Mot de la fin lors de l’annonce des supergrappes

Discours

Notes d’allocution

L’honorable Bardish Chagger, C.P., députée
Ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme


Ottawa (Ontario)
Le 15 février 2018


La version prononcée fait foi

Merci Sophie [Forest, animatrice].

Quel groupe impressionnant de finalistes!

C’était une discussion enrichissante. Merci à toutes les personnes qui ont posé des questions.

Je me sens privilégiée d’être en compagnie des ministres Bains et Duncan et de toutes les éminentes personnes réunies ici pour cette formidable annonce.

La ministre Duncan a souligné le rôle de premier plan que les établissements d’enseignement supérieur — et les milieux de la recherche scientifique en général — sont appelés à jouer pour favoriser l’innovation et les découvertes engendrées par les supergrappes.

De plus, le ministre Bains et les panélistes ont très bien souligné l’incidence profonde de ces supergrappes sur notre économie et la place qu’occupe le Canada à titre de chef de file mondial de l’innovation.

Nous anticipons la création de plus de 50 000 emplois, ce qui est génial!

Il s’agit des emplois bien rémunérés de l’avenir, et ces emplois auront une grande importance pour notre croissance soutenue.

Par contre, ce n’est qu’un côté de la médaille.

Pour ma part, à titre de ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme, je m’intéresse en particulier au rôle crucial des petites entreprises canadiennes au sein de chaque supergrappe.

Globalement, plus de 300 petites et moyennes entreprises (PME) canadiennes seront appelées à prendre part à ces cinq supergrappes.

Leur devenir en sera favorablement et profondément transformé.

Pensez-y, 300 propriétaires d’entreprise pourront désormais tirer avantage de l’envergure, de la présence sur le marché et du savoir-faire des grandes entreprises phares sur lesquelles sont ancrées ces supergrappes.

L’avantage est par ailleurs réciproque.

Ces grandes entreprises phares — de même que les établissements d’enseignement supérieur partenaires — bénéficieront également du leadership souple et de la pensée novatrice qui font la renommée de nos petites entreprises.

Ce sont là d’excellentes nouvelles, mais je tiens à ajouter que tous les demandeurs des propositions retenues se sont engagés en faveur de l’équilibre entre les sexes et la diversité, ce qui rend cette initiative réellement spéciale.

Cela revêt pour moi une grande importance, à titre de membre du premier Cabinet féministe comptant un nombre égal de femmes et d’hommes au Canada.

Cette étape marquante si longtemps attendue est néanmoins fort bienvenue.

Nous savons qu’un peu plus de 16 % des petites entreprises appartiennent à des femmes et qu’une proportion nettement moindre d’entre elles exportent. C’est un beaucoup trop faible!

L’annonce d’aujourd’hui contribuera grandement à remédier à ce déséquilibre persistant.

Ces cinq finalistes se démarquent non seulement parce qu’ils s’engagent à faire appel à des entreprises dirigées par des femmes et à assurer la diversité, mais aussi par leur engagement à appuyer les groupes sous-représentés, en particulier les communautés autochtones du pays entier.

Ainsi que l’a précisé le premier ministre Trudeau, la diversité est la force du Canada.

La diversité — en matière d’antécédents, de culture, d’expérience et de genre — est essentielle pour stimuler réellement l’innovation.

Les responsables d’un grand nombre de ces supergrappes ont proposé des mesures pour inclure des Autochtones à leurs activités. Mentionnons entre autres les sièges de conseils d’administration réservés aux Autochtones et les plans d’investissement dans le développement de talents autochtones.

Mesdames et Messieurs, je crois que c’est le début aujourd’hui d’un nouveau chapitre pour notre économie moderne et la classe moyenne au pays.

Ces cinq supergrappes aideront le Canada à demeurer un chef de file mondial de l’innovation.

Leurs technologies et idées transformeront le monde dans lequel nous vivons et amélioreront notre qualité de vie.

Il ne s’agit pas uniquement d’une initiative canadienne; ces supergrappes auront une portée mondiale.

Au cours des prochaines années, cette initiative contribuera à la création d’emplois bien rémunérés et à la mise au point de produits et de solutions de pointe. De plus, elle placera le Canada à l’avant-plan de la course mondiale à l’innovation.

Voilà d’excellentes nouvelles — pour notre économie, pour le Canada et spécialement pour les propriétaires de petites entreprises canadiennes.

Je vous remercie d’être venus et je vous souhaite une excellente journée.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :