ARCHIVÉ – Étude documentaire de la recherche sur l’opinion publique canadienne concernant le multiculturalisme et l’immigration pour la période 2006-2009

3. Récapitulation et conclusions

Que nous révèlent les données des recherches sur l’opinion publique quant aux points de vue de la population canadienne sur l’immigration et le multiculturalisme? Globalement, le multiculturalisme et l’immigration recueillent un vaste appui, qui ne s’est pas démenti au cours des dernières années; en effet, il se peut même qu’il ait légèrement augmenté. Ce vaste appui pour l’immigration et le multiculturalisme s’accompagne d’un soutien majoritaire à une certaine dose d’intégration. Toutefois, il est difficile de dire ce que les répondants entendent exactement par « intégration », vu la nature des questions posées dans les sondages de l’opinion publique existants. Il est fort probable que les répondants favorables à l’intégration ne voient pas tous du même œil ce qu’elle sous-entend; il s’ensuit que les opinions varient beaucoup chez les personnes favorables à l’intégration, quelle que soit la question. Les sondages existants ne permettent pas en ce moment de déterminer en quoi consiste, selon le Canadien moyen, le juste milieu entre la diversité et l’intégration.

Un manque de précision est également manifeste dans les questions sur les droits des minorités et le multiculturalisme. Dans ce cas aussi, nous avons une vague idée de ce que pensent les répondants, lorsqu’ils sont appelés à répondre à des questions sur ces sujets. Sur ces points comme sur l’intégration, la recherche future pourrait explorer des façons de mieux saisir les opinions, à l’aide d’exemples spécifiques de tolérance, d’intégration, de diversité ou d’autre nature. Les questions portant sur des événements pourraient être moins utiles sur de longues périodes, mais plus valables à court terme lorsqu’il s’agit de comprendre l’opinion. Nous devrions aussi nous rappeler en quoi des questions à choix forcé entre deux options peuvent masquer des préférences plus nuancées. Songez à des questions forçant à choisir entre les accommodements raisonnables et l’adaptation culturelle (comme à la figure 31) ou entre les droits des minorités et la règle de la majorité (comme à la figure 26). En obligeant le répondant à faire un choix, ces questions sont très efficaces pour cerner une préférence générale. Toutefois, des questions plus approfondies pourraient, bien entendu, dévoiler de multiples nuances.

En lien avec ce qui précède, les données existantes ont aussi leurs limites pour saisir les niveaux de discrimination ou les points de vue sur des groupes ethniques spécifiques. Nous avons constaté l’absence d’appui envers une politique d’immigration fondée sur la race, et observé que les Canadiens croient que leur collectivité est accueillante à l’égard des nouveaux arrivants. En même temps, les groupes minoritaires sont manifestement victimes de discrimination à divers degrés, comme l’ont révélé à la fois les questions sur la discrimination perçue envers d’autres groupes et les questions sur les sentiments qu’éprouvent les répondants eux-mêmes à l’égard des autres groupes ethniques ou religieux. Les données portent à croire que les musulmans sont perçus comme étant particulièrement susceptibles de subir de la discrimination, quoique les sikhs, les Noirs et les Autochtones soient considérés comme des groupes victimes de niveaux de discrimination similaires.

De toute évidence, il faudra faire davantage pour extraire l’opinion profonde de la population canadienne sur ces questions déterminantes. Les résultats du présent rapport donnent à penser que la population canadienne appuie dans une large mesure l’immigration et le multiculturalisme, et conservera cet état d’esprit. Il reste beaucoup de travail à faire pour comprendre pleinement les opinions des Canadiens sur l’immigration et le multiculturalisme, et pour suivre leur évolution.

Sources des données

Les données qui ont servi à rédiger le présent rapport sont tirées des sources suivantes :

  • Angus Reid Strategies, 2008 et 2009;
  • Canada West Foundation, 2007;
  • Étude électorale canadienne, 2004, 2006 et 2008;
  • Enquêtes de suivi de CIC, 2008 et 2009;
  • CROP, 2009;
  • EKOS (pour CBC), 2009;
  • Enquêtes Focus Canada d’Environics, 1985-2009;
  • Enquête sur les musulmans d’Environics, 2006;
  • Sondage 150! Canada d’Environics, 2010;
  • Enquête du Pew Global Attitudes Project, 2005;
  • Ipsos-Reid (pour CanWest/Global News), 2006 et 2007;
  • Léger Marketing (pour Sun Media), 2007;
  • SES Research (pour l’IRPP), 2007;
  • Strategic Counsel (pour le Globe & Mail/CTV), 2005, 2006 et 2008;
  • World Values Survey, 2005-2008.

Tous les sondages d’Environics et d’Étude électorale canadienne sont accessibles gratuitement dans Canadian Opinion Research Archive de l’Université Queen’s (www.queensu.ca/cora/); les données d’Ipsos sont accessibles par abonnement payant à ipsos.ca. L’enquête du Pew Global Attitudes Project peut être consultée sur le site pewglobal.org, et celles de World Values Survey, sur worldvaluessurvey.org. Les enquêtes de suivi de CIC sont accessibles auprès de Citoyenneté et Immigration Canada. Toutes les autres données proviennent de communiqués publiés par des entreprises de sondage ou ont été transmises directement aux auteurs par les entreprises pour la rédaction du présent rapport.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :