Comprendre le statut de résident permanent

Les résidents permanents (RP) du Canada doivent avoir en main et présenter leur carte RP valide ou leur titre de voyage pour résident permanent (TVRP) valide au moment de monter à bord d’un avion à destination du Canada ou de se rendre au Canada au moyen de tout autre transporteur commercial. Si vous n’avez pas en main votre carte RP ou votre TVRP, vous pourriez vous voir refuser l’accès à bord de l’avion, du train, de l’autobus ou du bateau.

Il vous revient de vous assurer que votre carte RP est toujours valide quand vous revenez au Canada et d’en demander une nouvelle lorsqu’elle est expirée. Si votre carte RP est expirée, cela ne signifie pas que vous avez perdu votre statut de résident permanent.

Un résident permanent est une personne qui a obtenu le statut de résident permanent en immigrant au Canada, mais qui n’est pas encore citoyen canadien. Les résidents permanents sont citoyens d’autres pays.

Une personne qui se trouve au Canada de façon temporaire, comme un étudiant étranger ou un travailleur étranger temporaire, n’est pas un résident permanent.

Les réfugiés qui sont réinstallés à partir de l’étranger deviennent des résidents permanents par l’intermédiaire du Programme des réfugiés pris en charge par le gouvernement ou du Programme de parrainage privé de réfugiés.

Celui qui présente une demande d’asile au Canada ne devient pas un résident permanent à ce moment-là. Pour qu’il devienne résident permanent, la Commission de l’immigration et du statut de réfugié doit d’abord approuver sa demande d’asile. Il peut ensuite présenter une demande et obtenir le statut de résident permanent.

La carte de résident permanent (carte RP)

La carte RP est la preuve que vous avez le statut de résident permanent du Canada. Si vous quittez le Canada, vous aurez besoin de cette carte et de votre passeport pour rentrer au Canada par un moyen de transport commercial, comme un avion, un bateau, un train ou un autocar.

Les résidents permanents qui n’ont pas de carte RP valide ou qui ne l’ont pas en leur possession lorsqu’ils voyagent à l’extérieur du pays devront obtenir un titre de voyage pour résident permanent avant de retourner au Canada par un moyen de transport commercial.

Ce que les résidents permanents peuvent faire

À titre de résidents permanents, vous avez le droit :

  • à la plupart des avantages offerts aux citoyens canadiens, y compris la couverture des soins de santé;
  • d’habiter, de travailler ou d’étudier n’importe où au Canada;
  • de demander la citoyenneté canadienne;
  • de bénéficier de la protection des lois canadiennes et de la Charte canadienne des droits et libertés.

Les résidents permanents doivent payer des impôts et respecter toutes les lois canadiennes à l’échelle fédérale, provinciale et municipale.

Ce que les résidents permanents ne peuvent pas faire

Vous n’avez pas le droit :

  • de voter ou de vous présenter à une élection;
  • d’occuper un emploi qui requiert une autorisation de sécurité de haut niveau.

Temps passé au Canada

Comme résident permanent, vous pouvez vivre à l’extérieur du Canada, mais vous devez résider au Canada pendant au moins deux années au cours d’une période de cinq ans. Si vous habitez à l’extérieur du Canada pendant plus longtemps, vous risquez de perdre votre statut de résident permanent.

Pour plus d’information sur le temps que vous devez passer au Canada, consultez l’appendice A : Obligation de résidence de la trousse de demande de carte RP.

Perte de votre statut de résident permanent

Vous ne perdez pas votre statut de résident permanent à l’expiration de votre carte RP. Vous ne pouvez le perdre que par un processus officiel.

Vous pouvez perdre votre statut de résident permanent si :

  • un arbitre détermine que vous n’êtes plus un résident permanent à l’issue d’une enquête ou d’un appel d’une décision relative à une demande de titre de voyage pour résident permanent;
  • vous renoncez volontairement à votre statut;
  • vous faites l’objet d’une mesure de renvoi qui entre en vigueur;
  • vous devenez un citoyen canadien.

Même si vous ne répondez pas à l’obligation de résidence, vous conserverez votre statut de résident permanent jusqu’à ce qu’une décision officielle ait été prise à ce sujet.

Voyez comment éviter les ennuis lors de vos voyages si vous n’êtes pas sûr de votre statut.

Renoncer volontairement à son statut de résident permanent

La perte du statut de résident permanent n’est pas automatique.

Il se pourrait que vous ne souhaitiez plus être un résident permanent du Canada. Si c’est le cas, vous pouvez présenter une demande de renonciation volontaire au statut de résident permanent.

Par exemple, vous pouvez le faire pour les raisons suivantes :

  • vous savez que vous avez manqué à vos obligations en matière de résidence, car vous avez résidé à l’extérieur du Canada pendant une longue période; et
  • vous souhaitez séjourner au Canada; et
  • vous ne souhaitez pas attendre qu’un agent des visas fasse une évaluation officielle de votre statut de résident permanent;

OU

  • vous voulez éviter des retards de traitement au point d’entrée.

Vous ne pouvez pas entrer au Canada avant que votre statut de résident permanent ait été déterminé, soit à la suite de la réception d’un titre de voyage pour résident permanent ou de la renonciation volontaire à votre statut de résident permanent.

En vedette

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :