Le gouvernement du Canada investit pour permettre au pays de se hisser parmi les leaders mondiaux des technologies propres

Communiqué de presse

Des investissements au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse favoriseront la création d’emplois et la réduction des coûts d’énergie pour les consommateurs

Le 24 janvier 2019 — Fredericton (Nouveau-Brunswick) et Amherst (Nouvelle-Écosse)

L’économie du Canada est vigoureuse et florissante, générant des emplois de qualité pour la classe moyenne et les personnes qui travaillent fort pour en faire partie. Cependant, il est toujours possible d’inciter les entreprises à réaliser des investissements qui favoriseront leur croissance à long terme.

Aujourd’hui, la ministre du Développement économique rural, l’honorable Bernadette Jordan, et le secrétaire parlementaire du ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté et député de Fredericton, Matt DeCourcey, ont annoncé, au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains, un investissement pouvant atteindre 35,66 millions de dollars dans un partenariat entre la firme d’ingénierie Siemens Canada, un chef de file dans domaines de l’électronique et de l’électricité, Énergie Nouveau-Brunswick et Nova Scotia Power (anglais).

Cet investissement permettra de créer et de maintenir jusqu’à 241 emplois pour des travailleurs hautement qualifiés au Canada atlantique et d’appuyer le projet de 92,7 millions de dollars des partenaires. Ce projet de recherche-développement de Siemens vise la mise au point d’une technologie pour réseaux intelligents qui permettra aux provinces de mieux gérer la production et la consommation d’électricité et au Canada de développer une expertise dans ce domaine. Le tout pourra aider à améliorer la viabilité et l’efficacité des réseaux électriques d’autres pays. Ce projet améliorera l’approvisionnement en électricité au sein des collectivités mal desservies, contribuera à mieux intégrer l’énergie propre au réseau électrique et permettra aux consommateurs de diminuer leurs coûts liés à l’électricité.

Cet investissement sera profitable pour tous les Canadiens. Il se traduira par une collaboration accrue avec des étudiants d’établissement d’enseignement postsecondaire, une plus grande diversité de la main-d’œuvre, davantage de propriété intellectuelle canadienne et une participation accrue des collectivités autochtones locales dans le secteur des énergies propres.

Ces engagements s’inscrivent dans le Plan pour l’innovation et les compétences et viennent appuyer la Table de stratégie économique sur les technologies propres dans le but de développer les marchés nationaux dans le domaine des technologies propres. Ces engagements soutiennent également les efforts du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques et l’engagement du Canada à l’égard de Mission Innovation, une initiative mondiale de 23 pays et de l’Union européenne visant à accélérer considérablement l’innovation en matière d’énergie propre à l’échelle planétaire.

Ce projet est financé par l’entremise du Fonds stratégique pour l’innovation, un programme qui vise à attirer et à conserver au Canada des investissements d’envergure dans les secteurs les plus dynamiques et innovateurs au Canada.

Citations

« Notre gouvernement veut offrir de l’électricité à meilleur coût et un réseau électrique plus fiable à la population du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse. Notre investissement stratégique dans le projet de Siemens aura pour résultat la création d’emplois pour la classe moyenne, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la consolidation de la position du Canada en tant que chef de file mondial des technologies propres. »
— Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains

« L’investissement de notre gouvernement dans les technologies propres comme le projet de Siemens se traduira par des avantages pour les familles du Canada atlantique. Ce projet permettra de créer des emplois bien rémunérés et de réduire la facture d’électricité des citoyens des Maritimes, tout en protégeant l’environnement. »
— La ministre du Développement économique rural, l’honorable Bernadette Jordan

« Ce nouveau partenariat au Canada atlantique se traduira par des avantages intéressants pour les familles du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse. Le projet novateur de Siemens se traduira par de nouveaux emplois bien rémunérés, un environnement plus sain et la réduction des coûts de l’électricité pour les travailleurs des Maritimes. »
— Le secrétaire parlementaire du ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté et député de Fredericton, Matt DeCourcey

« Ce partenariat est une première. En partenariat avec Énergie Nouveau-Brunswick et Nova Scotia Power, nous développerons et mettrons en place une plateforme pour la filière énergétique performante fondée sur l’infonuagique, ce qui permettra à tous d’être parties prenantes du marché de l’énergie. Cette plateforme servira à analyser les données, à assurer la connectivité, à fournir aux développeurs les outils nécessaires au développement d’applications et de services axés sur les clients et elle favorisera l’utilisation la technologie de la chaîne de blocs aux fins du commerce sécuritaire de l’énergie. La plateforme permettra également d’optimiser le réseau électrique et de réduire les coûts de la transition à un avenir plus écologique, non seulement au Canada, mais aussi dans le reste du monde. »
— Le président-directeur général de Siemens Canada, Faisal Kazi

« Notre objectif est d’éliminer graduellement les 20 à 25 % restants des moyens de production d’électricité qui génèrent du carbone, tout en veillant à ne pas augmenter de façon importante la facture de nos clients, contrairement à ce qui s’est passé ailleurs. La seule façon de créer un avenir pleinement renouvelable est l’adoption de technologies de réseaux intelligents qui faciliteront l’intégration au réseau des moyens de production électrique à plus petite échelle. Grâce à ces nouveaux investissements du gouvernement fédéral, nous pourrons réaliser plus rapidement notre projet pilote et sa mise à l’essai pour que nos clients au Nouveau-Brunswick profitent d’un réseau plus vert, sans les interruptions que nous avons constatées ailleurs dans le monde. »
— Le président-directeur général d’Énergie Nouveau-Brunswick, Gaëtan Thomas

« Nos clients comptent sur nous pour obtenir de l’énergie fiable, abordable et propre. À titre de chef de file canadien en matière de réduction des émissions de carbone, nous avons besoin de solutions innovatrices pour ajouter de nouvelles sources d’énergie à notre réseau. Sous réserve de l’approbation de l’organisme de réglementation, l’investissement dans le projet de réseau intelligent d’Amherst nous permettra de comprendre comment intégrer de nouvelles technologies de façon à mieux servir nos clients, tout en prouvant qu’Amherst est une collectivité progressive qui favorise la production intelligente d’énergie. »
— La présidente-directrice générale de Nova Scotia Power, Karen Hutt

Faits en bref

  • Siemens Canada, dont le siège social se trouve à Oakville, en Ontario, compte près de 3 000 employés au Canada. En 2012, Siemens a créé deux nouveaux centres de recherche-développement, dont un qui se spécialise dans les réseaux intelligents et qui conçoit des logiciels pour aider les services publics partout dans le monde à faire la transition vers un réseau numérique.

  • Énergie Nouveau-Brunswick produit de l’électricité pour plus de 400 000 clients au Nouveau-Brunswick.

  • Nova Scotia Power produit de l’électricité pour plus de 500 000 clients en Nouvelle-Écosse.

  • Siemens Canada est au nombre des centaines d’entreprises avec lesquelles a travaillé le Carrefour de la croissance propre afin de faire progresser les projets de technologies propres au Canada. L’équipe d’experts du Carrefour, qui représente divers organismes du gouvernement, aide les entreprises et les chercheurs qui mènent des projets de technologies propres à cerner le soutien et les programmes fédéraux qui conviennent le mieux à leurs besoins.

  • Outre le Fonds stratégique pour l’innovation, des centaines de programmes et de services sont offerts pour aider les entreprises à innover, à créer de l’emploi et à faire croître l’économie du Canada. Grâce à son interface utilisateur simple, la plateforme d’Innovation Canada permet aux entreprises de tracer un portrait de leur situation et d’accéder, en un rien de temps, à l’information sur les programmes et les services qui leur conviennent le mieux.

Liens connexes

Personnes-ressources

Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur Twitter : @ISDE_CA

Dani Keenan
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique
343-291-1710

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
343-291-1777
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :