ARCHIVÉ – Les progrès sur le marché du travail des participants à l’ELIC

Une perspective sur la deuxième vague des immigrants ayant participé à l'Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada (ELIC) – Deux ans après leur arrivée

La moitié des immigrants ayant un emploi n’en avaient qu’un et la majorité travaillaient à plein temps

Des 160 000 immigrants de l’ELIC, 75 % (120 500) avaient occupé au moins un emploi au cours de leurs deux premières années au Canada. De ce nombre, plus de la moitié (51 %) n’avaient occupé qu’un seul emploi au cours de cette même période tandis que 31 % en avaient occupé deux. Les pourcentages d’immigrants titulaires d’un, deux, trois ou quatre emplois étaient relativement similaires d’une catégorie d’immigrants à l’autre. Les travailleurs qualifiés admis à titre de demandeurs principaux avaient un peu plus tendance à changer d’emploi, ce que semblaient indiquer les pourcentages légèrement plus élevés d’immigrants qui avaient occupé au moins deux emplois au cours des deux premières années au Canada. La proportion de titulaires d’un seul emploi a quant à elle chuté de 75 % après six mois à 51 % après un an.

Le nombre d’emplois détenus depuis l’arrivée au Canada est relativement difficile à interpréter par rapport aux résultats du marché du travail compte tenu du fait que cette caractéristique peut être un indicateur négatif ou positif. Par exemple, l’occupation de nombreux emplois depuis l’arrivée au Canada peut indiquer un mouvement progressif vers l’obtention de meilleures conditions d’emploi. Toutefois, cela peut aussi être une indication de l’instabilité du marché du travail et de l’existence de problèmes d’intégration à la population active. En outre, une recherche plus poussée dans ce domaine apportera une meilleure compréhension de la relation entre le nombre d’emplois occupés et la performance du marché du travail.

Tableau 12 : Nombre d’emplois, par catégorie d’immigrants - deuxième vague
  Catégorie d'immigrants
Regroupement familial Travailleurs qualifiés (DP) Travailleurs qualifiés
(C et PC)
Réfugiés Autres Tous les immigrants
Ensemble des immigrants 43 131 55 976 40 812 9 811 11 072 160 801
Nombre d'immigrants possédant un emploi ou une autre occupation pendant la période 28 442 49 963 29 228 5 702 7 163 120 499
Nombre d'emplois occupés depuis l'arrivée au Canada
Un 50 % 48 % 53 % 58 % 63 % 51 %
Deux 32 % 33 % 28 % 29 % 27 % 31 %
Trois 12 % 13 % 13 % 11 % 8 % 12 %
Quatre ou plus 6 % 7 % 6 % 2%E 3 % 6 %

Percentages basés sur le nombre d'immigrants qui ont occupé un emploi depuis leur arrivée.

E Utiliser avec précaution.

Source : Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada – 2e vague (2003)

Au moment de l’entrevue de la deuxième vague, 93 000 (58 %) de tous les immigrants de l’ELIC exerçaient une forme ou une autre d’emploi rémunéré. Parmi ces emplois, la majorité (79 %) étaient des emplois à plein temps. Les travailleurs qualifiés admis à titre de demandeurs principaux étaient ceux qui avaient le plus de chance de détenir un emploi à plein temps (88 %), comparativement à ceux des autres catégories d’immigrants, tels les immigrants issus du regroupement familial (79 %) et les conjoints et personnes à charge des travailleurs qualifiés (68 %). La proportion de réfugiés détenant un emploi à plein temps (63 %) était relativement plus faible.

Tableau 13 : Situation d’emploi à plein temps ou à temps partiel, par catégorie d’immigrants - deuxième vague
  Catégorie d'immigrants
Regroupement familial Travailleurs qualifiés
(DP)
Travailleurs qualifiés
(C et PC)
Réfugiés Autres Tous les immigrants1
Nombre d'immigrants actuellement titulaires d'un emploi1 21 160 40 397 21 302 4 301 5 809 92 969
Plein temps2 79 % 88 % 68 % 63 % 72 % 79 %
Temps partiel3 21 % 12 % 31 % 36 % 27 % 20 %

1 Les immigrants actuellement titulaires d'un emploi comprennent un petit nombre d'immigrants qui n'ont pas indiqué quelle était leur situation courante (plein temps / temps partiel) de travail. 

2 Renvoi à la proportion d'immigrants travaillant 30 heures ou plus par semaine par rapport à l'ensemble des immigrants au moment de l'entrevue de la deuxième vague. 

3 Renvoi à la proportion d'immigrants travaillant moins de 30 heures par semaine par rapport à l'ensemble des immigrants titulaires d'emplois au moment de l'entrevue de la deuxième vague. 

Source : Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada – 2e vague (2003)

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :