

40-44

2 341 3 % 2 246 3 %

45+

1 091 1 % 1 188 1 %
Total 86 022 100 % 89 800 100 %
Niveau de scolarité le plus élevé

Diplôme d’études secondaires ou moins

1 247 1 % 1 441 2 %

Diplôme d’études postsecondaires d’un an ou de deux ans

4 851 6 % 4 291 5 %

Diplôme d’études postsecondaires de trois ans et plus

40 459 47 % 37 635 42 %

Maîtrise ou diplôme professionnel de premier échelon

36 270 42 % 43 008 48 %

Ph. D.

3 195 4 % 3 425 4 %
Total 86 022 100 % 89 800 100 %
Expérience de travail au Canada

Aucune expérience de travail ou moins d’un an

46 380 54 % 53 460 60 %

1 an

24 793 29 % 24 964 28 %

2 ans

10 655 12 % 8 456 9 %

3 ans

2 806 3 % 1 790 2 %

4 ans

745 1 % 613 1 %

5 ans et plus

643 1 % 517 1 %
Total 86 022 100 % 89 800 100 %
Expérience de travail à l’étranger

Aucune expérience de travail ou moins d’un an

22 160 26 % 18 938 21 %

1 an

6 082 7 % 7 292 8 %

2 ans

5 840 7 % 6 909 8 %

3 ans

9 458 11 % 12 136 14 %

4 ans

8 371 10 % 9 871 11 %

5 ans et plus

34 111 40 % 34 654 39 %
Total 86 022 100 % 89 800 100 %

Les cinq principaux pays de résidence des candidats ayant reçu une invitation sont les mêmes pour 2017 (Tableau 7) et 2018 (Tableau 8). La proportion d’invitations envoyées à des candidats ayant indiqué le Canada comme pays de résidence a diminué de 5 % depuis 2017; par contre, ces personnes continuent de compter pour presque la moitié des invitations envoyées.

Tableau 7 : Invitations envoyées aux candidats selon les principaux pays de résidence, 2017

Pays Nombre %
Canada 42 238 49 %
Inde 14 909 17 %
États-Unis 5 831 7 %
Nigeria 2 910 3 %
Émirats arabes unis 2 438 3 %
Royaume-UniNote de bas de page 9 1 558 2 %
Pakistan 1 329 2 %
Chine 985 1 %
Afrique du Sud, République d’ 893 1 %
Arabie saoudite 794 <1 %
Singapour 699 <1 %
Australie 672 <1 %
Égypte 532 <1 %
Brésil 520 <1 %
Bangladesh 511 <1 %
Philippines 501 <1 %
Autre 8 704 10 %
Total 86 022 100 %

Tableau 8 : Invitations envoyées aux candidats selon les principaux pays de résidence, 2018

Pays Nombre %
Canada 40 046 45 %
Inde 17 445 19 %
États-Unis 10 084 11 %
Nigeria 3 718 4 %
Émirats arabes unis 2 050 2 %
Pakistan 1 370 2 %
Royaume-Uni 1 186 1 %
Chine 872 1 %
Australie 814 <1 %
Arabie saoudite 724 <1 %
Afrique du Sud, République d’ 610 <1 %
Maroc 583 <1 %
Cameroun 524 <1 %
Bangladesh 520 <1 %
Iran 497 <1 %
Singapour 493 <1 %
Autre 8 264 9 %
Total 89 800 100 %

Comme pour les pays de résidence, les cinq principaux pays de citoyenneté des candidats ayant reçu une invitation n’ont pas changé de 2017 (Tableau 9) à 2018 (Tableau 10). L’Inde est demeurée le principal pays de citoyenneté et de loin.

Tableau 9 : Invitations envoyées aux candidats selon les principaux pays de citoyenneté, 2017

Pays Nombre %
Inde 36 308 42 %
Chine 7 467 9 %
Nigeria 5 129 6 %
Pakistan 3 337 4 %
Royaume-Uni 2 659 3 %
États-Unis 2 046 2 %
Brésil 1 686 2 %
Iran 1 379 2 %
Australie 1 281 1 %
Irlande, République d’ 1 280 1 %
Corée du Sud 1 251 1 %
France 1 248 1 %
Égypte 1 217 1 %
Philippines 1 146 1 %
Bangladesh 1 063 1 %
Autre 17 525 20 %
Total 86 022 100 %

Tableau 10 : Invitations envoyées aux candidats selon les principaux pays de citoyenneté, 2018

Pays Nombre %
Inde 41 675 46 %
Chine 6 248 7 %
Nigeria 6 025 7 %
Pakistan 3 112 3 %
Royaume-Uni 2 553 3 %
Brésil 1 840 2 %
États-Unis 1 803 2 %
France 1 365 2 %
Iran 1 299 1 %
Corée du Sud 1 256 1 %
Irlande, République d’ 1 176 1 %
Australie 1 099 1 %
Bangladesh 1 026 1 %
Égypte 926 1 %
Philippines 909 1 %
Autre 17 488 19 %
Total 89 800 100 %

Les professions les plus répandues parmi les candidats ayant reçu une invitation sont également demeurées relativement les mêmes de 2017 (Tableau 11) à 2018 (Tableau 12). Les professions des domaines des technologies de l’information et des services financiers et aux entreprises continuent d’être prédominantes, environ un tiers des candidats qui ont reçu une invitation ayant indiqué qu’ils exerçaient une profession dans ces domaines.

Tableau 11 : Professions les plus communes parmi les candidats ayant reçu une invitation, 2017

Profession Nombre %
2171 Analystes et consultants/consultantes en informatique 5 199 6 %
2173 Ingénieurs/ingénieures et concepteurs/conceptrices en logiciel 4 873 6 %
2174 Programmeurs/programmeuses et développeurs/développeuses en médias interactifs 3 423 4 %
1111 Vérificateurs/vérificatrices et comptables 2 392 3 %
1241 Adjoints administratifs/adjointes administratives 1 914 2 %
1123 Professionnels/professionnelles en publicité, en marketing et en relations publiques 1 887 2 %
4011 Professeurs/professeures et chargés/chargées de cours au niveau universitaire 1 825 2 %
1112 Analystes financiers/analystes financières et analystes en placements 1 760 2 %
1122 Professionnels/professionnelles des services-conseils en gestion aux entreprises 1 636 2 %
0124 Directeurs/directrices de la publicité, du marketing et des relations publiques 1 501 2 %
Autre 59 612 69 %
Total 86 022 100 %

Tableau 12 : Professions les plus communes parmi les candidats ayant reçu une invitation, 2018

Profession Nombre %
2173 Ingénieurs/ingénieures et concepteurs/conceptrices en logiciel 6 126 7 %
2171 Analystes et consultants/consultantes en informatique 5 429 6 %
2174 Programmeurs/programmeuses et développeurs/développeuses en médias interactifs 3 450 4 %
1111 Vérificateurs/vérificatrices et comptables 2 483 3 %
1241 Adjoints administratifs/adjointes administratives 2 335 3 %
1123 Professionnels/professionnelles en publicité, en marketing et en relations publiques 2 049 2 %
4011 Professeurs/professeures et chargés/chargées de cours au niveau universitaire 1 942 2 %
1112 Analystes financiers/analystes financières et analystes en placements 1 921 2 %
1122 Professionnels/professionnelles des services-conseils en gestion aux entreprises 1 915 2 %
0124 Directeurs/directrices de la publicité, du marketing et des relations publiques 1 775 2 %
Autre 60 375 67 %
Total 89 800 100 %

Points additionnels obtenus par les candidats ayant reçu une IPD

Bien que la moitié des invitations ont été envoyées uniquement en raison des caractéristiques associées au capital humain, les points additionnels ont influé sur la composition des invitations envoyées en 2018 (Tableau 13). Parmi les profils admissibles,Note de bas de page 10 5 % des notes du SCG comprenaient des points pour les études au Canada; parmi les candidats ayant reçu une invitation, 25 % des notes du SCG comprenaient ce type de points additionnels, ce qui en fait le type le plus fréquemment obtenu. Cinq p. cent des candidats dont le profil était admissible se sont vu octroyer des points pour un emploi réservé, cette proportion s’élevant à 10 % dans le cas des candidats ayant reçu une invitation. En ce qui concerne les points additionnels accordés aux personnes maîtrisant le français, 4 % des candidats dont le profil était admissible se sont vu octroyer les points, cette proportion s’élevant à 5 % dans le cas des candidats ayant reçu une invitation. Les candidats dont le profil était admissible et ceux ayant reçu une invitation étaient autant susceptibles de réclamer des points pour la présence d’un frère ou d’une sœur au Canada (12 %). Douze p. cent des invitations visaient le Programme des candidats des provinces.

Tableau 13 : Nombre d’invitations envoyées aux candidats qui ont obtenu des points additionnels selon le type, 2018 (non mutuellement exclusifs)*

Type de points additionnels Nombre %
Aucun point additionnel 42 568 47 %
Candidat des provinces 10 802 12 %
Emploi réservé 9 308 10 %
Études au Canada 22 897 25 %
Maîtrise du français 4 623 5 %
Frère ou sœur au Canada 10 479 12 %
Total 89 800 0

Parmi les candidats qui ont obtenu des points additionnels, la plupart de ceux ayant reçu une invitation ont obtenu seulement un type de points additionnels (Tableau 14). De plus, les 745 candidats ayant reçu une invitation et qui avaient une note du SCG inférieure à 400 (ce qui comprend seulement les personnes admissibles au Programme des travailleurs de métiers spécialisés [fédéral]) étaient plus susceptibles de réclamer un ou plusieurs types de points additionnels (88 %) par rapport aux autres (53 %). Le type de points additionnels le plus fréquemment réclamé était pour un emploi réservé.

Tableau 14 : Invitations envoyées aux candidats selon la note du SCG et les types de points additionnels (mutuellement exclusifs), 2018

Types de points additionnels 1-299 300-349 350-399 400-449 450-499 500-549 550-599 600-1200 Total
Aucun point additionnel 17 40 35 12 135 29 772 567 2 0 42 568
Un type de points additionnels

Candidat des provinces

0 0 0 0 0 0 0 10 802 10 802

Emploi réservé

77 243 156 759 3 006 1 144 366 129 5 880

Études au Canada

0 4 12 4 758 10 882 1 014 17 0 16 687

Maîtrise du français

0 0 2 450 1 876 605 38 0 2 971

Frère ou sœur au Canada

2 5 4 1 564 4 371 51 1 0 5 998
Deux types de points additionnels

Emploi réservé et études au Canada

0 6 15 291 782 95 28 4 1 221

Emploi réservé et maîtrise du français

1 0 4 12 42 76 45 18 198

Emploi réservé et frère ou sœur au Canada

22 68 30 94 225 67 34 6 546

Études au Canada et maîtrise du français

0 0 0 21 89 64 11 0 185

Études au Canada et frère ou sœur au Canada

0 0 1 554 1 329 193 6 0 2 083

Maîtrise du français et frère ou sœur au Canada

0 0 0 92 261 101 6 0 460
Trois types de points additionnels

Emploi réservé, études au Canada et maîtrise du français

0 0 0 0 1 4 1 0 6

Emploi réservé, études au Canada et frère ou sœur au Canada

0 0 1 38 98 15 1 3 156

Emploi réservé, maîtrise du français et frère ou sœur au Canada

0 0 0 1 1 6 2 1 11

Études au Canada, maîtrise du français et frère ou sœur au Canada

0 0 0 0 15 8 3 0 26
Tous les types de points additionnels 0 0 0 0 0 1 1 0 2
Total 119 366 260 20 769 52 750 4 011 562 10 963 89 800

Points additionnels : Emploi réservé

Les Tableau 15 à Tableau 16 indique les professions les plus répandues parmi les candidats ayant reçu une invitation qui ont obtenu des points pour un emploi réservé et qui ont reçu leur invitation en 2017 ou en 2018, respectivement. Pour les deux années, aucune profession ne prédomine et on constate une combinaison de professions en ce qui a trait au niveau de scolarité requis.

Tableau 15 : Professions les plus communes parmi les candidats ayant reçu une invitation et obtenu des points pour un emploi réservé, 2017

Profession Nombre %
2173 Ingénieurs/ingénieures et concepteurs/conceptrices en logiciel 498 6 %
2174 Programmeurs/programmeuses et développeurs/développeuses en médias interactifs 444 5 %
2171 Analystes et consultants/consultantes en informatique 427 5 %
6311 Superviseurs/superviseures des services alimentaires 372 5 %
4011 Professeurs/professeures et chargés/chargées de cours au niveau universitaire 365 4 %
6322 Cuisiniers/cuisinières 362 4 %
5241 Designers graphiques et illustrateurs/illustratrices 338 4 %
0013 Cadres supérieurs/cadres supérieures – services financiers, communications et autres services aux entreprises 258 3 %
0213 Gestionnaires des systèmes informatiques 193 2 %
6211 Superviseurs/superviseures des ventes – commerce de détail 179 2 %
Autre 4 759 58 %
Total 8 195 100 %

Tableau 16 : Professions les plus communes parmi les candidats ayant reçu une invitation et obtenu des points pour un emploi réservé, 2018

Profession Nombre %
2173 Ingénieurs/ingénieures et concepteurs/conceptrices en logiciel 691 9 %
2174 Programmeurs/programmeuses et développeurs/développeuses en médias interactifs 575 7 %
2171 Analystes et consultants/consultantes en informatique 450 6 %
6322 Cuisiniers/cuisinières 440 5 %
4011 Professeurs/professeures et chargés/chargées de cours au niveau universitaire 414 5 %
6311 Superviseurs/superviseures des services alimentaires 412 5 %
5241 Designers graphiques et illustrateurs/illustratrices 296 4 %
0013 Cadres supérieurs/cadres supérieures – services financiers, communications et autres 243 3 %
0213 Gestionnaires des systèmes informatiques 227 3 %
0016 Cadres supérieurs/cadres supérieures – construction, transport, production et services d'utilité publique 171 2 %
Autre 4 101 51 %
Total 8 020Note de bas de page 11 100 %

Points additionnels : Points pour les études au Canada

Le Tableau 17 indique le nombre d’invitations envoyées à des candidats qui ont obtenu des points additionnels pour des études au Canada, selon le niveau de scolarité. Le nombre d’invitations envoyées à des candidats ayant obtenu des points pour s’être vu décerner un diplôme d’études postsecondaires d’un an ou de deux ans (11 248) est presque le même que le nombre de candidats ayant obtenu des points parce qu’ils avaient fait des études supérieures au Canada (11 649).

Tableau 17 : Invitations envoyées à des candidats selon les points obtenus pour les études au Canada et le niveau de scolarité, 2018

Type de points additionnels Invitations
Aucun point 66 903
Diplôme d’études postsecondaires d’un an 3 776
Diplôme d’études postsecondaires de deux ans 7 472
Baccalauréat ou diplôme d’études postsecondaires de trois ans 6 258
Maîtrise d’un premier grade professionnel 4 910
Doctorat 481
Total 89 800

Points additionnels : Maîtrise du français

Le Tableau 18 indique le nombre d’invitations envoyées à des candidats qui ont reçu une invitation à présenter une demande de résidence permanente et qui ont obtenu des points additionnels parce qu’ils maîtrisent le français. La plupart des candidats n’ont pas fourni de preuve attestant des compétences linguistiques en français équivalentes ou supérieures au niveau 7 des Niveaux de compétence linguistique canadiens (NCLC). Ils n’ont donc pas pu obtenir des points à cet égard. Parmi les personnes qui ont obtenu des points, près de deux fois plus d’invitations ont été envoyées à des candidats francophones dont les compétences linguistiques en anglais étaient équivalentes ou supérieures au niveau 5 des Canadian Language Benchmarks (CLB) (3 082) qu’à ceux dont les compétences linguistiques en anglais étaient équivalentes ou inférieures au niveau 4 des CLB (1 541).

Tableau 18 : Invitations envoyées aux candidats selon les points obtenus pour la maîtrise du français, 2018Note de bas de page 12

Niveaux de compétence linguistique canadiens Nombre %
NCLC 6 ou moins en français 85 177 95 %
NCLC 7 ou plus en français et CLB 4 ou moins en anglais 1 541 2 %
NCLC 7 ou plus en français et CLB 5 ou plus en anglais 3 082 3 %
Total 89 800 100 %

Demandes de résidence permanente présentées au titre d’Entrée express

Un nombre total de 122 247 demandes de résidence permanente provenaient du système Entrée express en 2018 (Tableau 19). Ce nombre comprend les demandeurs principaux et les membres de leur famille qui les accompagnent.

Tableau 19 : Demandes de résidence permanente présentées au titre d’Entrée express

Trimestre Catégorie de l’expérience canadienne Travailleurs qualifiés (fédéral) Travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) Candidats des provinces Total
T1 6 377 10 782 280 4 695 22 134
T2 8 342 14 412 159 4 797 27 710
T3 10 188 20 010 559 5 491 36 248
T4 9 376 20 142 551 6 086 36 155
Total 34 283 65 346 1 549 21 069 122 247

Comme l’indique le Tableau 20, plus de la moitié des candidats qui ont présenté une demande de résidence permanente au titre d’Entrée express en 2018 ont déclaré l’Ontario comme province de destination, tandis que près d’un cinquième ont indiqué la Colombie-Britannique.

Tableau 20 : Demandes de résidence permanente reçues au titre d’Entrée express selon la province de destination, 2018

Province/territoire Nombre %
Terre-Neuve-et-Labrador 298 <1 %
Nouvelle-Écosse 3 532 3 %
Île-du-Prince-Édouard 546 <1 %
Nouveau-Brunswick 1 979 2 %
Ontario 78 838 64 %
Manitoba 2 218 2 %
Saskatchewan 3 708 3 %
Alberta 8 868 7 %
Colombie-Britannique 22 153 18 %
Nunavut 7 <1 %
Territoires du Nord-Ouest 48 <1 %
Yukon 52 <1 %
Total 122 247 100 %

Délais de traitement d’Entrée express

En 2018, IRCC a respecté la norme de traitement du système Entrée express, soit de traiter 80 % des demandes provenant de ce système dans un délai de six mois. Les délais de traitement sont calculés de la date de réception d’une demande dûment remplie à la date de la prise d’une décision définitive par un agent d’immigration. Dans le Tableau 21, vous trouverez le temps moyen (en mois) qu’il a fallu à IRCC pour traiter les demandes au titre de chacun des programmes.

Tableau 21 : Délais de traitement des demandes présentées au titre d’Entrée express selon l’année et la catégorie d’immigration, en mois

Programme visé par Entrée express 2015 2016 2017 2018
Catégorie de l’expérience canadienne 3 6 4 5
Travailleurs qualifiés (fédéral) 5 6 4 6
Candidats des provinces ou des territoires 4 5 6 6
Travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) 5 6 6 7
Pour tous les programmes 4 6 5 5

Admissions

En 2018, 92 231 demandeurs et membres de leur famille ont été admis au Canada à titre de résidents permanents par l’intermédiaire du système Entrée express (Tableau 23). En comparaison, 65 423 demandeurs et membres de leur famille ont été admis en 2017 (Tableau 22). Cette hausse découle du grand nombre de travailleurs hautement qualifiés (fédéral) dont la demande a été traitée en 2017, mais qui ont été admis en 2018, ainsi que des candidats des provinces additionnels dont la demande a été traitée en 2018 et dont l’admission a eu lieu la même année. Conformément aux intentions indiquées par les demandeurs, plus de la moitié des personnes admises en 2018 devaient s’établir en Ontario et environ un cinquième, en Colombie-Britannique.

Tableau 22 : Admissions (nombre total de personnes) au titre d’Entrée express, 2017

Province/territoire de destination PCP CEC, TQF et TMSF Tous les programmes
Terre-Neuve-et-Labrador 8 198 206
Île-du-Prince-Édouard 740 79 819
Nouvelle-Écosse 1 851 418 2 269
Nouveau-Brunswick 1 250 189 1 439
Ontario 4 422 31 679 36 101
Manitoba 48 493 541
Saskatchewan 2 154 716 2 870
Alberta 2 8 687 8 689
Colombie-Britannique 3 019 9 384 12 403
Yukon 6 17 23
Territoires du Nord-Ouest 32 23 55
Nunavut 0 8 8
Total 13 532 51 891 65 423

Tableau 23 : Admission (nombre total de personnes) au titre d’Entrée express, 2018

Province/territoire de destination PCP CEC, TQF et TMSF Tous les programmes
Terre-Neuve-et-Labrador 44 200 244
Île-du-Prince-Édouard 384 86 470
Nouvelle-Écosse 2 605 650 3 255
Nouveau-Brunswick 1 521 355 1 876
Ontario 7 504 52 157 59 661
Manitoba 74 887 961
Saskatchewan 1 733 1 011 2 744
Alberta 0 6 907 6 907
Colombie-Britannique 4 075 11 960 16 035
Yukon 14 25 39
Territoires du Nord-Ouest 8 28 36
Nunavut 0 3 3
Total 17 962 74 269 92 231

Les principaux pays de citoyenneté des personnes admises au Canada (Tableau 24 et Tableau 25) correspondent généralement à ceux des candidats ayant reçu une invitation (comme il est indiqué au Tableau 9 et Tableau 10). Près de la moitié des personnes admises en 2018 étaient de nationalité indienne (Tableau 25).

Tableau 24 : Admissions (nombre total de personnes) selon les 10 principaux pays de citoyenneté, 2017

Pays de citoyenneté Nombre %
Inde 26 331 40 %
Chine, République populaire de 5 737 9 %
Nigeria 2 878 4 %
États-Unis d’Amérique 2 848 4 %
Pakistan 1 523 2 %
Royaume-Uni 2 380 4 %
Philippines 2 683 4 %
Brésil 1 434 2 %
Égypte 740 1 %
France 1 169 2 %
Autre 17 700 27 %
Total 65 423 100 %

Tableau 25 : Admissions (nombre total de personnes) selon les 10 principaux pays de citoyenneté, 2018

Pays de citoyenneté Nombre %
Inde 39 677 43 %
Chine, République populaire de 5 885 6 %
Nigeria 6 653 7 %
États-Unis d’Amérique 3 580 4 %
Pakistan 3 525 4 %
Royaume-Uni 2 658 3 %
Philippines 1 485 2 %
Brésil 2 213 2 %
Égypte 1 775 2 %
France 1 326 1 %
Autre 23 454 25 %
Total 92 231 100 %

Analyse comparative entre les sexes

Cette section fournit les données de 2018 d’Entrée express, ventilées selon le sexe. Comme pour la section précédente, les tableaux de données sont organisés selon les étapes du continuum de l’immigration, à commencer par la soumission du profil, puis l’invitation, la demande et l’admission.

Le système en ligne Entrée express pour la création du profil exige des renseignements personnels du candidat, comme le sexe et la date de naissance, tels qu’ils figurent sur le passeport, le titre de voyage ou le document d’identité national du candidat. Lorsque les candidats créent leur compte MonCIC, ils indiquent leur sexe en choisissant parmi trois options : homme, femme et non précisé. Le sexe non précisé n’est rapporté que pour les étapes initiales d’Entrée express, soit celles de la soumission et de l’invitation. Il n’y a pas d’interprétation unique du sexe non précisé, puisqu’il peut être choisi pour une variété de raisons, mais il pourrait inclure un sexe non binaire.

Profils soumis dans le bassin d’Entrée express

Comme l’indique le Tableau 26 à Tableau 29, en 2018, davantage de profils ont été soumis par des hommes (169 114) que par des femmes (109 410). Les femmes ont soumis un pourcentage légèrement plus élevé de profils en 2018 (39 %) qu’en 2017 (36 %). Une proportion plus élevée de profils soumis par des femmes étaient admissibles à au moins un programme (74 %) comparativement à ceux soumis par des hommes (68 %), mais il n’est pas certain si cela est attribuable à une seule personne qui soumet plus d’un profil.

Tableau 26 : Profils soumis à Entrée express pour hommes, par année

Profils soumis selon le résultat 2017 2018
Nombre total de profils soumis 160 569 169 114
Nombre de profils non admissibles 60 732 54 401
Pourcentage de profils non admissibles 38 % 32 %
Nombre de profils admissibles 99 837 114 713
Pourcentage de profils admissibles 62 % 68 %

Tableau 27: Profils soumis à Entrée express pour femmes, par année

Profils soumis selon le résultat 2017 2018
Nombre total de profils soumis 89 530 109 410
Nombre de profils non admissibles 26 982 28 487
Pourcentage de profils non admissibles 30 % 26 %
Nombre de profils admissibles 62 548 80 923
Pourcentage de profils admissibles 70 % 74 %

Tableau 28: Profils soumis à Entrée express, pour les personnes de sexe non précisé, par année

Profils soumis selon le résultat 2017 2018
Nombre total de profils soumis 57 66
Nombre de profils non admissibles 33 43
Pourcentage de profils non admissibles 58 % 65 %
Nombre de profils admissibles 24 23
Pourcentage de profils admissibles 42 % 35 %

Tableau 29: Profils soumis à Entrée express par année, total pour tous les sexes

Profils soumis selon le résultat 2017 2018
Nombre total de profils soumis 250 156 278 590
Nombre de profils non admissibles 87 747 82 931
Pourcentage de profils non admissibles 35 % 30 %
Nombre de profils admissibles 162 409 195 659
Pourcentage de profils admissibles 65 % 70 %

Composition du bassin d’Entrée express

Le 3 janvier 2019, le bassin d’Entrée express contenait 94 977 profils de candidats (Tableau 30). De ce nombre, 41 % (39 273) avaient été soumis par des femmes, 59 % (55 690) avaient été soumis par des hommes et <1 % des profils avaient été soumis par des personnes dont le sexe n’est pas précisé. La plus forte concentration de notes du SCG se situait dans la fourchette comprise entre 350 et 449, et ce, tant pour les hommes que pour les femmes.

Tableau 30 : Ventilation des notes du SCG des profils dans le bassin d’Entrée express au 3 janvier 2019, selon le sexe

Fourchette de notes du SCG Hommes Femmes Non précisé Total
>1000 15 20 0 35
950 - 999 40 45 0 85
900 - 949 47 36 0 83
850 - 899 13 7 0 20
800 - 849 6 2 0 8
750 - 799 7 3 0 10
700 - 749 4 0 0 4
650 - 699 1 1 0 2
600 - 649 1 1 0 2
550 - 599 8 1 0 9
500 - 549 63 38 0 101
450 - 499 974 709 1 1 684
400 - 449 17 934 13 240 7 31 181
440 - 449 434 341 0 775
430 - 439 5 700 4 066 3 9 769
420 - 429 3 562 2 751 1 6 314
410 - 419 3 923 2 932 2 6 857
400 - 409 4 315 3 150 1 7 466
350 - 399 21 524 16 046 4 37 574
390 - 399 4 089 3 115 0 7 204
380 - 389 4 224 3 237 0 7 461
370 - 379 4 761 3 441 1 8 203
360 - 369 4 243 3 213 1 7 457
350 - 359 4 207 3 040 2 7 249
300 - 349 12 942 8 166 2 21 110
340 - 349 3 844 2 717 1 6 562
330 - 339 3 342 2 093 1 5 436
320 - 329 2 607 1 624 0 4 231
310 - 319 1 878 1 058 0 2 936
300 - 309 1 271 674 0 1 945
250 - 299 1 493 809 0 2 302
200 - 249 397 99 0 496
150 - 199 157 33 0 190
100 - 149 47 16 0 63
<100 17 1 0 18
Total 55 690 39 273 14 94 977

Le Tableau 31 à Tableau 34 présente le nombre de profils soumis selon le sexe qui se trouvaient dans le bassin d’Entrée express en 2018, ayant ou n’ayant pas obtenu de points additionnels. Les hommes et les femmes n’ont pas obtenu de points additionnels pour leur profil dans 71 % des cas. Les études au Canada et le fait d’avoir un frère/une sœur au Canada étaient les catégories de points additionnels les plus courantes chez les hommes et les femmes.

Tableau 31 : Profils admissibles présentés en 2018, selon le type de points additionnels pour femmes, 2018 (non mutuellement exclusifs)

Type de points additionnels Nombre %
Aucun point additionnel 57 107 71 %
Emploi réservé 2 698 3 %
Études au Canada 9 256 11 %
Maîtrise du français 3 191 4 %
Frère/sœur au Canada 10 913 13 %
Total 80 923 0

Tableau 32: Profils admissibles présentés en 2018, selon le type de points additionnels pour hommes, 2018 (non mutuellement exclusifs)

Type de points additionnels Nombre %
Aucun point additionnel 81 019 71 %
Emploi réservé 6 995 6 %
Études au Canada 13 191 11 %
Maîtrise du français 3 987 3 %
Frère/sœur au Canada 12 669 11 %
Total 114 713 0

Tableau 33: Profils admissibles présentés en 2018, selon le type de points additionnels pour les personnes de sexe non précisé, 2018 (non mutuellement exclusifs)

Type de points additionnels Nombre %
Aucun point additionnel 11 48 %
Emploi réservé 0 0 %
Études au Canada 4 17 %
Maîtrise du français 2 9 %
Frère/sœur au Canada 6 26 %
Total 23 0

Tableau 34: Profils admissibles présentés en 2018, selon le type de points additionnels pour tous les sexes, 2018

Type de points additionnels Nombre %
Aucun point additionnel 138 137 71 %
Emploi réservé 9 693 5 %
Études au Canada 22 451 11 %
Maîtrise du français 7 180 4 %
Frère/sœur au Canada 23 588 12 %
Total 195 659 0

Résultats des rondes d’invitation d’Entrée express

Tableau 35 à Tableau 38 présente la ventilation des invitations envoyées selon le sexe dans chaque programme d’immigration économique gérée par Entrée express en 2018. Dans l’ensemble, les hommes ont reçu plus de la moitié des invitations envoyées (58 %). La distribution des invitations par programme était semblable pour les hommes et les femmes — les deux sexes ont reçu le plus grand nombre d’invitations au titre du Programme des travailleurs qualifiés et le moins d’invitations au titre du Programme des travailleurs de métiers spécialisés (fédéral). Les hommes ont reçu plus d’invitations que les femmes dans chaque programme d’immigration économique; cette différence était particulièrement prononcée au titre du Programme des travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) et moins prononcée au titre du Programme des travailleurs qualifiés (fédéral). Les invitations envoyées à des candidats dont le sexe n’était pas précisé étaient nombreuses au titre du Programme des travailleurs qualifiés (fédéral). Un candidat peut recevoir plus d’une invitation au cours d’une année, mais la grande majorité en reçoit seulement une.

Tableau 35 : Invitations envoyées en 2018, selon le programme d’immigration économique, femmes

Programme d’Entrée express Nombre %
Candidats des provinces 3 870 10 %
Travailleurs qualifiés (fédéral) 21 289 57 %
Catégorie de l’expérience canadienne 11 988 32 %
Travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) 175 0 %
Total 37 322 100 %

Tableau 36: Invitations envoyées en 2018, selon le programme d’immigration économique, hommes

Programme d’Entrée express Nombre %
Candidats des provinces 6 932 13 %
Travailleurs qualifiés (fédéral) 26 229 50 %
Catégorie de l’expérience canadienne 18 582 35 %
Travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) 729 1 %
Total 52 472 100 %

Tableau 37: Invitations envoyées en 2018, selon le programme d’immigration économique, non précisé

Programme d’Entrée express Nombre %
Candidats des provinces 0 0 %
Travailleurs qualifiés (fédéral) 5 83 %
Catégorie de l’expérience canadienne 1 17 %
Travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) 0 0 %
Total 6 100 %

Tableau 38: Invitations envoyées en 2018, selon le programme d’immigration économique, total

Programme d’Entrée express Nombre %
Candidats des provinces 10 802 12 %
Travailleurs qualifiés (fédéral) 47 523 53 %
Catégorie de l’expérience canadienne 30 571 34 %
Travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) 904 1 %
Total 89 800 100 %

En 2018, parmi les invitations envoyées, un pourcentage plus élevé d’hommes (56 %) que de femmes (44 %) n’a pas demandé un type de points additionnels (Tableau 39 et Tableau 40). Parmi les hommes et les femmes qui ont reçu une invitation à présenter une demande et qui ont obtenu des points additionnels, le type de points le plus courant était celui des études au Canada. La différence proportionnelle la plus importante entre les hommes et les femmes en ce qui a trait aux types de points additionnels demandés concernait l’emploi réservé (72 % des hommes et 28 % des femmes) et le fait d’être le candidat d’une province (64 % des hommes et 36 % des femmes).

Tableau 39 : Invitations envoyées en 2018 à des candidats ayant et n’ayant pas obtenu de points additionnels, selon le type de points additionnels, femmes (mutuellement exclusifs)

Type de points additionnels Nombre %
Aucun point additionnel 18 775 50%
Candidats des provinces 3 870 10%
Emploi réservé 2 629 7%
Études au Canada 9 283 25%
Maîtrise du français 2 057 6%
Frère/sœur au Canada 4 841 13%
Total 37 322 0

Tableau 40: Invitations envoyées en 2018 à des candidats ayant et n’ayant pas obtenu de points additionnels, selon le type de points additionnels, hommes (mutuellement exclusifs)

Type de points additionnels Nombre %
Aucun point additionnel 23 792 45%
Candidats des provinces 6 932 13%
Emploi réservé 6 679 13%
Études au Canada 13 610 26%
Maîtrise du français 2 565 5%
Frère/sœur au Canada 5 638 11%
Total 52 472 0

Tableau 41: Invitations envoyées en 2018 à des candidats ayant et n’ayant pas obtenu de points additionnels, selon le type de points additionnels, non précisé (mutuellement exclusifs)

Type de points additionnels Nombre %
Aucun point additionnel 1 17 %
Candidats des provinces 0 0 %
Emploi réservé 0 0 %
Études au Canada 4 67 %
Maîtrise du français 1 17 %
Frère/sœur au Canada 0 0 %
Total 6 0

Tableau 42: Invitations envoyées en 2018 à des candidats ayant et n’ayant pas obtenu de points additionnels, selon le type de points additionnels, total (mutuellement exclusifs)

Type de points additionnels Nombre %
Aucun point additionnel 42 568 47 %
Candidats des provinces 10 802 12 %
Emploi réservé 9 308 10 %
Études au Canada 22 897 25 %
Maîtrise du français 4 623 5 %
Frère/sœur au Canada 10 479 12 %
Total 89 800 0

Le Tableau 43 présente le nombre d’invitations envoyées à des femmes, ayant obtenu et n’ayant pas obtenu de points additionnels, par note du SCG; le Table 44 et le Tableau 45 présentent la même information pour les hommes et les personnes dont le sexe n’est pas précisé, respectivement.

Tableau 43 : Invitations envoyées en 2018 à des candidates ayant et n’ayant pas obtenu de points additionnels, selon la note du SCG et les types de points additionnels, femmes (mutuellement exclusifs)

Type de points additionnels 1-299 300-349 350-399 400-449 450-499 500-549 550-599 600-1200 Total
Aucun point additionnel 2 1 3 5 388 13 139 240 2 0 18 775
Un type de points additionnels

Candidats des provinces

0 0 0 0 0 0 0 3 870 3 870

Emploi réservé

15 48 31 180 755 342 92 30 1 493

Études au Canada

0 1 1 1 960 4 539 367 8 0 6 876

Maîtrise du français

0 0 0 201 834 292 9 0 1 336

Frère/sœur au Canada

0 0 0 779 2 176 24 0 0 2 979
Deux types de points additionnels

Emploi réservé et études au Canada

0 3 6 114 302 35 9 0 469

Emploi réservé et maîtrise du français

0 0 0 2 13 24 20 1 60

Emploi réservé et frère/sœur au Canada

4 16 5 33 90 31 6 1 186

Études au Canada et maîtrise du français

0 0 0 10 44 37 7 0 98

Études au Canada et frère/sœur au Canada

0 0 0 233 547 85 6 0 871

Maîtrise du français et frère/sœur au Canada

0 0 0 38 134 52 1 0 225
Trois types de points additionnels

Emploi réservé, études au Canada et maîtrise du français

0 0 0 0 0 1 0 0 1

Emploi réservé, études au Canada et frère/sœur au Canada

0 0 0 17 37 4 1 3 62

Emploi réservé, maîtrise du français et frère/sœur au Canada

0 0 0 0 1 3 2 1 7

Études au Canada, maîtrise du français et frère/sœur au Canada

0 0 0 0 9 2 2 0 13
Tous les types de points additionnels 0 0 0 0 0 0 1 0 1
Total 21 69 46 8 955 22 620 1 539 166 3 906 37 322

Tableau 44 : Invitations envoyées en 2018 à des candidats ayant et n’ayant pas obtenu de points additionnels, selon la note du SCG et les types de points additionnels, hommes (mutuellement exclusifs)

Type de points additionnels 1-299 300-349 350-399 400-449 450-499 500-549 550-599 600-1200 Total
Aucun point additionnel 15 39 32 6 746 16 633 327 0 0 23 792
Un type de points additionnels

Candidats des provinces

0 0 0 0 0 0 0 6 932 6 932

Emploi réservé

62 195 125 579 2 251 802 274 99 4 387

Études au Canada

0 3 11 2 797 6 343 644 9 0 9 807

Maîtrise du français

0 0 2 249 1 041 313 29 0 1 634

Frère/sœur au Canada

2 5 4 785 2 195 27 1 0 3 019
Deux types de points additionnels

Emploi réservé et études au Canada

0 3 9 177 480 60 19 4 752

Emploi réservé et maîtrise du français

1 0 4 10 29 52 25 17 138

Emploi réservé et frère/sœur au Canada

18 52 25 61 135 36 28 5 360

Études au Canada et maîtrise du français

0 0 0 11 45 27 4 0 87

Études au Canada et frère/sœur au Canada

0 0 1 321 782 108 0 0 1 212

Maîtrise du français et frère/sœur au Canada

0 0 0 54 127 49 5 0 235
Trois types de points additionnels

Emploi réservé, études au Canada et maîtrise du français

0 0 0 0 1 3 1 0 5

Emploi réservé, études au Canada et frère/sœur au Canada

0 0 1 21 61 11 0 0 94

Emploi réservé, maîtrise du français et frère/sœur au Canada

0 0 0 1 0 3 0 0 4

Études au Canada, maîtrise du français et frère/sœur au Canada

0 0 0 0 6 6 1 0 13
Tous les types de points additionnels 0 0 0 0 0 1 0 0 1
Total 98 297 214 11 812 30 129 2 469 396 7 057 52 472

Tableau 45 : Invitations envoyées en 2018 à des candidats ayant et n’ayant pas obtenu de points additionnels, selon la note du SCG et les types de points additionnels, sexe non précisé (mutuellement exclusifs)

Type de points additionnels 1-299 300-349 350-399 400-449 450-499 500-549 550-599 600-1 200 Total
Aucun point additionnel 0 0 0 1 0 0 0 0 1
Un type de points additionnels

Candidats des provinces

0 0 0 0 0 0 0 0 0

Emploi réservé

0 0 0 0 0 0 0 0 0

Études au Canada

0 0 0 1 0 3 0 0 4

Maîtrise du français

0 0 0 0 1 0 0 0 1

Frère ou sœur au Canada

0 0 0 0 0 0 0 0 0
Deux types de points additionnels 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Trois types de points additionnels 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Tous les types de points additionnels 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Total 0 0 0 2 1 3 0 0 6

Le Tableau 46 à Tableau 48 présente le pays de résidence des personnes à qui une invitation à présenter une demande a été envoyée en 2018, selon leur sexe. Ces pays étaient semblables chez les hommes et chez les femmes, mais la proportion d’hommes résidant au Canada et aux États‑Unis était plus élevée, tandis que la proportion de femmes résidant en Inde et au Nigéria était légèrement plus élevée.

Tableau 46 : Invitations envoyées en 2018, selon le pays de résidence, femmes

Pays de résidence Nombre %
Canada 15 309 41 %
Inde 8 234 22 %
États-Unis 3 455 9 %
Nigéria 2 148 6 %
Émirats arabes unis 911 2 %
Pakistan 534 1 %
Royaume-Uni 521 1 %
Chine 465 1 %
Australie 341 1 %
Afrique du Sud, République d’ 295 1 %
Maroc 254 1 %
Cameroun 243 1 %
Autre 4 621 13 %
Total 37 322 100 %

Tableau 47: Invitations envoyées en 2018, selon le pays de résidence, hommes

Pays de résidence Nombre %
Canada 24 736 47 %
Inde 9 211 18 %
États-Unis 6 629 13 %
Nigéria 1 570 3 %
Émirats arabes unis 1 139 2 %
Pakistan 836 2 %
Royaume-Uni 665 1 %
Arabie saoudite 511 1 %
Australie 473 1 %
Chine 407 1 %
Maroc 329 1 %
Bangladesh 315 1 %
Autre 5 651 11 %
Total 52 472 100 %

Tableau 48: Invitations envoyées en 2018, selon le pays de résidence, non précisé

Pays de résidence Nombre %
Espagne 3 50 %
Canada 1 17 %
Philippines 1 17 %
Algérie 1 17 %
Total 6 100 %

Le Tableau 49 et 51 présente le pays de citoyenneté à des hommes, à des femmes à des personnes de sexe non précisé qui ont reçu une invitation à présenter une demande en 2018. Les pays de citoyenneté des hommes et des femmes à qui une invitation a été envoyée étaient semblables, mais le pourcentage et le nombre absolu de personnes citoyennes de l’Inde étaient plus importants chez les hommes que chez les femmes, et le pourcentage et le nombre absolu de personnes citoyennes de la Chine et du Nigéria étaient légèrement plus élevés chez les femmes que chez les hommes.

Tableau 49 : Invitations envoyées en 2018, selon le pays de citoyenneté, femmes

Pays de citoyenneté Nombre  %
Inde 15 723 42 %
Chine 3 454 9 %
Nigéria 3 145 8 %
Royaume-Uni 982 3 %
Pakistan 964 3 %
Brésil 722 2 %
États-Unis 720 2 %
Corée Sud 688 2 %
France 588 2 %
Iran 507 1 %
Philippines 489 1 %
Australie 442 1 %
Autre 8 899 24 %
Total 37 322 100 %

Tableau 50: Invitations envoyées en 2018, selon le pays de citoyenneté, hommes

Pays de citoyenneté Nombre  %
Inde 25 952 49 %
Nigéria 2 880 5 %
Chine 2 794 5 %
Pakistan 2 147 4 %
Royaume-Uni 1 571 3 %
Brésil 1 118 2 %
États-Unis 1 083 2 %
Iran 792 2 %
France 777 1 %
Irlande, République d’ 750 1 %
Bangladesh 681 1 %
Australie 657 1 %
Autre 11 274 22 %
Total 52 472 100 %

Tableau 51: Invitations envoyées en 2018, selon le pays de citoyenneté, non précisé

Pays de citoyenneté Nombre  %
Espagne 3 50 %
Pakistan 1 17 %
Philippines 1 17 %
Algérie 1 17 %
Total 6 100 %

Le Tableau 52 à Tableau 54 présentent le nombre d’invitations envoyées à des femmes, à des hommes et à des personnes de sexe non précisé, respectivement, selon leur profession. La profession la plus populaire chez les femmes invitées à présenter une demande de résidence permanente était celle d’adjointe administrative; chez les hommes, celle d’ingénieur et concepteur en logiciel alors que chez les personnes dont le sexe n’est pas spécifié, la profession la plus populaire était celle d’agent/agente d’administration. Même si la différence dans la prévalence des professions entre les hommes et les femmes ayant reçu une invitation est intéressante, il est important de mentionner que les professions énumérées dans ces tableaux n’indiquent la profession que d’une minorité de femmes (32 %) et d’hommes (36 %) invités.

Tableau 52 : Invitations envoyées en 2018 selon la profession, femmes

Profession Nombre %
1241 Adjointes administratives 1 734 5 %
2171 Analystes et consultantes en informatique 1 592 4 %
2173 Ingénieures et conceptrices en logiciel 1 552 4 %
1123 Professionnelles en publicité, en marketing et en relations publiques 1 243 3 %
1111 Vérificatrices et comptables 1 225 3 %
1221 Agentes d’administration 952 3 %
4011 Professeures et chargées de cours au niveau universitaire 944 3 %
0124 Directrices de la publicité, du marketing et des relations publiques 873 2 %
2174 Programmeuses et développeuses en médias interactifs 870 2 %
1122 Professionnelles des services-conseils en gestion aux entreprises 783 2 %
Autre 25 554 68 %
Total 37 322 100 %

Tableau 53 : Invitations envoyées en 2018 selon la profession, hommes

Profession Nombre %
2173 Ingénieurs et concepteurs en logiciel 4 574 9 %
2171 Analystes et consultants en informatique 3 837 7 %
2174 Programmeurs et développeurs en médias interactifs 2 580 5 %
1111 Vérificateurs et comptables 1 258 2 %
1112 Analystes financiers et analystes en placement 1 190 2 %
2132 Ingénieurs mécaniciens 1 167 2 %
1122 Professionnels des services-conseils en gestion aux entreprises 1 132 2 %
0213 Gestionnaires de systèmes informatiques 1 077 2 %
4011 Professeurs et chargés de cours au niveau universitaire 998 2 %
2133 Ingénieurs électriciens et électroniciens 925 2 %
Autre 33 744 64 %
Total 52 472 100 %

Tableau 54 : Invitations envoyées en 2018 selon la profession, sexe non précisé

Profession Nombre %
1221 Agents/agentes d’administration 3 50 %
0124 Directeurs/directrices de la publicité, du marketing et des relations publiques 1 17 %
6221 Spécialistes des ventes techniques – commerce de gros 1 17 %
1311 Techniciens/techniciennes en comptabilité et teneurs/teneuses de livres 1 17 %
Total 6 100 %

Demandes de résidence permanente présentées par l’intermédiaire d’Entrée express

Le Tableau 55 et le Tableau 56 présentent le nombre de personnes représentées dans les demandes de résidence permanente reçues (ce qui comprend le demandeur principal et tous les membres de la famille qui l’accompagnent), selon programme d’immigration économique, selon le trimestre et selon le sexe du demandeur.

Tableau 55 : Demandes de résidence permanente reçues par l’intermédiaire d’Entrée express visant des femmes (nombre total de personnes) selon le programme d’immigration économique

Trimestre Catégorie de l’expérience canadienne Travailleurs qualifiés (fédéral) Travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) Candidats des provinces Total
T1 2 272 5 070 52 1 579 8 973
T2 2 808 6 734 39 1 652 11 233
T3 3 632 9 549 105 1 958 15 244
T4 3 397 9 989 135 2 324 15 845
Total 12 109 31 342 331 7 513 51 295

Tableau 56 : Demandes de résidence permanente reçues par l’intermédiaire d’Entrée express visant des hommes (nombre total de personnes) selon le programme d’immigration économique

Trimestre Catégorie de l’expérience canadienne Travailleurs qualifiés (fédéral) Travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) Candidats des provinces Total
T1 4 105 5 707 228 3 116 13 156
T2 5 533 7 669 120 3 144 16 466
T3 6 551 10 429 454 3 530 20 964
T4 5 972 10 134 416 3 761 20 283
Total 22 161 33 939 1 218 13 551 70 869

Admissions

Conformément à la répartition des sexes concernant les invitations à présenter une demande, les hommes représentaient 60 % de toutes les admissions de demandeurs principaux en 2018 (Tableau 61), comparativement à 64 % en 2017 (Tableau 58). La plus grande différence entre les sexes parmi les admissions de demandeurs principaux en 2017 et en 2018 a été au titre du Programme des travailleurs qualifiés (fédéral), et la plus petite au titre du Programme des travailleurs de métiers spécialisés (fédéral).

Tableau 57 : Admissions des demandeurs principaux par l’intermédiaire d’Entrée express, selon le programme d’immigration économique en 2017, femmes

Programme d’Entrée express Nombre %
Candidats des provinces 2 398 35 %
Travailleurs qualifiés (fédéral) 4 321 41 %
Catégorie de l’expérience canadienne 7 084 34 %
Travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) 97 13 %
Total 13 900 36 %

Tableau 58 : Admissions des demandeurs principaux par l’intermédiaire d’Entrée express, selon le programme d’immigration économique en 2017, hommes

Programme d’Entrée express Nombre %
Candidats des provinces 4 511 65 %
Travailleurs qualifiés (fédéral) 6 122 59 %
Catégorie de l’expérience canadienne 13 565 66 %
Travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) 647 87 %
Total 24 845 64 %

Tableau 59 : Admissions des demandeurs principaux par l’intermédiaire d’Entrée express, selon le programme d’immigration économique en 2017, total

Programme d’Entrée express Nombre %
Candidats des provinces 6 909 100 %
Travailleurs qualifiés (fédéral) 10 443 100 %
Catégorie de l’expérience canadienne 20 649 100 %
Travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) 744 100 %
Total 38 745 100 %

Tableau 60 : Admissions de demandeurs principaux par l’intermédiaire d’Entrée express, selon le programme d’immigration économique en 2018, femmes

Programme d’Entrée express Nombre %
Candidats des provinces 2 945 34 %
Travailleurs qualifiés (fédéral) 10 364 44 %
Catégorie de l’expérience canadienne 7 183 38 %
Travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) 57 15 %
Total 20 549 40 %

Tableau 61: Admissions de demandeurs principaux par l’intermédiaire d’Entrée express, selon le programme d’immigration économique en 2018, hommes

Programme d’Entrée express Nombre %
Candidats des provinces 5 600 66 %
Travailleurs qualifiés (fédéral) 13 322 56 %
Catégorie de l’expérience canadienne 11 936 62 %
Travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) 323 85 %
Total 31 181 60 %

Tableau 62: Admissions de demandeurs principaux par l’intermédiaire d’Entrée express, selon le programme d’immigration économique en 2018, total

Programme d’Entrée express Nombre %
Candidats des provinces 8 545 100 %
Travailleurs qualifiés (fédéral) 23 686 100 %
Catégorie de l’expérience canadienne 19 119 100 %
Travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) 380 100 %
Total 51 730 100 %

Comme l’illustre le Tableau 63, chez les demandeurs principaux admis au Canada en 2018, les hommes et les femmes étaient plus susceptibles d’être à destination de l’Ontario, et moins susceptibles d’être à destination du Yukon. La différence entre les sexes était la plus grande parmi les demandeurs principaux qui prévoyaient de vivre à Terre-Neuve-et-Labrador (70 % d’hommes; 30 % de femmes) même si une très petite proportion de demandeurs principaux était destinée à la province (moins de 1 %).

Tableau 63 : Admissions de demandeurs principaux par l’intermédiaire d’Entrée express, selon la province et le sexe, 2018

Province/Territoire Femmes Nombre % Hommes Nombre % Total Nombre %
Terre-Neuve-et-Labrador 43 30 % 102 70 % 145 100 %
Île-du-Prince-Édouard 104 34 % 199 66 % 303 100 %
Nouvelle-Écosse 574 38 % 936 62 % 1 510 100 %
Nouveau-Brunswick 240 34 % 470 66 % 710 100 %
Ontario 13 240 39 % 20 529 61 % 33 769 100 %
Manitoba 227 42 % 317 58 % 544 100 %
Saskatchewan 432 37 % 735 63 % 1 167 100 %
Alberta 1 449 41 % 2 059 59 % 3 508 100 %
Colombie-Britannique 4 218 42 % 5 799 58 % 10 017 100 %
Yukon 13 42 % 18 58 % 31 100 %
Territoires du Nord-Ouest 8 32 % 17 68 % 25 100 %
Nunavut 1 100 % 0 0 % 1 100 %
Total 20 549 40 % 31 181 60 % 51 730 100 %

Comme l’illustre le Tableau 64, les hommes et les femmes admis au Canada en 2018 à titre de demandeurs principaux étaient majoritairement des citoyens de l’Inde, et une proportion considérablement plus importante des demandeurs principaux indiens était de sexe masculin (66 %). La différence entre les sexes chez les demandeurs principaux admis au Canada en 2018 était parmi les citoyens du Pakistan (71 % d’hommes), et la plus petite était parmi les citoyens du Nigéria (50 % d’hommes). Pour chaque pays de citoyenneté inscrit, les hommes représentaient une plus grande proportion des admissions de demandeurs principaux, à l’exception de la Jamaïque (67 % de femmes), des Philippines (61 % de femmes), de la Chine (55 % de femmes) et de la Corée (51 % de femmes).

Tableau 64: Admissions de demandeurs principaux selon le pays de citoyenneté et le sexe, 2018

Pays de citoyenneté Femmes Nombre % Hommes Nombre % Total Nombre %
Inde 7 900 34 % 15 183 66 % 23 083 100 %
Chine, République populaire de 2 359 55 % 1 935 45 % 4 294 100 %
Nigéria 1 545 50 % 1 567 50 % 3 112 100 %
Pakistan 508 29 % 1 262 71 % 1 770 100 %
Royaume-Uni 548 37 % 980 63 % 1 564 100 %
Brésil 407 36 % 715 64 % 1 122 100 %
États-Unis d’Amérique 419 40 % 617 60 % 1 036 100 %
Iran 351 38 % 582 62 % 933 100 %
Irlande, République d’ 286 36 % 505 64 % 791 100 %
Corée, République de 385 51 % 377 49 % 762 100 %
France 331 44 % 423 56 % 754 100 %
Philippines 457 61 % 293 39 % 750 100 %
Égypte 213 30 % 502 70 % 715 100 %
Bangladesh 215 31 % 469 69 % 684 100 %
Australie 272 42 % 379 58 % 651 100 %
Afrique du Sud, République d’ 240 47 % 266 53 % 506 100 %
Russie 258 53 % 233 47 % 491 100 %
Jamaïque 276 67 % 138 33 % 414 100 %
Ukraine 195 47 % 218 53 % 413 100 %
Mexique 135 34 % 259 66 % 394 100 %
Autre 3 213 43 % 4 278 57 % 7 491 100 %
Total 20 549 40 % 31 181 60 % 51 730 100 %

Conclusion

Comme le démontre le présent rapport, Entrée express continue d’offrir un accès à la résidence permanente à toute une gamme de candidats hautement qualifiés, et ce, en temps opportun. IRCC continuera de suivre les résultats d’Entrée express tout en continuant à mettre l’accent sur l’amélioration et l’innovation des processus et des politiques, dans le but de s’assurer que le Canada continue de bénéficier d’immigrants aux compétences et à l’expérience variées dont notre économie a besoin pour croître.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :