Une supergrappe lance un projet de culture de canola à teneur élevée en protéines

Communiqué de presse

Le projet permettra d’accroître la valeur du canola canadien sur les marchés internationaux

Le 15 janvier 2020 – Saskatoon (Saskatchewan)

Le gouvernement du Canada est déterminé à soutenir la croissance économique, la création d’emplois pour la classe moyenne et la compétitivité du pays. C’est dans cet esprit que l’Initiative des supergrappes d’innovation, lancée en 2018, favorise la convergence entre les petites, les moyennes et les grandes entreprises, les établissements d’enseignement postsecondaire et les organismes sans but lucratif afin qu’ensemble, ils servent de point d’ancrage en matière d’innovation, de croissance et de création d’emplois partout au pays.

Aujourd’hui, le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, l’honorable Navdeep Bains, a annoncé le lancement d’un projet de culture commerciale qui vise à créer des hybrides de canola à teneur élevée en protéines destinés à la consommation humaine et animale. Cette initiative de recherche-développement de 27,6 millions de dollars est le plus récent projet à avoir été approuvé par la Supergrappe des industries des protéines, un regroupement qui couvre l’ensemble des Prairies et dont l’objectif est de faire du Canada un chef de file de la production de protéines végétales.

Corteva Agriscience, Bunge Canada et Botaneco, une petite et moyenne entreprise, collaborent en vue de créer du canola à teneur élevée en protéines à l’aide d’une technologie d’édition génomique. Les variétés de semences qui seront ainsi produites se prêteront bien aux techniques de transformation traditionnelles comme le broyage et aux nouvelles techniques, comme celle qui sera mise au point dans le cadre du premier projet annoncé en juin par la supergrappe. Ces démarches permettront de rehausser la valeur du canola canadien sur les marchés internationaux au cours de la prochaine décennie et de procurer des avantages économiques dans l’ensemble de la chaîne de valeur.

Citations

« Je suis heureux de constater que la Supergrappe des industries des protéines poursuit sur sa lancée grâce à de nouveaux projets et davantage d’investissements. Ce projet en particulier permettra de produire du canola de qualité supérieure qui sera apprécié tant sur les marchés nationaux que sur les marchés internationaux. Les producteurs pourront ainsi augmenter leurs revenus et créer des emplois dans le secteur de l’agroalimentaire. »
– Le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, l’honorable Navdeep Bains

« Les producteurs de canola canadiens peuvent être assurés que nous sommes là pour les appuyer et que nous faisons d’importants investissements pour leur offrir les produits les plus innovateurs et en demande afin de favoriser la croissance du secteur du canola. Investir dans les sciences et l’innovation est une priorité de notre gouvernement, et ce projet nous aidera à atteindre notre objectif de 75 milliards $ en exportations agroalimentaires canadiennes d’ici 2025. »
- L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Le canola est l’une des plus importantes cultures du Canada, et ce projet aura des répercussions considérables sur l’ensemble de la chaîne de valeur. En investissant dans la création de semences à teneur élevée en protéines et à faible teneur en fibres, nous rehausserons la valeur du canola canadien et ouvrirons de nouveaux marchés pour ce produit destiné à la consommation humaine et animale. Cela se traduira par une demande accrue et des prix plus élevés pour la farine ainsi produite. »
– Le président-directeur général de Protein Industries Canada, Bill Greuel

Faits en bref

  • L’investissement du gouvernement du Canada dans ce projet, qui pourra atteindre 13,6 millions de dollars, a suscité l’apport de contributions de plus de 14 millions de dollars de la part de l’industrie et d’autres partenaires.

  • En vertu d’un accord conclu avec Protein Industries Canada, le gouvernement du Canada investit près de 153 millions de dollars dans cette supergrappe. On s’attend à ce que l’industrie fournisse une contribution de contrepartie équivalente au titre de la valeur des projets, le tout sur cinq ans.

  • La Supergrappe des industries des protéines devrait entraîner la création de plus de 4 500 emplois et injecter plus de 4,5 milliards de dollars dans l’économie canadienne sur 10 ans.

Liens connexes

Personnes-ressources

Véronique Simard
Conseillère principale en communications et relations médiatiques
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie
343-291-2500

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca
343-291-1777

Restez branchés

Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur Twitter : @ISDE_CA.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour connaître les services offerts par le Ministère, visitez Canada.ca/ISDE.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :