Mot d’ouverture de l’honorable Marco E.L. Mendicino, C.P., député Ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté devant le Comité permanent de l’Agriculture et de l’agroalimentaire (AGRI) - 22 mai 2020

[Caviardé] apparaît lorsque des informations sensibles ont été soustraites conformément aux principes de la Loi sur l'accès à l'information et à la Loi sur la protection des renseignements personnels.

Introduction

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les membres du comité, bonjour.

Merci de me donner l’occasion de comparaître et de répondre aux questions sur les mesures visant à soutenir les travailleurs étrangers temporaires (TET) dans les secteurs agricole et agroalimentaire du Canada pendant la pandémie de COVID-19.

En partenariat avec d’autres ministères et organismes, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté a pris un certain nombre de mesures importantes pour soutenir cette composante essentielle de l’économie canadienne.

Pour atténuer les effets négatifs des restrictions de voyage sur la productivité et la sécurité alimentaire du Canada, le gouvernement a ajouté des exemptions ciblées pour faciliter l’admission des travailleurs étrangers temporaires qui apportent des contributions importantes à notre pays, surtout maintenant.

Le programme de permis aux termes duquel la plupart des travailleurs temporaires viennent au Canada est géré conjointement par mon ministère et Emploi et Développement social Canada.

L’exécution complète du programme se fait en collaboration avec Agriculture et agroalimentaire Canada et d’autres ministères ainsi qu’avec des intervenants de l’industrie, les provinces et les territoires.

IRCC est principalement responsable de la délivrance de permis de travail aux travailleurs étrangers temporaires. En outre, le cadre réglementaire connexe est de mon ressort en vertu du Règlement sur l’immigration et la protection des réfugiés.

Travailleurs étrangers temporaires

Dispositions réglementaires

Programme pilote sur l’agroalimentaire

Conclusion

Monsieur le Président, nous avons prévu des exceptions aux restrictions de voyage pour permettre aux travailleurs étrangers d’entrer au Canada parce que nous reconnaissons leur importance vitale pour notre économie, y compris la sécurité alimentaire des Canadiens et le succès des producteurs alimentaires canadiens.

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les membres du comité, merci. Je me ferai un plaisir de répondre à vos questions.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :