Les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux s’entendent sur les principes d’une stratégie nationale de services à large bande en vue d’améliorer l’accès aux services Internet haute vitesse pour tous les Canadiens

Communiqué de presse

Un meilleur accès à Internet haute vitesse permettra d’améliorer la compétitivité et de combler le fossé numérique

Le 26 octobre 2018 — Vancouver (Colombie-Britannique)

Aujourd’hui, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables de l’innovation et du développement économique ont convenu de faire des services à large bande une priorité d’action et de développer une stratégie à long terme afin d’améliorer l’accès aux services Internet haute vitesse pour tous les Canadiens. Cet engagement à élaborer la stratégie constitue la plus récente avancée d’une table intergouvernementale qui se penche sur la croissance et la création d’emplois axées sur l’innovation.

Les ministres ont convenu que l’accès à Internet haute vitesse est essentiel pour que les entreprises se développent et soient concurrentielles, et pour que les Canadiens aient pleinement accès aux produits et services propres à l’économie numérique. Dans leur déclaration publiée aujourd’hui, les ministres expriment leur engagement à favoriser un accès universel à Internet haute vitesse et à améliorer l’accès aux services mobiles sans fil les plus récents le long des artères routières principales et aux endroits où les Canadiens vivent et travaillent.

La connectivité aux services haute vitesse est d’une importance capitale pour la prospérité et le bien-être des Canadiens, ce qui est encore plus vrai lorsqu’il s’agit des réseaux de prochaine génération dont la qualité supérieure facilitera notamment l’établissement de villes intelligentes, le fonctionnement de voitures connectées et l’offre de services de cybersanté. 

Lors de la réunion, les ministres ont également participé à une séance d’information au sujet du rapport des tables de stratégies économiques du Canada. Le rapport propose des moyens d’établir les conditions propices à une compétitivité forte à long terme, qui assurera une bonne qualité de vie aux Canadiens. Les ministres considéreront les recommandations des tables de stratégies économiques lors de la mise en œuvre de leur plan de travail sur deux ans. Ainsi, les entreprises seront mieux placées pour prendre de l’expansion et pour adopter les nouvelles technologies numériques.

Les ministres ont par ailleurs discuté du développement économique des Autochtones en misant sur les partenariats entre les entreprises autochtones, les entreprises non autochtones et les communautés.

Énoncé par les ministres pour l’innovation et le développement économique sur la connectivité

Assurer l'accès universel à Internet haute vitesse et aux réseaux sans fil mobiles est essentiel à la croissance économique à long terme, à l'innovation et au progrès social pour tous les Canadiens du pays, ainsi qu'au succès dans le monde numérique moderne.

Qu'il s'agisse de rechercher des informations en ligne, de vendre des biens et des services sur les marchés nationaux et internationaux, ou de fournir des services de santé ou d'éducation en ligne, les consommateurs, les entreprises et les institutions publiques canadiens ont besoin d’une connectivité Internet à large bande pour participer pleinement à l'économie numérique.

À cette fin, nous convenons de miser sur la collaboration existante et de travailler ensemble pour améliorer la connectivité pour tous les Canadiens, avec des partenaires du secteur privé, des municipalités, des institutions publiques, des communautés autochtones et des organisations à but non lucratif afin de maximiser l'impact de nos actions.

Au fur et à mesure que nous avancerons dans ce travail, nous serons guidés par les principes de connectivité suivants:

Accès

  • L’accès à des services fiables, abordables et de grande qualité est nécessaire à la réussite du Canada dans un monde numérique si nous voulons que l’ensemble des entreprises, des foyers et des établissements publics canadiens puissent concrétiser les avantages économiques et sociaux de la connectivité grâce à l’utilisation des applications et des technologies de pointe.
  • Il faut se fixer comme objectif d’assurer un accès universel à des vitesses de téléchargement minimales de 50 Mo/s en aval et de 10 Mo/s en amont et tenir compte de la variabilité d’échelle et de la croissance à long terme.
  • Les entreprises doivent avoir accès à des réseaux qui leur permettent d’utiliser la technologie, de soutenir la concurrence et de contribuer à l’économie.
  • La connectivité mobile sur les principales autoroutes et routes est un besoin important, notamment pour la sécurité.

Collaboration

  • La collaboration est essentielle si nous voulons relever ce défi de taille et maximiser l’impact de nos actions.
  • Les priorités et objectifs communs permettront d’atteindre de meilleurs résultats.
  • La collecte de données fiables ainsi que leur accès et leur partage peuvent améliorer sensiblement l’analyse et les stratégies de déploiement et permettre la publication de rapports sur les progrès accomplis.
  • Il importe de reconnaître les circonstances particulières des collectivités autochtones, surtout celles des régions éloignées et isolées.

Investissements efficaces

  • En ciblant les défaillances du marché, les gouvernements peuvent orienter le financement là où les besoins sont les plus grands.
  • La coordination des leviers réglementaires et financiers contribue à une mise en œuvre efficace.
  • Les besoins relatifs à l’accès ouvert peuvent contribuer à stimuler la concurrence et à favoriser le caractère abordable et la pluralité des choix. Ils devraient donc être étudiés.
  • La diminution des obstacles au déploiement peut donner lieu à une réduction considérable des coûts de construction de l’infrastructure numérique.

Citations

« L’accès à des services Internet haute vitesse fiables et de qualité n’est plus un luxe. Le Canada a réalisé des progrès phénoménaux en bâtissant des réseaux mobiles parmi les plus rapides au monde et en déployant Internet à large bande dans les collectivités rurales et éloignées de tout le pays. Cela dit, nous pouvons en faire plus. L’engagement pris démontre notre objectif commun d’offrir un meilleur accès à Internet à tous les Canadiens et ainsi leur permettre de participer à l’économie numérique. »  

— Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada, l’honorable Navdeep Bains

« Nous souhaitons faire du Canada et de la Colombie-Britannique des endroits de prédilection pour les technologies novatrices et émergentes ainsi que nous assurer que les avantages de la technologie et de l’innovation se font sentir dans toute la province. Bon nombre des entreprises de technologies sont de petites entreprises qui, pour rester à la fine pointe des avancées technologiques mondiales, ont besoin d’une connexion Internet fiable. Nous avons hâte de collaborer avec les autorités du pays pour stimuler la création d’emplois et le développement économique grâce à l’innovation afin que le Canada reste concurrentiel et demeure un endroit où il fait bon vivre et faire des affaires. »

— Le ministre de l’Emploi, du Commerce et de la Technologie de la Colombie-Britannique, l’honorable Bruce Ralston

Faits en bref

  • Les ministres ont fixé comme objectif d’instaurer un accès universel à des services Internet de 50 mégabits par seconde (téléchargement) et 10 mégabits par seconde (téléchargement vers l’amont). En 2016, des services de ces vitesses étaient à la disposition de 41 % des Canadiens vivant dans les secteurs ruraux et éloignés.

  • Les services mobiles sans fil fonctionnant à l’aide de la technologie d’évolution à long terme (4G) étaient à la disposition de 98,5 % des foyers canadiens, mais ces services comprennent des lacunes importantes le long de corridors routiers importants, mais faiblement peuplés.

  • On prévoit que le nombre d’appareils branchés par Canadien augmentera, passant de 6 en 2016 à 11 en 2021.

  • 70 % des enseignants donnent à leurs élèves des devoirs qui nécessitent un accès à Internet. Le taux d’obtention du diplôme des élèves qui ont accès à Internet à domicile est 7 % plus élevé que celui des élèves qui n’y ont pas accès.

  • En décembre 2016, le CRTC a déclaré qu’Internet à large bande était un service de télécommunication de base pour tous les Canadiens.

  • Les ministres ont adopté un plan de travail de deux ans lors de leur dernière rencontre, le 13 octobre 2017, à Vancouver. Le plan de travail a été élaboré de manière à renforcer les avantages concurrentiels du Canada, à accélérer la croissance économique, à créer de l’emploi et à accroître la prospérité collective.

Personnes-ressources

Nilani Logeswaran
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique
343-291-2849
613-668-1794

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
343-291-1777
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca

Relations avec les médias
Ministère de l’Emploi, du Commerce et de la Technologie de la Colombie-Britannique
778-698-2892


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :