Le gouvernement fédéral comprend l’importance des coopératives au Canada

Communiqué de presse

Un plan de soutien du secteur est dévoilé lors du premier anniversaire d’une motion émanant d’un député

Le 5 avril 2018, Ottawa ON

Une coopérative est un moyen utile pour les Canadiens d’être copropriétaires d’une entreprise. De plus, elle offre des biens et des services à des collectivités. Les coopératives jouent également un rôle important dans la croissance et l’innovation au sein de l’économie canadienne. C’est pourquoi le gouvernement du Canada a dressé un plan pour renforcer la participation des coopératives à la prospérité du pays.

C’est aujourd’hui le premier anniversaire de la motion M-100 (Apport des coopératives), une motion émanant d’un député qui a obtenu l’appui unanime de la Chambre des communes le 5 avril 2017. La motion M-100 reconnaît le rôle important que jouent les coopératives dans les collectivités de partout au Canada.

Le gouvernement du Canada soutient les coopératives par l’entremise d’un éventail de programmes et de services. Par exemple, l’an dernier, Innovation, Sciences et Développement économique Canada et ses partenaires de portefeuille ont fourni au total 8,9 millions de dollars en soutien direct à 46 coopératives canadiennes par l’intermédiaire d’organismes de développement régional et du Programme de financement des petites entreprises du Canada. Depuis que cette motion a été déposée par Alexandra Mendès, le gouvernement du Canada s’est employé à répondre aux besoins du secteur coopératif de façon éclairée.

Le gouvernement se concentrera sur trois domaines clés :

  • l’accès aux programmes et aux services fédéraux, y compris en mettant en lumière ceux qui sont les plus pertinents pour les coopératives et en veillant à leur accessibilité;
  • la sensibilisation au modèle d’affaires coopératif auprès des Canadiens et des ministères fédéraux pertinents pour veiller à ce que les coopératives soient perçues comme des stratégies et des initiatives appropriées;
  • la modernisation des données du secteur coopératif pour veiller à ce que le secteur coopératif et les Canadiens aient accès aux données les plus récentes et les plus pertinentes sur le modèle d’affaires coopératif.

Entre-temps, le gouvernement continuera de consulter le secteur coopératif, ses partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux et les collectivités autochtones pour cerner les moyens qu’il peut prendre pour soutenir l’innovation dans le secteur.

Au cours des prochains mois, le gouvernement publiera un document d’orientation exhaustif, tiendra un forum de discussion politique et consultera des partenaires appropriés pour examiner les façons dont le modèle d’affaires coopératif peut soutenir les priorités gouvernementales, notamment le développement économique des Autochtones, l’entrepreneuriat chez les femmes et les jeunes, les technologies propres et l’énergie renouvelable, ainsi que l’innovation communautaire, par exemple des programmes de réduction du chômage chez les jeunes et d’accès aux aliments. Ces mesures permettront de mieux orienter les prochaines étapes du soutien continu que le gouvernement offre au secteur coopératif.


Citations

« Les coopératives sont des acteurs de premier plan au sein des collectivités d’un océan à l’autre, et elles aident le gouvernement à atteindre ses objectifs prioritaires, dont le renforcement de l’économie du Canada au profit de la classe moyenne. Je remercie ma collègue Alexandra Mendès, députée de Brossard–Saint-Lambert, d’avoir déposé cette motion. Je suis fier que notre gouvernement déploie un plan durable qui souligne le rôle important des coopératives. »

— Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains

« Dans la motion M-100, j’ai demandé au gouvernement de prendre des mesures concrètes pour reconnaître le rôle important que jouent les coopératives dans l’économie et de veiller à ce qu’elles continuent de prospérer. Aujourd’hui, le gouvernement a présenté un plan clair pour soutenir et stimuler le secteur coopératif et l’économie du Canada. Je félicite le gouvernement pour le travail réalisé au profit des coopératives. »

— La députée de Brossard–Saint-Lambert, Alexandra Mendès

Faits en bref

  • Au Canada, les coopératives font généralement partie de l’une des quatre catégories suivantes :

    • coopératives de consommateurs, qui offrent des biens et des services (financiers, de logement, de garderie, etc.) à leurs membres;
    • coopératives de producteurs, qui transforment et commercialisent les biens et les services produits par leurs membres, qui sont des entrepreneurs ou des producteurs agricoles;
    • coopératives de travailleurs, qui fournissent du travail à leurs membres;
    • coopératives de solidarité, qui répondent aux besoins de divers intervenants, comme des employés et des clients.
  • En 2016, on comptait près de 7 800 coopératives non financières au Canada.

  • En 2013, 5 276 coopératives ont répondu à l’Enquête annuelle sur les coopératives canadiennes et ont déclaré un volume d’affaires de 43,2 milliards de dollars. Elles détenaient un actif estimatif de 26 milliards de dollars et fournissaient 95 085 emplois au Canada.

Liens connexes

Personnes-ressources

Suivez le Ministère sur Twitter : @ISDE_CA

Karl W. Sasseville
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique
343-291-2500

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
343-291-1777
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Please select all that apply:

Thank you for your help!

You will not receive a reply. For enquiries, contact us.

Date de modification :