Le gouvernement dévoile son plan pour revitaliser la recherche fondamentale au Canada

Communiqué de presse

La ministre des Sciences Kirsty Duncan présente sa vision pour les sciences à l’occasion de la Conférence sur les politiques scientifiques canadiennes

Le 2 novembre 2017 — Ottawa

Seule une assise scientifique solide peut permettre aux découvertes et aux innovations transformatrices de voir le jour et d’améliorer notre monde, c’est-à-dire des nouvelles thérapies médicales, des technologies associées à l’intelligence artificielle, des pratiques agricoles novatrices et bien plus. Il était donc crucial de doter notre pays d’un plan à long terme pour les sciences pour veiller à ce que les chercheurs obtiennent le soutien nécessaire pour aller de l’avant et poser des questions essentielles, former les nouvelles générations d’étudiants et changer pour le mieux le cours des choses grâce aux sciences.

Aujourd’hui, la ministre des Sciences, l’honorable Kirsty Duncan, a exposé la vision du gouvernement pour les sciences à l’occasion de l’édition annuelle de Conférence sur les politiques scientifiques canadiennes à Ottawa. La ministre a tenu compte de sa lettre de mandat, des recommandations découlant de l’Examen du soutien fédéral à la science fondamentale et de ses nombreuses interactions avec les chercheurs de talent et les étudiants de talent qui travaillent dans les établissements partout au pays.

La vision de la ministre se résume en trois points : revitaliser les sciences, renforcer la prise de décisions fondées sur des éléments probants et renforcer la culture de curiosité au Canada. Pour y parvenir, la ministre compte prendre diverses mesures. Certaines ont récemment été prises, dont les suivantes :

  • mise en œuvre de changements au Programme des chaires de recherche du Canada, notamment limiter le renouvellement des chaires de niveau 1 pour accroître la diversité, l’équité et l’inclusivité;
  • création d’un nouveau Comité de coordination de la recherche au Canada (CCRC) pour améliorer la collaboration entre les trois conseils subventionnaires fédéraux et la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) pour entraîner des retombées positives pour les chercheurs;
  • mandat confié à la conseillère scientifique en chef pour qu’elle évalue les mérites de la création d’un réseau de conseillers scientifiques ministériels de premier plan;
  • annonce de nouveaux investissements dans la recherche et l’infrastructure de recherche, dont 554 millions de dollars par l’entremise du Fonds d’innovation de la FCI, argent qui servira à acquérir de nouveaux outils et à aménager de nouvelles installations qui permettront aux chercheurs de faire de nouvelles découvertes et de former la prochaine génération d’étudiants;
  • mise à profit des succès de la première Foire scientifique du premier ministre en encourageant plus de jeunes à envisager une carrière dans les disciplines des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM).

Ces mesures, jumelées aux mesures déjà prises par la ministre pour investir dans les sciences et soutenir les sciences, s’inscrivent dans un plan pluriannuel visant à favoriser la recherche de calibre mondial et à atteindre les objectifs de croissance du Canada.

Citations

« Notre gouvernement comprend que pour concrétiser ses objectifs qui sont de bâtir une économie solide, de promouvoir un environnement plus propre et de faire croître la classe moyenne, les sciences sont essentielles. Le travail des chercheurs partout au pays contribue à éclairer les décisions fondées sur des faits probants que nous prenons au sujet de notre santé et sécurité, de nos collectivités et de notre prospérité future. Je crois fermement qu’une vision partagée pour les sciences nous permettra d’avoir cette assise solide de recherche sur laquelle nous pourrons compter pendant de nombreuses années. »

— La ministre des Sciences, l’honorable Kirsty Duncan

Faits en bref

  • En plus de limiter le renouvellement des chaires de niveau 1 à deux mandats de sept ans, la ministre Duncan a aussi annoncé d’autres changements au Programme des chaires de recherche du Canada dans le but de favoriser l’équité et la diversité.

  • Le Comité de coordination de la recherche au Canada (CCRC) a été lancé le 27 octobre 2017. Les présidents des trois conseils subventionnaires y participeront et en assureront la présidence à tour de rôle. Le Comité fera aussi appel à la conseillère scientifique en chef, au président du Conseil national de recherches et aux sous-ministres d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada et de Santé Canada.

  • La ministre des Sciences a mandaté l’Examen du soutien fédéral à la science fondamentale et elle procède maintenant à la mise en œuvre de plusieurs des recommandations soumises par le Comité consultatif indépendant pour renforcer la science au Canada.

Liens connexes

Personnes-ressources

Suivez la ministre Duncan sur les médias sociaux.
Twitter : @MindesSciences
Instagram : mindessciences

Ann Marie Paquet
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Sciences
613-404-2733
Ann-marie.paquet@canada.ca

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
343-291-1777
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :