Les immigrants récents des régions métropolitaines : Winnipeg—un profil comparatif d’après le rencensement de 2001

Glossaire

Le présent glossaire contient les termes, les définitions et les catégories établis conformément au « Recensement de 2001 en bref » de Statistique Canada (catalogue numéro 92-379-XIE). Les catégories d’immigration sont définies par Citoyenneté et Immigration Canada. Les éléments sont présentés en ordre alphabétique.

Activité sur le marché du travail

Activité sur le marché du travail des personnes âgées de 15 ans et plus au cours de la semaine (du dimanche au samedi) ayant précédé le jour du recensement (le 15 mai 2001). Les recensés sont classés dans les catégories « Personnes occupées », « Chômeurs » ou « Inactifs ». La population active comprend les personnes occupées et les chômeurs.

Le taux d’activité d’un groupe donné correspond au nombre total d’actifs dans ce groupe, exprimé en pourcentage des personnes âgées de 15 ans et plus, de ce groupe. Le taux d’emploi pour un groupe donné correspond au nombre de personnes occupées dans ce groupe, exprimé en pourcentage des personnes âgées de 15 ans et plus, de ce groupe. Le taux de chômage d’un groupe donné correspond au nombre de chômeurs dans ce groupe exprimé en pourcentage de la population active dans ce groupe pendant la semaine ayant précédé le recensement.

Catégories d’immigration

La politique d’immigration du Canada répartit les immigrants entre trois grandes catégories, qui correspondent de façon générale aux objectifs de la Loi sur l’immigration dans le domaine économique, humanitaire ou de la protection, et de la réunion des familles. Aussi, les personnes qui viennent au pays à titre d’immigrants ou de réfugiés obéissent-elles à diverses motivations et sont-elles susceptibles de rencontrer des difficultés et des possibilités différentes après leur arrivée.

Sont admises dans la catégorie économique les personnes ayant activement cherché à s’établir au Canada et qui se sont vraisemblablement préparées en vue de la transition. Sélectionnées de façon individuelle, elles peuvent être accompagnées d’un conjoint et de personnes à charge. Seuls les immigrants sélectionnés sont évalués en fonction de critères visant à vérifier s’ils possèdent des chances optimales de réussir sur le marché du travail ou dans les affaires. Même s’ils ne sont pas assujettis aux critères de sélection, les conjoints et les personnes à charge admis dans cette catégorie font partie de la cellule familiale; ils prennent ainsi part à la décision d’immigrer et à la préparation de la transition. Les critères de sélection s’appliquent à moins de la moitié des immigrants de la catégorie économique.

Appartiennent à la catégorie de la famille les personnes venant rejoindre des membres de leur famille déjà établis au Canada. Ces immigrants ne sont pas évalués en fonction des critères relatifs au marché du travail. Ils sont toutefois parrainés par une personne apparentée qui, se trouvant au Canada, possède la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent et s’est engagée à soutenir leur établissement. Par conséquent, les immigrants de la catégorie de la famille sont moins nombreux que les immigrants de la catégorie économique à s’être déplacés pour des raisons économiques.

La catégorie des réfugiés se compose de réfugiés au sens de la Convention et de quasi-réfugiés considérés comme ayant besoin de protection ou de secours. Ces personnes peuvent avoir quitté leur pays contre leur gré et ne pas avoir eu la possibilité de préparer leur venue au Canada. On s’attend à ce que les réfugiés mettent plus de temps à s’adapter à leur nouveau milieu et à ce qu’ils obtiennent, dans le domaine économique, des résultats modestes comparés à ceux des immigrants de la catégorie économique.

On peut admettre parfois aussi un nombre restreint d’immigrants dans des catégories spéciales ou dans le cadre de programmes établis pour des raisons humanitaires ou conformément à la politique générale. Ces immigrants autres comprennent par exemple : les retraités, les demandeurs non reconnus du statut de réfugié au Canada, ainsi que les immigrants visés par une mesure de renvoi à exécution différée et les personnes admises dans le cadre du programme d’élimination de l’arriéré.

Famille

Par famille de recensement (recensement de 1996), on entend un couple marié (avec ou sans enfant jamais marié), un couple vivant en union libre (avec ou sans enfant jamais marié) ou un parent seul (peu importe son état matrimonial) demeurant avec au moins un enfant jamais marié dans le même logement. Dans le recensement de 2001, la définition de « famille de recensement » a été modifiée de façon qu’elle vise également deux personnes du même sexe vivant en union de fait (avec ou sans enfant).

Lors du recensement de 1996, les enfants devaient « ne jamais avoir été mariés » de façon à être compris dans la famille de recensement. D’après la nouvelle définition adoptée pour le recensement de 2001, les enfants qui ont déjà été mariés font maintenant partie de la famille de recensement, tant qu’ils ne demeurent pas avec leur conjoint ou leur partenaire en union libre ou leur enfant.

Conformément à la définition de « famille de recensement » du recensement de 2001, un petit-fils ou une petite-fille vivant dans un ménage comptant trois générations où le parent n’a jamais été marié sera maintenant considéré comme faisant partie de la famille de recensement du parent (à condition de ne pas habiter avec son époux, son partenaire en union libre ou son enfant). Dans le cadre du recensement de 1996, la famille de recensement était constituée des deux générations les plus anciennes, les grands-parents et les parents.

Un petit-fils ou une petite-fille vivant dans le même ménage que les grands-parents, où le parent n’est pas présent, est maintenant considéré comme faisant partie de la famille de recensement du grand-père ou de la grand-mère (à condition que le petit-fils ou la petite-fille n’habite pas avec son époux, son partenaire en union libre ou son enfant). Auparavant, un tel petit-fils ou une telle petite-fille n’était pas considéré comme faisant partie de la famille de recensement.

Il est estimé que ces trois derniers changements (à la définition d’« enfant »), ensemble, se traduiront par une augmentation de 1 % du nombre total de familles de recensement et par une autre augmentation de 6 % du nombre de familles monoparentales. L’effet qu’aura le fait d’inclure les couples de même sexe est inconnu.

Lorsque des familles sont regroupées selon l’âge de la famille, l’âge est celui du membre le plus âgé (en d’autres termes, l’âge du parent seul ou du conjoint le plus âgé).

La famille d’immigrants récents est soit une famille monoparentale dans laquelle le parent est un immigrant récent soit une famille composée de deux conjoints dans laquelle l’un des conjoints ou les deux sont des immigrants récents. Certaines familles d’immigrants récents formaient des couples déjà mariés lorsqu’elles sont arrivées au Canada. D’autres couples se sont mariés après leur arrivée. Comme les recensés indiquent uniquement l’état matrimonial qui était le leur au moment du recensement, on ne sait pas si les personnes se sont mariées avant ou après leur arrivée au Canada. De même, il est impossible de savoir si les immigrants récents sont devenus des parents seuls avant ou après leur venue au Canada.

La grande majorité des enfants immigrants nouvellement arrivés font partie de familles d’immigrants récents. Toutefois, certains font partie de familles d’immigrants antérieurs (lorsque les parents ont immigré avant 1986 et que les enfants ont suivi par la suite) ou de familles d’origine canadienne (dans le cas où les enfants ont été adoptés, par exemple).

Par famille d’origine canadienne, on entend une famille formée d’un parent seul ou de deux conjoints nés au Canada.

Fréquentation scolaire

Par « fréquentation scolaire », on entend la fréquentation, soit à temps partiel soit à temps plein, d’une école, d’un collège ou d’une université pendant la période de huit mois écoulée entre septembre 2000 et le 15 mai 2001. Ne sont visés que les cours pouvant être crédités en vue de l’obtention d’un certificat, d’un diplôme ou d’un grade.

Industries

Le Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN) de 1997 répartit les industries entre six grands groupes :

Secteur manufacturier Secteur manufacturier
Industries de première transformation
Construction et transport Construction
Transport et entreposage
Communications
Commerce Commerce de gros
Commerce de détail
Services aux entreprises Intermédiaires financiers
Assurance
Services immobiliers
Services aux entreprises
Secteur public Services gouvernementaux
Enseignement
Services de soins de santé
Accueil et autres services Hébergement
Restauration
Autres services

Loger à l’étroit

Par loger à l’étroit, on entend le fait que le nombre de personnes vivant dans un logement – la taille du ménage – est égal ou supérieur au nombre de pièces. On dit d’un logement qu’il est surpeuplé lorsque plus d’une personne par pièce y vit. Par « pièce », on entend un espace fermé dans un logement habitable toute l’année : un salon, une chambre à coucher, une cuisine ou une pièce finie dans le grenier ou le sous-sol. La salle de bains, les couloirs, le vestibule et les espaces utilisés uniquement à des fins commerciales ne font pas partie de cette définition.

Ménage

Un ménage est une personne ou un groupe de personnes occupant un même logement.

Dans un ménage d’immigrants récents, on compte une ou plusieurs personnes de 15 ans ou plus ayant immigré récemment au Canada, soit entre 1986 et 2001.Tous les immigrants récents de 15 ans ou plus font partie de ménages d’immigrants récents.

On subdivise les ménages d’immigrants récents selon la période où ils ont été admis, de la même façon que les individus. Un ménage comptant une ou plusieurs personnes de 15 ans ou plus arrivées entre 1996 et 2001 est un ménage d’immigrants très récents. Si tous les membres du ménage de 15 ans ou plus ont immigré entre 1996 et 2001, on dit de ce ménage qu’il est composé d’« immigrants très récents uniquement ». S’il compte des personnes de 15 ans ou plus qui appartiennent à d’autres groupes, on dit qu’il est formé d’« immigrants très récents (1996-2001) et d’autres personnes ». Par « autres personnes », on entend les immigrants arrivés avant 1996, les personnes nées au Canada, ou les deux.

Un ménage d’origine canadienne est un ménage dont tous les membres de 15 ans ou plus sont nés au Canada.

Un ménage d’immigrants antérieurs comprend une ou plusieurs personnes ayant immigré en 1985 ou avant, mais aucune personne admise après 1985. Un bon nombre de ménages formés d’immigrants antérieurs comprennent des personnes nées au Canada, notamment des enfants nés au Canada de plus de 14 ans.

Niveaux de compétence

Niveau 1 : Brève expérience de travail; aucun niveau de scolarité exigé.

Niveau 2 : Études secondaires en plus d’une formation professionnelle particulière.

Niveau 3 : Formation collégiale ou formation d’apprenti.

Niveau 4 : Études universitaires.

Principal domaine d’études

Par « principal domaine d’études », on entend le secteur prédominant dans lequel l’intéressé a obtenu son grade ou diplôme d’études postsecondaires le plus élevé. Les dix principaux domaines d’études ont été regroupés comme suit :

  1. Sciences physiques, génie et métiers :
    • Techniques et métiers du génie et des sciences appliquées
    • Génie et sciences appliquées
    • Mathématiques et sciences physiques
    • Sciences et techniques agricoles et biologiques
  2. Sciences sociales, enseignement et arts :
    • Sciences sociales et disciplines connexes
    • Enseignement, loisirs et orientation
    • Lettres, sciences humaines et disciplines connexes
    • Beaux-arts et arts appliqués
  3. Commerce, gestion et administration des affaires
  4. Professions, sciences et technologies de la santé

Les données concernent uniquement les titulaires d’un certificat ou d’un diplôme d’études postsecondaires (décerné par un collège ou une école de métiers) ou les titulaires d’un grade universitaire.

Professions

La Classification nationale des professions pour statistiques (CNP-S) de 2001 répartit les professions entre six grands groupes :

Ventes et services Ventes et services
Industries de transformation

Transformation, fabrication et services d’utilité publique
Secteur primaire

Administration Affaires, finance et administration
Gestion et sciences sociales Sciences sociales, enseignement, administration publique et religion
Arts, culture, sports et loisirs
Gestion
Métiers, transport Métiers, transport et machinerie
Santé, sciences

Santé
Sciences naturelles et appliquées

Région métropolitaine de recensement

Une région métropolitaine de recensement (RMR) est composée d’un important noyau urbain comptant au moins 100 000 habitants ainsi que de régions urbaines et rurales adjacentes dont le degré d’intégration économique et sociale avec le noyau urbain est élevé. Les limites de la RMR de Winnipeg en 2001 sont les mêmes qu’en 1996. En plus de la ville de Winnipeg, cette RMR comprend notamment les municipalités suivantes : Brokenhead, East St. Paul, Headingly, Ritchot, Rosser, Springfield, St. Clements, St. François Xavier, Taché et West St. Paul. D’un bout à l’autre du présent profil, la RMR de Winnipeg, avec toutes les municipalités qui la composent, est appelée simplement « Winnipeg ».

Régions du monde

Le recensement de 2001 fait état du pays de naissance, lequel peut différer du pays de résidence avant l’immigration. On a regroupé les pays comme suit (pour chaque région du monde) :

Région du monde Pays de naissance

Asie orientale ou Asie de l’Est

Chine, Hong Kong, Taïwan, Corée du Sud, Japon

Asie du Sud-Est et Pacifique Philippines, Viet Nam, Malaisie, Fidji, Cambodge, Australie, Laos
Asie centrale et méridionale Inde, Sri Lanka, Pakistan, Iran, Afghanistan, Bangladesh, Kazakhstan, Ouzbékistan, Kirghizistan, Tadjikistan, Turkménistan
Asie occidentale ou Asie de l’Ouest et Moyen-Orient Liban, Iraq, Syrie, Turquie, Israël, Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie
Afrique Afrique du Sud, Somalie, Égypte, Algérie, Maroc, Ghana, Éthiopie, Kenya, Tanzanie
Europe orientale ou Europe de l’Est Pologne, Roumanie, Fédération de Russie, Yougoslavie, Ukraine, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Hongrie, République tchèque, Slovaquie, anciens pays de l’URSS non énumérés séparément, Bélarus, Macédoine, Tchécoslovaquie, Moldavie, Lettonie, Lituanie, Estonie, Slovénie.
Europe occidentale ou Europe de l’Ouest Portugal, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Suisse, Grèce, Irlande, Belgique, Autriche, Espagne, Suède, Danemark, Finlande, Norvège, Malte, Islande
Royaume-Uni  
Amérique latine El Salvador, Mexique, Pérou, Guatemala, Colombie, Chili, Argentine
Caraïbes Jamaïque, Guyane, Trinité-et-Tobago, Haïti, Barbade
États-Unis  

Revenu médian

Le revenu médian est le revenu qui se situe au milieu lorsque l’on classe les revenus, y compris les revenus nuls et négatifs, par ordre décroissant : la moitié des revenus est plus élevée que le revenu médian, l’autre plus faible. La proportion des personnes ayant un revenu inférieur à la moitié du revenu médian n’est pas constante mais dépend de la façon dont les revenus sont répartis.

On calcule distinctement si le revenu est inférieur au revenu médian dans le cas des personnes vivant dans des familles et dans celui des personnes hors famille. Dans le cas des personnes vivant dans des familles, on a comparé le revenu familial au revenu familial médian. Dans le cas des personnes hors famille ou ne faisant pas partie de familles – qui sont beaucoup moins nombreuses, surtout chez les immigrants récents – on a comparé leur revenu au revenu médian de l’ensemble des personnes hors famille. On additionne le nombre de personnes ayant un revenu inférieur au revenu médian, puis on divise le résultat obtenu par le nombre total des deux groupes. On n’a pas tenu compte des enfants hors famille de moins de 15 ans, car on ne dispose d’aucune donnée au sujet de leur revenu, mais on a tenu compte des enfants vivant dans des familles. La proportion des personnes ayant un revenu inférieur à la moitié du revenu médian est calculée de la même façon.

Comme on n’a pas tenu compte de la taille de la famille dans ces calculs et que les familles nombreuses sont susceptibles d’avoir un revenu plus élevé (mais pas nécessairement plus élevé par membre de la famille), la proportion de la population totale faisant partie de familles dont le revenu est inférieur au revenu médian peut se situer au-dessous de 50 %. La proportion de personnes appartenant à des familles dont le revenu est inférieur à la moitié du revenu médian est de moins de 20 %.

Le revenu médian est calculé pour chaque RMR et pour chaque région hors RMR de chaque province et territoire. Le nombre de personnes affichant un revenu inférieur au revenu médian et un revenu inférieur à la moitié du revenu médian est ensuite calculé pour les mêmes régions en question. On obtient les totaux pour l’ensemble du Canada en additionnant les nombres obtenus pour chaque région.

Situation des particuliers dans le ménage

Par « situation des particuliers dans le ménage », on entend la composition du ménage dont une personne fait partie. Le type le plus courant est le ménage formé par une famille nucléaire, qui désigne un parent vivant seul avec des enfants ou une famille composée des deux conjoints avec ou sans enfant vivant à la maison. Dans une famille élargie, viennent s’ajouter aux membres de la famille nucléaire les tantes, les oncles, les grands-parents, les petits-enfants ou d’autres parents.

Sources de revenu

Revenu d’emploi : les salaires et les traitements, ou le revenu d’un travail autonome;

Autre revenu privé : le revenu de placements (principalement les intérêts et les dividendes), le revenu de retraite et de toute autre source privée;

Transferts gouvernementaux : notamment les prestations d’assurance-chômage, les prestations du Régime de rentes du Québec et du Régime de pensions du Canada, la pension de la Sécurité de la vieillesse et le Supplément de revenu garanti, et les autres prestations, comme les indemnisations versées aux accidentés du travail et les prestations d’aide sociale. Sont aussi compris la prestation fiscale pour enfants, les remboursements de la taxe sur les produits et services, et les crédits d’impôt provinciaux.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :